Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

L'écoute à la perfection


Avant propos : les enceintes de monitoring sont très souvent citées dans le cadre d'un studio ou home-studio. En fait c'est un élément relativement important pour le monitoring : l'écoute de contrôle, en français.

Cette page a pour but de présenter et d'expliquer ce que sont les enceintes de monitoring. Ceux qui connaissent déjà pourront y trouver une description des différents produits que l'on trouve.

Présentation


Dans le cadre de la MAO, il faut bien souvent (si ce n'est tout le temps) écouter et ré-écouter son travail. C'est ce qu'on appelle des écoutes de contrôle ou monitoring en anglais.
Pour cela rien de plus simple me direz vous : il suffit de prendre un ampli et des enceintes et de brancher son matériel dessus, voire d'utiliser carrément un casque!
S'il est vrai que, pour faire ces écoutes, il faut un système de diffusion (généralement un haut-parleur), on ne peut pas utiliser n'importe lequel ! En fait il faut savoir que tout système audio a tendance à modifier légèrement le son. Certaines enceintes auront tendance à faire ressortir les basses, d'autres les aiguës. Et ceci est d'autant plus vrai avec les matériels "grand-marché" modernes qui amplifient les basses et les aigües et compressent complétement les médiums.

Petit exemple pris dans la vie quotidienne :
Si vous faites un mix avec des enceintes qui font ressortir les basses et que vous voulez le faire écouter à votre copain qui vient de s'acheter sa nouvelle chaîne hi-fi dernier cri qui sonne plutôt dans les aiguës, vous allez voir que votre mix aura changé !
En effet vos enceintes sonnent dans les graves et vous ont donc fait croire qu'il y avait beaucoup de basses dans votre mix - plus qu'il n'y en a en réalité. Mais chez votre copain, les enceintes produisent un autre rendu : les basses reviennent à leur niveau normal, il y en a donc beaucoup moins que chez vous, et les aiguës sont plus fortes !
Bilan : votre travail est très sensible au matériel sur lequel on l'écoute.

Pour parer ce phénomène, on utilise des enceintes de monitoring. Ces enceintes ont la caractéristique de reproduire le son au plus près de la réalité - pas plus de basses ou plus d'aiguës que dans la réalité. Résultat votre mix sera beaucoup moins dénaturé quand vous l'écouterez sur un autre système audio. On dit que la réponse en fréquence est plate.

Elles ont pour effet de ne pas embellir le rendu final ni masquer les défauts des enregistrements. Il est donc important que l'enceinte puisse couvrir tout le spectre audible et ce de manière fidèle, ce qui est particulièrement difficile dans les extrêmes graves.

Caractéristiques des enceintes


Nombre de voies
Un haut-parleur unique peut difficilement reproduire tout le spectre, il faut donc diviser le son en plusieurs plages de fréquences qui seront jouées par 2 ou 3 haut-parleurs. En pratique, pour un vrai système full-range il faut compter 3 voies. La 3ème voie pour les extrêmes graves peut être intégrée à l'enceinte ou alors externalisée sous forme d'un caisson de basses.

Le crossover
Il s'agit de la fréquence à laquelle on choisi de séparer le son en 2 bandes de fréquence. Compte tenu de la pente assez douce des filtres employés, les plages de fréquences se chevauchent légèrement.

Ouvert ou fermé?
Certains enceintes disposent d'un évent de sorte qu'un procédé acoustique viennent renforcer le son direct.

  • Bassreflex : le système "bassreflex" est très courant sur les enceintes car les constructeurs essayent de faire l'économie d'une 3eme voie grave. l'intérêt est d'exploiter la réflexion des basses sur les murs arrières pour renforcer leur perception, cependant au prix d'une difficulté de placement accrue.
  • Ligne de transmission : ce procédé est assez rare (en fait uniquement chez PMC ?), il a pour but également d'étendre le bas du spectre en faisant cheminer le son à l'intérieur d'un canal au sein de l'enceinte et en le superposant ensuite avec le son direct.

Caisson de basse ou 3ème voie
Les enceintes 3 voies coûtent extrêmement chers, plus souvent un caisson de basses complète des enceintes 2 voies. Les caissons de basses sont majoritairement actifs (bien qu'on en trouve en passif) car ils ont besoin d'une certaine puissance. Les basses étant peu directives, les caissons de basses sont également mono et mixent les 2 canaux. Certains puristes utilisent 2 caissons de basse (!) car il paraît qu'on peut percevoir des artefacts avec un seul.

Enceintes actives ou passives ?
  • Les actives simplifient la décision d'achat car l'on a pas à se soucier de la bonne association ampli/enceintes. D'un autre côté la dissociation permet plus de choix pour les connaisseurs.
  • Les actives sont moins encombrantes, ce qui peut être intéressant pour les changements fréquents de positionnement.
  • La bi-amplification peut être un plus, un crossover actif aussi peut-être intéressant (en fait c'est assez théorique).
  • Les amplis intégrés de qualité coûtent chers, beaucoup de petites enceintes actives bas de gamme sacrifient cet aspect au détriment de la qualité, le son devient alors fatiguant.

En conclusion, les enceintes actives sont plus pratiques et constituent le gros du marché actuellement. Cependant il faut mettre le prix pour que la qualité n'ait pas été sacrifiée sur l'autel de la miniaturisation. On trouve encore d'excellentes enceintes passives, et si la place ou l'aspect pratique n'est pas le maître mot, on peut tout à fait envisager ce choix surtout si l'on dispose déjà d'un très bon ampli. Il est clair que ce dernier a de grande chance de surclasser les amplis intégrés des enceintes actives milieu de gamme.

Les éléments constituant une enceinte


Le tweeter


Généralités : le tweeter couvre la partie aigu du spectre. Suivant les techniques employées le rendu global et la personnalité vont changer et favoriser certains usages.

Soft dome : le petit dôme est en matière plastique donnant un son un peu plus mou mais agréable.

Métal : les attaques seront plus rapides et les aigus plus brillants. Ce genre d'enceintes sera plus adaptés pour traquer les petits défauts mais à la longue le son peu se révéler fatigant.

Ruban : on trouve cette technique sur les enceintes ADAM, par exemple.

Tweeter intégré au boomer : comme dans les enceintes concentrique, par exemple, Tannoy. Elles sont aussi appelées enceintes coaxiales.

Le boomer

On trouve des boomers de 6" ou 8", plus celui-ci est grand plus l'étendue des fréquences graves sera grand. Un 6" se justifie plus sur des enceintes conçues pour fonctionner avec un subwoofer, alors qu'un 8" peut être jouable sur une très bonnes enceintes 2 voies sans subwoofer. Il faut garder à l'esprit que les fréquences graves qui ne peuvent pas être reproduites par l'enceinte vont générer du bruit et perturber le reste du signal.

Le woofer

Celui-ci peut être de 8" et plus. Parfois deux woofer 8" sont utilisés conjointement. Les caissons de basses sont généralement actifs et contiennent leur propre filtre de crossover. On y relie directement la sortie de la carte son ou de la table de mixage et celui-ci va offrir en sortie deux sorties sans les graves (signaux complémentaires) qu'on l'on enverra vers les enceintes 2 voies. Un des intérêts indirect du caisson de grave lorsqu'on en achète un pour améliorer une installation existante est que les enceintes 2 voies sont à présent débarrassées du rôle ingrat consistants à reproduire des fréquences aux limites des boomers. Il en résulte alors une meilleure clarté.
Attention aux subwoofer home-cinéma (et certains modèles hifi) leur but est de produire des explosions impressionnantes dans les films, sinon MrX. les rapporterait au magasin disant qu'on ne les entend pas. Un subwoofer de monitoring est beaucoup plus précis et sec.

Le placement

Ah, elle est bien bonne celle-là, j'achète des enceintes et le son change quand j'me déplace dans ma chambre. eek

Digital Room Correction (DRC)

Voir DRC.

Les systèmes 2.1/5.1/7.1

Ces systèmes sont conçus (particulièrement 5.1 et +) pour des configurations type home-cinéma. Ceci-dit les 2.1 ne sont pas réellement utilisés pour cela. Cela signifie toutefois qu'il s'agit bien de 3 voies indépendantes. On peut bien-sûr relier un flux stéreo mais en théorie le canal de basse (le fameux .1) est totalement indépendant. Cela ouvre la voie à certains raffinements comme la possibilité d'avoir un crossover calculé numériquement en amont dans le PC si celui-ci dispose d'une carte son 4 voies. Les filtres numériques pouvant être très précis, c'est une réel possibilité. Les système 5.1 et 7.1 font eux nettement référence au home-cinéma. Le chiffre impaire du début signifie qu'il y a une voie centrale, 2 (ou 3) hp avant, 2 (ou 3)hp arrière et un canal de grave.

En pratique les système 2.1 font référence à des enceintes de monitoring et les 5.1/7.1 à des configurations home-cinéma. On peut bien-sûr trouver des systèmes 5.1/7.1 dans les gammes professionnelles pour les studios devant travailler dans ces formats.

Rodage ?

Certains modèles neufs demanderont un certain temps pour que les matériaux se fassent. Toutefois ceci est très variable selon les constructeurs.

Quoi acheter ?

Il est impératif d'aller écouter les enceintes avant de les acheter car on arrivera obligatoirement à des observations inattendues. Certaines petites enceintes actives pas chères et alléchantes se révèlent horribles à entendre avec un son "boxy" (à cause de leur petite boite) et fatiguant. Un des critères qui ne trompe pas est justement de savoir si le son parait fatigant ou pas. Les composants de qualité (crossover/HP/électronique) coûtent cher il n'y a aucun miracle. Plus c'est velouté plus c'est cher.

Certaines enceintes en fonction du tweeter vont avoir un son plus brillant que d'autres. Plus les aigus sont brillants pour les bruits parasites vont ressortir, ce qui peut être une bonne chose pour l'ingénieur du son qui cherche à traquer et éliminer tous les défauts. Certains instruments seront d'avantage mis en valeur, ce qui peut être un bien comme un mal. A vrai dire le compositeur recherchera peut-être un son plus confortable et plus neutre. Quoi qu'il en soit le fait d'entendre des défauts et des petits détails qu'on n'avait jamais repéré (bruits parasites d'un orchestre) est bon signe. Les reverbs ressortiront mieux sur certaines enceintes que d'autres, cela peut être appréciable si on passe beaucoup de temps à régler le mix final.

Apporter des disques, en particulier des enregistrements de musiques classiques, d'orchestres jazz, et si possibles des enregistrements avec de la voix. Il est en effet très difficile de juger une enceinte sur des sons synthétique car on a aucune référence. A l'opposé on connaît le son des instruments acoustique et surtout de la voix, dont on peut aisément repérer des rendus pas très naturels sur certaines enceintes.

Le but est d'avoir un système cohérent dès le départ. Un système 2.1 complet et prêt à l'emploi permet de couvrir tout le spectre à prix raisonnable, certains constructeurs se spécialisent à présent dans ces ensembles, comme BlueSky, cela peut être une piste à suivre. Sinon il faut choisir soit des enceintes 2 voies 8" qui descendront raisonnablement bien dans les graves, soit composer soi-même un ensemble 2voies+caisson mais cela peut revenir assez cher. Il faudrait par contre éviter les petites enceintes seules (à moins d'être vraiment dans une toute petite pièce) car on aura vraiment du mal à percevoir le bon équilibre des basses.

Lors du choix, il faut avoir conscience que la même enceinte ne rendra pas de la même façon dans une grande boutique que dans une petite pièce. Donc, préférer une petite boutique pour les tests d'écoute si votre studio est petit.

Tests

voir Qloud, outil de mesure des réponses fréquentielles de haut-parleurs.

Liens

consultez aussi (entre autre) la documentation audiofanzine .


> Portail Matériel
< page précédente page suivante >




[+]

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]


Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 23:21, lun. 23 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Odysseus Libre :-)
olinuxx, 11:11, ven. 20 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Burnus_1er et Upal :-)
sub26nico, 21:08, jeu. 19 Oct 2017: salut et bienvenue à rosjjim :-)
olinuxx, 15:28, mer. 18 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Gopherlechien :-)
olinuxx, 08:46, mer. 18 Oct 2017: @Respire : contacte moi à l'adresse info HATTE linuxmao POINGT org
sub26nico, 23:46, mar. 17 Oct 2017: Salut et bienvenue à Fonky62 :-)
Pascal, 21:03, mar. 17 Oct 2017: Je crois qu'on peut y aller àdonf maintenant ;)
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: avec un coreI5 on peut faire ca sans soucis :-) crash test ben pas de crash ! renoise + ardour + reaper + bitwig + fusion + lightworks + resolve. j'ai pas réussi a planter le PC !!!!
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: Merci sans doute à Apple qui tourne en rond...
Pascal, 21:01, mar. 17 Oct 2017: Pendant des années Linux en MAO vidéo c'était un peu la galère... et puis...
olinuxx, 18:36, mar. 17 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Respire :-)
bluedid29, 14:28, mar. 17 Oct 2017: Perso je suis passé (au moins en MAO) sur l'excellente distribution Debian Librazik réalisé par le talentueux olinuxx ! :-)