Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]



1.2. Configuration MIDI


Bien qu'Ardour n'offre pas pour l'instant les fonctions de séquenceur MIDI , il supporte un ensemble assez riche d'interactions avec d'autres périphériques via le protocole MIDI. En particulier :

  • Ardour peut fonctionner en temps que machine MIDI Time Code (MTC) maître ou esclave.

  • Ardour peut contrôler (ou être contrôlé par) d'autres périphériques utilisant le protocole MIDI Machine Control (MMC).

  • Ardour peut lier tous les potentiomètres de gain, de balance, les boutons de piste muette / lecture solo / enregistrement de piste, et tous les paramètres des plugins pour qu'ils puissent être contrôlés par des messages de type MIDI Continuous Controller (CC) ou Note On/Off.

  • Ardour peut envoyer des réponses MIDI ("feedback") quand le gain, la balance, ou un réglage de plugin est modifié, de telle façon que les surfaces de contrôle externes motorisées puissent refléter les changements de paramètres provoqués par l'automatisation, etc.

1.2.1. Spécifier les ports MIDI


Ardour n'essaye pas de découvrir les ports MIDI existant sur votre système. C'est un problème complexe, et sur les systèmes comme Linux et OS X qui permettent la création de ports virtuels à n'importe quel moment, il est difficile de le faire correctement (de futures versions d'Ardour essayeront peut-être malgré tout).

À la place, les ports MIDI disponibles pour Ardour sont définis dans votre fichier ardour.rc. Ces définitions de ports ne sont pas spécifiques à une session, car il est probable que votre matériel MIDI ne changera pas beaucoup d'une session à l'autre. La version par défaut de ce fichier contient un port unique qui peut aussi bien être utilisé pour du routage MIDI entre applications, que comme Entrée/Sortie MIDI pour n'importe quel port MIDI physiquement disponible sur votre ordinateur. Dans la plupart des cas, vous n'aurez pas besoin de le modifier.

Quand vous utilisez Ardour pour la première fois, le fichier ardour.rc contient la définition d'un seul port. Il définit un port qui sera, de façon presque sûre, utilisable sur votre système (les utilisateurs de Linux/ALSA devront s'assurer que le module du noyau snd-seq est chargé - de nombreuses distributions ne le font pas par défaut). Ce port est un "port virtuel", ce n'est pas un port MIDI matériel, mais au contraire un port logiciel qui peut être connecté aux autres ports logiciels ou à n'importe quel port MIDI matériel disponible (voir Section 1.2.4, “Créer des connections”).

1.2.2. Définir des ports MIDI supplémentaires


Pour définir des ports supplémentaires, trouvez la ligne dans le fichier ardour.rc qui ressemble à peu près à ceci :

<MIDI-port tag="hw:0" device="/dev/snd/midiC1D0" type="alsa/raw" mode="duplex"/>

Sur OSX/CoreMIDI, elle ressemblera plutôt à :

<MIDI-port tag="coremidi" device="ardour" type="coremidi" mode="duplex"/>

Vous pouvez alors ajouter une autre ligne juste après sur le même principe, mais avec une définition de port différente.

Il y a 4 éléments d'information requis pour définir un port MIDI utilisable par Ardour.

1.2.2.1. Tag


Il s'agit juste d'un nom de votre choix. Cela indique comment Ardour se référera à ce port. Vous pouvez choisir un nom décrivant ce qui sera branché sur ce port (par ex. "1600x", "Novation"), ou bien un nom décrivant le périphérique/système de l'ordinateur qui fournit ce port (par ex. "HDSP", "Séquenceur"), ou n'importe quel nom qui vous passera par la tête (par ex. "bowtie", "merlin").

1.2.2.2. Type


C'est un identifiant spécifique au système d'exploitation définissant le type de port dont il s'agit. A choisir parmi l'une de ces trois valeurs :

  • alsa/raw - Le port correspond à un port MIDI physique accessible directement sans impliquer le sous-système de routage MIDI d'ALSA.

  • alsa/sequencer - Le port est un port virtuel pouvant envoyer et recevoir des données MIDI via le sous-système de routage MIDI d'ALSA.

  • coremidi - Le port est un port virtuel pouvant envoyer et recevoir des données MIDI via le sous-système de routage inter-applications CoreMidi.

1.2.2.3. Device


C'est un nom spécifique à la fois au système d'exploitation et au sous-système MIDI qui identifie le périphérique à utiliser pour les entrées/sorties MIDI.

  • Pour un port physique de type "raw ALSA", c'est le nom du fichier de périphérique correspondant au port MIDI physique. Une valeur classique sera par exemple /dev/snd/midiC0D0/.

  • Pour un port de type "alsa/sequencer", c'est un nom arbitraire du port qui apparaîtra comme élément du système de routage MIDI d'ALSA.

  • Pour un port de type "CoreMIDI", c'est le nom arbitraire du port qui apparaîtra dans n'importe quelle boîte de dialogue CoreMIDI de sélection de port.

1.2.2.4. Mode


Spécifie si le port est disponible en entrée, en sortie ou les deux :

  • lecture - le port n'est disponible qu'en entrée

  • écriture - le port n'est disponible qu'en sortie

  • duplex - le port est disponible en entrée et en sortie

Vous devriez probablement toujours utiliser la valeur duplex. Il est rare d'avoir besoin d'ouvrir un port pour une communication seulement unidirectionnelle.

1.2.3. Enlever des ports MIDI


Pour enlever un port MIDI, effacez simplement la ligne qui le définit dans votre fichier ardour.rc.

1.2.4. Créer des connections


Si vous utilisez des ports MIDI physiques, alors établir des connections avec les autres équipements MIDI est une simple histoire de connexion correcte de cables. Cependant, si vous utilisez des "ports virtuels" comme ceux qu'offrent le séquenceur/routeur d'ALSA ou CoreMIDI, alors créer des connections est sensiblement plus complexe.

Ardour n'offre aucun moyen d'établir des connexions MIDI depuis/vers des ports MIDI logiciels. C'est une tâche difficile à réaliser correctement, et Ardour offrira peut-être quelque chose allant dans ce sens dans le futur. En attendant, vous aurez besoin d'utiliser un outil externe prévu pour cette fonction, de la même façon que vous utiliseriez un "patchbay" (audio/MIDI) avec un équipement matériel.

1.2.4.1. Linux/ALSA


qjackctl (le même programme que celui qui est recommandé pour contrôler JACK) inclus aussi un excellent gestionnaire de connections MIDI. Vous pouvez également utiliser des outils en ligne de commande comme aconnect.

1.2.4.2. OSX/CoreMIDI


Sur OSX/CoreMIDI, pour connecter les ports MIDI, vous aurez besoin d'un outil de connexion comme l'excellent Patchbay MIDI de Pete Yandell.

1.2.5. Utiliser les ports MIDI


Chaque port défini dans ardour.rc peut être utilisé pour une des fonctions suivantes :

  • Entrées et sorties MTC

  • Entrées et sorties MMC

  • Entrées et sorties MIDI CC/Note


Divers


[+]

Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , utilisateur_anonyme , pianolivier et Makak_du_27 .
Page dernièrement modifiée le Jeudi 14 septembre 2017 22:30:56 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

sub26nico, 10:27, ven. 22 Sep 2017: a voté pur le joute n°1 !
allany, 09:27, ven. 22 Sep 2017: Bonjour, bonjour ! Voter, c'est fait ! [Lien]
ycollet, 21:58, mer. 20 Sep 2017: Un logiciel java sympa autour de csound ... m
olinuxx, 21:08, mer. 20 Sep 2017: Bonjour et bienvenue à raspbeguy ! :-)
r1, 06:28, mer. 20 Sep 2017: A voté ! Les gens viendez voter svp pour la joute N°12 :-) [Lien]
pierrotlo, 20:09, mar. 19 Sep 2017: Ai voté
bluedid29, 15:42, mar. 19 Sep 2017: Sympa pierreotlo ton installation!!! :-)
olinuxx, 15:37, mar. 19 Sep 2017: a voté pour la joute N°12 : [Lien]
pierrotlo, 14:42, mar. 19 Sep 2017: ch'tit video depuis mon téléphone. N'importe quoi avec le séquenceur et un echo ping pong. [Lien]
pierrotlo, 13:45, mar. 19 Sep 2017: En gros si le thème s'y prête faudra que je participe à la joute une fois.
pierrotlo, 13:44, mar. 19 Sep 2017: 6 VCO, 6 LFO, 5 VCF, 8 ADSR, 8 VCA, un filter Bank, un wave shaper, 2 mixer 4 entrées
pierrotlo, 13:39, mar. 19 Sep 2017: Voilà c'est terminé c'te fois. ça fonctionne et même ça fait du bruit. [Lien]