Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]



informationinfo
Les distributions spécialisées dans la MAO/le multimédia sont marquées d'un astérisque (*).



Used in Distributions

Une distribution GNU/Linux est un système d'exploitation complet. Il en existe une foultitude, comme vous pourrez le constater en fouillant sur le net. Cette page va se concentrer sur celles plébiscitées pour la MAO par les contributeurs de linuxmao.org.
Si vous vous sentez perdu devant la profusion du choix, dirigez-vous vers le forum Les distributions et les noyaux pour pouvoir discuter du meilleur choix pour votre cas avec d'autres utilisateurs.


Rappel


Dans l'élan initié par le projet GNU, des milliers d'applications libres ont progressivement été développées, du plus petit programme aux applications les plus pointues et ce, dans tous les domaines. Certains projets ont été développés par des particuliers, d'autres par des sociétés commerciales mondialement connues souvent épaulées par une communauté active.
Les libertés (accès au code source, possibilité d'améliorer le programme) offertes par les différentes licences libres - dont la licence GNU GPL en particulier - ont grandement favorisé cet essor (reprises de projets abandonnés, forks , etc.).

Parallèlement, se sont alors développées différentes distributions regroupant un certain nombre de ces logiciels libres autour d'un noyau Linux, afin de répondre à des demandes diverses en proposant :
  • un choix de logiciels cohérent et stable,
  • un système de gestion de ces logiciels qui permette l'installation, la mise à jour et l'application de correctifs,
  • dans certains cas un ensemble d'outils d'administration (installateur, reconnaissance du matériel,... etc).
Ainsi, une distribution GNU/Linux propose davantage que d'autres systèmes d'exploitation, en vous offrant un système de base et aussi une liste complète de programmes allant de la bureautique à ... la MAO par exemple !

On compte aujourd'hui des centaines (milliers ?) de distributions différentes (consultez le site de distrowatch Image pour vous en convaincre). Beaucoup se ressemblent (ou dérivent d'autres projets), certaines sont communautaires (ex : ↓ Debian, ↓ Gentoo), d'autres sont commerciales (et même payantes, dans ce cas, il existe souvent une alternative communautaire), certaines sont généralistes, d'autres sont spécialisées, certaines sont orientées sur la sécurité, la stabilité, ou la taille réduite (pour pouvoir les installer sur une clef usb), etc.

Bref, comme souvent dans le monde du logiciel libre, tout cela n'est qu'une question de choix ! Et comme souvent aussi, les débats concernant le choix d'une distribution font l'objet de trolls interminables !

Une grande partie de ces distributions est librement téléchargeable (d'une façon quasi-gratuite) avec très souvent une installation relativement aisée ... profitez-en !

Ce qu'il faut retenir :
  • Cette diversité perturbe souvent les nouveaux venus, mais elle est aussi une richesse ! Car on n'utilisera pas le même système pour un serveur, un système de type "media-center", etc. Entre nous, la musique serait tristounette s'il n'y avait qu'un seul style joué par un unique groupe, non ? Les goûts, les couleurs, tout ça quoi !
  • Dans plusieurs cas, il est possible d'utiliser certaines distributions sur des clefs usb ou des CD, pas forcément besoin d'installer quoi que ce soit pour débuter.
  • Certaines distributions proposent un grand nombre d'outils graphiques et sont donc plus adaptées aux débutants. On cite souvent ↓ Ubuntu, ↓ Mandriva/Mageia, ↓ OpenSUSE etc...
  • Certaines distributions sont spécialisées pour la MAO ... essayez-les pour découvrir simplement la MAO linuxienne !
  • Surtout ne dramatisez pas trop vos choix : finalement, toutes les distributions reposent sur les mêmes programmes et de toutes façons, vous pourrez toujours en changer plus tard ! Pour résumer, ce qui change, c'est le système de gestion des programmes (donc les versions installées, plus ou moins récentes), les outils d'administration et d'installation, ainsi que le choix de programmes proposés par défaut (interface graphique, etc.),
    Donc, si votre matériel fonctionne avec une distribution, il peut fonctionner avec les autres ! Cette remarque est d'autant plus vraie pour la MAO où le choix de programmes est plus "limité" (installer JACK, Qtractor, Rosegarden, Ardour 3 et compagnie est possible sur la totalité des distributions).
  • Vous connaissez le monde de la MAO sous Linux, mais vous vous sentez trop à l'étroit, et vous souhaitez peut-être monter un système dédié optimisé aux petits oignons, avec VOS logiciels, VOS réglages, bref, VOS choix. Sauvegardez vos fichiers de configuration (noyau, alsa, fstab, et cie) et tentez l'expérience avec ↓ Gentoo, ↓ Debian ou ↓ Slackware...

En conclusion, la meilleure distribution est celle qui VOUS convient le mieux (et ne me dites pas que vous ne la trouvez pas). Inspirez vous de l'expérience des autres, mais faites VOTRE choix.

Passons donc en revue les grandes familles de distributions GNU/Linux intéressantes pour les musiciens.


Les distributions actuelles


Rappel : les distributions spécialisées dans la MAO/le multimédia sont marquées d'un astérisque (*).


Ubuntu


> Ubuntu est une des nombreuses distributions basées sur ↓ Debian, très appréciée (entre-autres) par les débutants. Elle est en effet assez simple à utiliser. Il en existe plusieurs distributions dérivées et spécialisées dans la MAO :

Dérivées :

KXStudio *


> KXStudio : distribution basée sur ↑ Ubuntu (et donc sur ↓ Debian) spécialement orientée MAO et non pas "multimédia". Propose des outils de configuration uniques.

UbuntuStudio *


> UbuntuStudio: des utilisateurs s'organisent pour offrir à la distribution ↑ Ubuntu, un noyau rt et les logiciels multimédia.

DreamStudio *


> Dreamstudio est une distribution multimédia basée sur ↑ Ubuntu.

APODIO *


> APODIO : un projet français de distribution audio.

Medibuntu


voir medibuntu

Trisquel


> Trisquel : une distribution 100% libre basée sur ↑ Ubuntu avec un noyau low-latency.

Debian


> Debian : c'est une distribution communautaire où les logiciels ne sont retenus que s'ils sont vraiment vraiment éprouvés. Elle a servi de base à de nombreuses autres distributions (↓ Knoppix, ↓ Musix, ↑ Ubuntu, etc.). Pour une utilisation MAO, vous pourrez voir le tutoriel pour optimiser > Debian Squeeze pour la MAO.

Dérivées :

AVLinux *


> AV Linux est une distribution spécialisée en MAO et elle inclut d'office des démos de logiciels non-libres professionnels fonctionnant sous Linux.

io.GNU.Linux *


>  io.GNU.Linux est un studio nomade, une distribution Live DVD/USB avec notamment prise en charge de la full persistence avec encryption : à utiliser sans modération sur la majorité des ordinateurs en démarrant depuis votre clé USB mrgreen.. un installeur est dorénavant disponible...
Basée sur ↑ Debian Sid avec une tonne de logiciels pré-installés/configurés.

Au démarrage de la session, il faudra sélectionner votre carte son par défaut si le pc en a plusieurs, ensuite Jack2/Ladish sera lancé en utilisant cette carte et tous les sons seront routés vers la.

Knoppix et Kaella


> Knoppix et Kaella est un live-CD basé sur ↑ Debian.

LibraZiK *


> LibraZiK studio audio est un projet de studio audio-numérique complet fabriqué à partir de logiciels libres pour les ouvrages musicaux. LibraZiK est un projet qui a pour objectif de fournir un système robuste, prêt à l'emploi, et avec une documentation à jour, aux francophones souhaitant faire de la Musique Assistée par Ordinateur (M.A.O.). LibraZiK est basée sur ↑ Debian 8 Jessie, et profite donc de l'énorme travail fait en amont par Debian. LibraZiK est développée par un français qui officie sur linuxmao. Vous pouvez la tester en Live-USB/DVD. Elle est disponible en 32 bits et en 64 bits, et fourni des noyaux maisons basse latence et/ou temps-réel. Le gestionnaire de bureau est MATE.

Musix *


> Musix: un projet argentin basé sur ↑ Knoppix et ↑ Debian très complète, prête à l'emploi autant en Live CD (synthèse virtuelle) qu'en version installée (enregistrement audio....). La distribution à un rôle important à jouer (comme version de test car live CD donc sans installation obligatoire) afin de vérifier si le PC acceptera pleinement Linux pour la MAO, avant installation définitive d'une distribution.
Musix est une distribution intéressante, elle est facile à installer (très rapide aussi) et les performances sont impressionnantes (faible latence, pré-configurations Rosegarden...).

Mepis *


> Mepis dispose de nombreuses applications installées. Stabilité, facilité d'emploi et d'installation, programmes permettant de lire les Mp3, Divx ou de communiquer avec Gaim, Skype, vraiment très peu de problèmes....). Si de plus, l'on suit sur le site, l'installation du noyau temps-réel et l'installation de programmes dédiés audio / MIDI, cela donne une distribution orientée MAO simple et performante; l'essayer, c'est l'adopter !

RedHat/Fedora


> RedHat est un grand acteur et contributeur de GNU-Linux, avec une solide distribution destinée aux entreprises.

> Fedora est la version communautaire, libre et gratuite de ↑ RedHat. Elle intègre des versions récentes de logiciels avec des mises à jour fréquentes. Une communauté d'utilisateurs très active fait sa force. L'installation et le design sont soignés pour être très accessibles aux débutants, elle est en concurrence sur ce plan avec ↑ Ubuntu pour rendre Linux accessible au plus grand nombre.

Le «Center for Computer Research in Music and Acoustics» de l'Université de Stanford maintient très activement un dépôt spécialement adapté pour une utilisation MAO. Vous pourrez aller voir l'optimisation d'une Fedora avec Planet CCRMA. Ce dépôt > Planet CCRMA est accessible à tous via : http://mirrors.ircam.fr/pub/planetccrma/mirror/fedora/linux/planetccrma/ .Image

Fedora présente de multiples atouts pour la MAO. Très facile d'accès, stable, elle dispose de base d'un noyau basse latence qui pourra être davantage optimisé pour le «temps réel» au travers d'un paquet kernel-rt du dépot CCRMA.

Débutants ou avertis, vous pouvez l'essayer sans appréhension car le dépôt CCRMA est suffisamment mis à jour et fourni pour que l'on n'ai généralement pas à compiler les sources soi-même. Au sein de Fedora, il est possible d'implémenter un menu CCRMA correspondant aux applications MAO, il est très pratique car il est organisé par catégorie (Jack, MIDI, Sound Analyse...).

Planet CCRMA est un très bon choix grâce à :
  • l'administration graphique et la facilité d'utilisation,
  • le grand choix logiciels prêts à installer avec CCRMA,
  • la régularité des mises à jour et des versions récentes,
  • la documentation (en anglais cependant) bien faite,
  • une communauté d'utilisateur importante et très active.
Attention : Planet CCRMA étant une initiative universitaire, il n'y aura pas de logiciels avec le support VST (non libre).

Mandriva/Mageia


> Mandriva est une distribution franco-brésilienne extrêmement simple accessible aux débutants. Elle propose un méta-paquet appelé task-sound-studio installant les applications MAO majeures et le noyau temps réel. Elle propose aussi un très vaste réseau de paquets RPM.

> Mageia est une reprise communautaire de ↑ Mandriva.

Gentoo


> Gentoo est basée sur les sources. Elle offre des petits plaisirs à ceux qui la retiennent (optimisation et spécialisation poussées, gestion des compilations, système "sur-mesure").

Il existe un dépôt de logiciels de MAO pour gentoo : overlay proaudio. Voir le tutoriel pour optimiser > Gentoo pour la MAO.

Gentoo est une des rares distributions offrant très rapidement les toutes dernières versions des logiciels, et particulièrement ceux audio grâce à une initiative tierce (cf l'overlay Pro_Audio dans l'article Gentoo). Le prix à payer est par contre une configuration en ligne de commande, et le temps passé à tout compiler (distribution basée sur les sources). Acceptable pour une machine dédiée et plus si on aime le concept.
Gentoo est similaire à ↓ ArchLinux en ce qui concerne le cote "basée sur les sources".

Gentoo Studio *


> Gentoo Studio est basée sur ↑ Gentoo et l'overlay pro-audio. C'est une distribution qui se propose de transformer votre ordinateur en une station de travail audio professionnel. Pour ce faire, en plus des programmes proposés par Gentoo et l'overlay proaudio, elle permet d'installer des paquets pré-configurés. Elle peut être installée de deux façons : manuellement comme Gentoo, ou avec un stage 4. Cette dernière solution permet de gagner beaucoup de temps et d'être plus facile qu'une installation traditionnelle de Gentoo, tout en bénéficiant à l'arrivée de tous ses avantages.

Le site de Gentoo Studio est ici . Voir aussi sa page dédiée.

ArchLinux


> ArchLinux est une distribution minimaliste, élégante, dynamique et moderne basée sur le principe K.I.S.S. (Keep It Simple Stupid !). Si son installation n'est pas aussi facile d'accès que celle d'autres distributions généralistes, elle est toutefois très simple à maintenir.
ArchLinux possède deux types de dépôts :
- Les dépôts officiels qui fournissent des paquets compilés et qui s'installent avec l’outil "pacman".
- Le dépot AUR (arch user repository) qui ne contient que des sources (comme chez ↑ Gentoo) et qui à l’avantage de contenir à peu près tous les programmes linux disponibles sur le net et absents des dépôts officiels car n'importe qui peut proposer un paquet.
Arch partage un autre point commun avec ↑ Gentoo, le mécanisme de rolling release. Il n'y a donc pas de version majeure comme pour debian, fedora, etc..., le système possède toujours les dernières versions des logiciels.

Manjaro


> Manjaro est une distribution basée sur ↑ ArchLinux mais orienté vers les utilisateurs débutants et ceux préférant une solution clé en main. Contrairement à Arch, Manjaro possède un installateur graphique, s'installe avec un environnement graphique pré-installé, très bien paramétré et une collection de logiciels habituels. Les principaux environnements ont tous une version de Manjaro pré-compilée. Manjaro se distingue également par l'utilisation de dépôts officiels qui lui sont propres mais qui contiennent à peu près les mêmes paquets (adapté à manjaro) que ceux de Arch. Manjaro utilise aussi AUR.

DidjiX

> DidjiX est une distribution minimaliste basée sur ↑ ArchLinux sur clef USB pour les DJs.
Avec Mixxx qui se lance comme application par défaut,
- disponible ici
- existe en version en français.
- dès la création de la clef USB , au premier démarrage, elle retaille la partition (utilise toute la clef) pour avoir plus de place pour les fichiers audio.
- il n'y a que Mixxx dessus et c'est son but : avoir une distribution qui lance une application avec les fichiers audio embarqués, le strict minimum pour mixer avec les playlists et les morceaux sur la clef.

Slackware


> Slackware est une distribution très "geek" dans la mesure où le système de gestion de paquets est minimaliste et ne gère pas de dépendances. Toutefois, cela peut-être un bon choix pour celui qui souhaite s'investir et comprendre les systèmes GNU/Linux et se faire un système "sur-mesure".

SUSE/OpenSUSE


> SUSE est une distribution commerciale simple d'origine allemande.

> OpenSUSE est la version communautaire et libre de SUSE.

Zenwalk


> Zenwalk est une distribution très optimisée et facile à maintenir.


Les anciennes distributions


Pour les curieux et historiens, vous pouvez également lire la page des anciennes distributions qui répertorient les anciennes distributions audio abandonnées ou en pause. Y sont présentes les distributions suivantes : TangoStudio, OpenArtist, Pure:dyne, ArtistX, Dynebolic, gnuguitarinux, JackLab, 64Studio, Studio to go!, Agnula Demudi et Rehmudi, Turn key, ASork, Audioslack et Thac s RPMS.


Laquelle choisir ?


Pour choisir une distribution, il faut apprécier ses différences par rapport aux autres et pour cela il faut comprendre un minimum le fonctionnement du système.
Si vous ne souhaitez pas "apprendre Linux" mais juste "faire de la musique", vous choisirez l'une des distributions spécialisées sélectionnées dans le coin du débutant. Dans le cas contraire, continuez à lire.


Gestionnaire de paquets

C'est la principale différence entre les principales distributions, on peut en citer 2 types qui toucheront 2 sensibilités différentes :
  • Les distributions de paquets binaires : le choix le plus courant, les logiciels sont distribués pré-compilés pour votre ordinateur.
    • Avantages : rapidité et facilité de l'installation de logiciels dans une version souvent bien éprouvée par d'autres utilisateurs.
    • Désavantages : attente souvent longue de la disponibilité d'une nouvelle version vu la complexité de création d'un paquet binaire par des développeurs/empaqueteurs dont on restera très dépendant.
    • Exemples : ↑ Debian (↑ Ubuntu), ↑ Fedora...
  • Les distributions basées sur la compilation : votre ordinateur compile lui-même chaque logiciel. Ce type de système force à mettre les mains dans le cambouis et à en comprendre le fonctionnement.
    • Avantages : le code des applications est optimisé pour l'architecture de votre ordinateur, ce qui se traduit par des gains de performance lorsque l'on sait comment faire ça de façon correcte.
    • Désavantages : la compilation de logiciels peut demander beaucoup de puissance/temps.
    • Exemples : ↑ Gentoo, ↑ ArchLinux...

Du type de gestionnaire de paquets utilisé découlera aussi la fréquence de mise à jour de la collection de logiciels (très important). Certains gestionnaires de paquets acceptant aussi des "dépôts" supplémentaires (dans notre cas d'applications audio). Exemples : les dépôts PPA pour ↑ Ubuntu, Planet CCRMA pour ↑ Fedora, l'overlays proaudio pour ↑ Gentoo...


Philosophie

Philosophie 100% libre ou au contraire la facilité avec le monde propriétaire ?
Des distributions comme ↑ Debian (de base) n'utilisent que des logiciels libres, garantissant ainsi à 100% ces libertés informatiques que nous avons à cœur.
D'autres distributions (comme linux-mint) proposent de base des outils non-libres populaires : flash, skype, pilotes de cartes graphiques....


Généraliste ou spécialisée ?

Encore une fois, la question est de savoir si vous préférez une distribution prête à l'emploi ou non. Il est en effet possible d'obtenir un système spécialisé dans la MAO en modifiant un système généraliste.
Les distributions spécialisées ont souvent un meilleur système de reconnaissance des cartes son, des logiciels de MAO à jour et un bureau léger, ce qui en fait le choix de préférence pour les débutants. Exemples : ↑ TangoStudio, ↑ AVLinux...
Certaines distributions spécialisées possèdent en plus des outils de configuration uniques (↑ KXStudio) ou des interfaces spéciales ("media-center"...).

Beaucoup d'utilisateurs préfèrent ensuite s'orienter dans un second temps vers des distributions plus généralistes (↑ Ubuntu, ↑ Fedora, ↑ Debian, ↑ Gentoo, etc.) qui sont quand même plus adaptées pour la bidouille (installations manuelles d'applications en développement, ou des toutes dernières versions des programmes, etc.). Elles permettent surtout de se construire un système "sur mesure" en n'installant que ce dont on a vraiment besoin.


Support du matériel

Il est bon de se renseigner sur le matériel qu'on possède, est-il supporté ?
Le support du matériel étant lié au noyau Linux et celui-ci pouvant être légèrement différent d'une distribution à l'autre (et d'une version à l'autre), il est conseillé d'essayer différents systèmes Live pour vérifier la compatibilité de telle carte son avant de se lancer dans sa première installation d'une distribution.


32 ou 64 bits ?

Sur un processeur 64 bits, il peut être intéressant d'utiliser une distribution optimisée 64 bits plutôt qu'une version 32 bits. Le mieux est de faire quelques tests par vous même. Un exemple de test est disponible dans le forum de discussion sur linuxmao : Distribution 32 ou 64 Bits pour première generation de processeur 64 Bits.

Liens


 > Installer et configurer une distribution GNU-Linux pour la MAO
 > Créer un support d installation

Le forum dédié à la discussion autour des distributions : Les distributions et les noyaux.

Historienne ou historien ? Anciennes distributions.




[+]

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

eazymaogeek, 00:55, lun. 24 Apr 2017: @zebassprophet Salut j'ai pas compris sur quoi tu veux un avis Shinobi date de 2 mois
olinuxx, 18:27, dim. 23 Apr 2017: bonjour et bienvenue à jbm :-)
zebassprophet, 14:39, dim. 23 Apr 2017: hello, je vais faire ma pleureuse :-D m'ais j'aurais besoin d'un ptit retour sur mon dernier cover [Lien] Merci ;)
sub26nico, 00:49, sam. 22 Apr 2017: Avis aux développeurs, un plugins, ReFine, vient de passer son code (passé sous JUCE) en open source, voir la news AF :[Lien]
syberia303, 19:05, ven. 21 Apr 2017: @Nolwen, je suis du centre comme M. Bé roux (blague nulle en période électorale, j'en conviens!)
Antoine33, 17:24, ven. 21 Apr 2017: Bonjour à tous, content de venir faire un petit tour par ici!
Nolwen, 20:28, jeu. 20 Apr 2017: Ah oui, simplement, pour ceux qui voudraient tester AVLinux, le mot de passe est "qvl"é", et "qvl"éqd,in" pour root (sans les guillemets). Qu'on se le dise !!! Azertyment vôtre.
Nolwen, 20:24, jeu. 20 Apr 2017: Merci à toi, Syberia303 (ne me dit pas que tu viens du Sud), pour tes liens utiles ! Musicalement.
Nolwen, 20:23, jeu. 20 Apr 2017: Ça y est, j'ai trouvé le mégaphone !! Par contre, j'ai pas trouvé le microphone...
zebassprophet, 19:25, mer. 19 Apr 2017: @sub26nico pas mal ouais, un peu stressé parcequ'il fallait faire une démo, m'en suis sorti en faisant des trucs que personnes fait a la gratte, slap et tapping pianstique ^^ (et puis bon je tiens la route quand meme) wait and see ;)
olinuxx, 20:59, mar. 18 Apr 2017: Bonjour et bienvenue gambero ! :-)
sub26nico, 19:19, mar. 18 Apr 2017: @ZBP: ça a marché cet entretien?