Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]



Ici on parle de synthétiseurs sous Linux, notamment avec :
  • Les synthétiseurs modulaires,
  • Les synthétiseurs non-modulaires, ou classiques, déjà pré-cablés à l'intérieur : on ne peut pas modifier l'architecture des boîtes (ou modules) mais on peut régler un certain nombre de paramètres pour modifier la texture du son.



Historique

Avec les progrès de l'électronique, ces synthétiseurs ont évolué vers des modèles non modulaires où des commutateurs et de l'électronique remplaçaient les patchs. Avec l'arrivée des micro-processeurs, cette technique fut utilisée dans un premier temps pour commander et contrôler les synthétiseurs analogiques. Ceci permit de supprimer certains de leurs défauts/charmes comme la dérive en fréquence des oscillateurs, ainsi que de rajouter les premiers véritables systèmes de banques de sons.

Les micro-processeurs faisant des progrès, on passât bientôt au tout digital. Pour le traitement des signaux analogiques comme l'audio et la vidéo, des processeurs spécialisés ont été développé, les DSP ou processeurs de signaux digitaux . Un synthétiseur moderne est donc un ordinateur spécialisé dans la génération et le traitement du son.

Les premiers ordinateurs personnels ne pouvaient pas rivaliser avec les synthétiseurs, tout au plus pouvaient-ils lire des fichiers sons, produire des bips et autres sons rudimentaires, ainsi que traiter des données MIDI. 2 exceptions notables de cette époque furent l'Atari et l'Amiga, lesquels en plus du MIDI étaient tout à fait à l'aise avec le son analogique. Un logiciel comme Music-X pour l'Amiga permettait même de combiner audio analogique et MIDI dans le même séquenceur/échantillonneur.

Cependant, la synthèse sonore comme le filtrage audio nécessitent une puissance de calcul adaptée, et ce n'est que depuis quelques années avec l'augmentation de la puissance de calcul des processeurs et l'intégration de fonctions DSP dans ces processeurs que nos PC sont devenus capables d'être à l'aise avec de telles tâches.

Aujourd'hui, on trouve toutes sortes de logiciels de synthèse, allant de l'émulation d'anciens synthétiseurs à des formes de synthèses expérimentales.


Les non-modulaires


synthétiseurs purs:

amSynth: un synthétiseur de type analogique sympathique et simple d'utilisation.

ZynAddSubFX: un des meilleurs synthétiseur polyphonique sous GNU/Linux. Malgré un aspect simple au premier abord, il est d'une puissance incroyable, en particulier grâce à son concept multi-couches. Il propose de plus d'une banque de sons pré-définie bien sympathique.

Yoshimi, Partita et Zynadd sont des reprises (forks) de ZynAddSubFX.
Yoshimi est optimisé pour GNU/Linux
Zyn est un greffon de norme LV2
Partita (expérimental) est une version "tronquée" supportant les banques MIDI

PHASEX: un synthétiseur polyphonique avec 4LFO,et 4 oscillateurs, entièrement pilotable par un contrôleur MIDI

Minicomputer : un synthétiseur monophonique

din is noise : un synthétiseur original qui au lieu d'utiliser des oscillateurs permet de dessiner l'onde voulue par courbe de Bezier et qui se contrôle à la souris.

Synthv1 : un synthétiseur polyphonique aux formats LV2 et standalone.

émulateurs :
bristol :

encore plus :

N'oublions pas qu'il existe aussi tout une série de greffons DSSI, et aussi pour les utilisateurs avancés les VSTI.

Khagan : une surface de contrôle virtuelle OSC pour les synthétiseurs, notamment Ingen.

Liens et commentaires


Dossier Son > La nature du son
Dossier musique > les outils et langages de composition




Chapître suivant > lecteur d'échantillons



[+]

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

olof, 09:15, jeu. 28 mai 2020: Ardour 6 est sorti.
olinuxx, 16:40, mar. 26 mai 2020: Bonjour et bienvenue à Jean Emberger et à JazzAddict cool
Sahaathyva, 23:49, lun. 25 mai 2020: ok pour la 1.3 , celle qui est censée supporter l'audio ;) @r1: lmms est mis de coté pour ma part à l'heure actuelle. là j'essaie d'aider Alex pour ZRythm mais dans la mesure de mes simples compétences
r1, 22:47, lun. 25 mai 2020: @Sahaathyva : Pour accélérer le mouvement, tu peux aussi participer au développement de lmms ! :-)
r1, 22:45, lun. 25 mai 2020: Excellente nouvelle pour lmms ! Et pour Ardour aussi d'ailleurs :-D
sub26nico, 21:21, lun. 25 mai 2020: ardour.org semble être redevenu fonctionnel, mais pas encore le forum
ycollet, 20:44, lun. 25 mai 2020: Aucune idée ... J'imagine plutôt une 1.3.0
Sahaathyva, 18:01, lun. 25 mai 2020: Desole pour les fautes de frappe je hais les claviers tactiles. Sinon ycollet c est annonce pour la 1.2.2 les lv2?
Sahaathyva, 15:40, lun. 25 mai 2020: C est possible sue le srv deconne leur forumme fait des blagues. Sinonycollet tres bonne nouvelle pout lmms il est quand meme temps pour un soft parti de linux de travailler avec des greffons linux natifs autres que ladspa
ycollet, 14:48, lun. 25 mai 2020: Le support LV2 vient d'être mergé dans la branche master de LMMS ...
Samuel, 13:57, lun. 25 mai 2020: @minimoineau. Ouais, c'est fatiguant, le serveur ne doit probablement pas bien tenir la charge en téléchargement
minimoineau, 13:14, lun. 25 mai 2020: Aaarf! Le site d'Ardour déconne... Hâte de l'essayer!