Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

ZynAddSubFX : Moteurs de synthèse sonore


ZynAddSubFX possède 3 moteurs de synthèse pour la génération sonore :
  • ADDsynth : synthèse additive
  • SUBsynth : synthèse soustractive depuis un bruit blanc
  • PADsynth : un moteur pour les nappes

Ils sont disponibles dans la fenêtre d'édition des instruments (en mode avancé).



Image Image En combinant ces 3 générateurs (ou pas) et avec un peu de curiosité, nous pouvons vraiment créer des sonorités venues de nulle part!








Un petit rappel


Pour les explorateurs techniciens habitués à la langue anglaise, ce memento sur la musique  électronique répondra peut-être à leurs questions pointues.

LFO


Nous allons croiser cet acronyme à tous les paragraphes : LFO désigne un oscillateur basse fréquence qui va nous permettre de générer et modifier le son. Une définition plus complète est technique de l'oscillateur basse fréquence se trouve ici .

Modulateur d'amplitude


Tout comme LFO nous allons rencontrer des modulateurs. Le modulateur d'amplitude va nous permettre de modifier le son. Il agit sur l'amplitude du signal généré par le LFO. Si vous souhaitez plus de détails technique vous pourrez trouver ici de quoi gamberger.



Les filtres


Un filtre à résonance, est caractérisé par une fréquence de coupure dynamique et une résonance fixe (Q).Le filtre est initialisé à la résonance 0 comme ayant une bande passante plate à la fréquence de coupure, puis une pente de diminution à x dB par octave au-dessus de cette fréquence. La résonance, si différente de 0, comprend un pic à la fréquence de coupure, superposée à la réaction ci-dessus.


Le paramétrage d'un enveloppe



  • délai (delay) : durée, après l'appui sur la touche pour le départ départ du son.
  • attaque (attack) : croissance du volume du son.
  • maintien (hold) : durée brève du volume maximum.
  • décroissance (decay) : diminution du volume jusqu'à la valeur de sustain du son.
  • sustain : l'appui sur la touche donne la durée de cette période.
  • relachement (release) : décroissance du volume après le relachement de la touche, jusqu'à extinction du son.
La répétition du son tant que la touche est appuyée se trouve dans la période sustain du sample.

ADDsynth : synthèse additive


schéma voice de zynadd





Le LFO et le modulateur qui sont connectés à l'oscillateur, peuvent être activés ou pas, de même que le LFO connecté au filtre. Sans entrer dans le détail, le son émis par l'oscillateur, passe dans le filtre (qui peut ne rien filtrer), puis dans un L.F.O, pour finir dans le générateur d'enveloppe de volume.



Ecran des paramètres généraux pour la synthèse additive



Ici il ne s'agit que des paramètres de hauteur, de filtrage, et d'amplitude qui "encapsuleront" le son produit par le module. Notez le bouton Show Voice Parameters qui permet d'accéder au module pour paramètrer les voix.
Vous pouvez activer un maximum de 8 voix. Si vous n'en activez aucune, il n'y a pas de son.
Les contrôles de cette fenêtre vont agir sur la ou les voix que vous aurez conçus ; Ces voix seront additionnées (un peu comme les pistes d'une table de mixage) et le résultat sera traité par les paramètres globaux de ce module.


Pavé AMPLITUDE

  • Le volume est le niveau de sortie du signal général. Il nous permet d'homogénéiser le niveau de sortie des instruments, de façon à ce que si on change d'instrument pendant que nous jouons, il n'y ait pas de sursaut.
  • Le pan n'est pas très utile à ce stade, peut-être corriger le centrage, si le son produit est déplacé dans l'espace.
  • Le curseur V.sns, paramétrera la modification du volume suivant l'appui de la touche (si le clavier externe à une fonction touch reponse) si la tirette et à droite (127), la vélocité est désactivée, toutes les auront la même force, quelque soit l'appui sur la touche.

  • le pavé Amplitude enveloppe C'est le paramétrage de l'enveloppe du volume de sortie
    • les 4 boutons de gauche manipule la forme du "volume du son".
    • le bouton stretch permet de prolonger le facteur "release" des notes graves
    • Si L est coché, maintenir l'appui sur la touche prolonge le son au-delà du release. Si décochée le release est appliqué. Un appui bref sur la touche n'est pas affecté par ce paramètre.
    • Si frcR est coché, la valeur du release est appliquée à tous les releases des voices, sinon c'est le release propre à chaque voice qui est appliqué.
      Attention
      Si le paramètre A.dt=0 un effet de tac plutôt désagréable se produit au début de la note. Lors des essais, les fréquences basses à forte puissance peuvent maltraiter les enceintes.
    • Les 2 boutons C et P permettent d'importer/exporter les paramètres.

    • Le bouton E nous fait passer en mode graphique pour "voir" et saisir les valeurs. Dans cette fenêtre, si le bouton freemode est inactif, les modifications appliquées aux boutons sont répercutés en temps réel au graphique ; Si freemode est activé, on change les paramètres graphiquement en bougeant les points.
      a noter
      dans la fenêtre addsynth, l'activation de freemode provoque le remplacement du pavé amplitude enveloppe par le pavé graphique.

  • le pavé Amplitude L.F.O C'est le paramétrage de l'enveloppe de modulation (genre de trémolo). En exemple dans le réel, la fréquence de modulation existe pour le jeu de la flûte, quand en fin de note, le flutiste apporte une sorte de "tremblement" pour donner au son une sorte de langueur.

    • Les 4 boutons freq, Depth, Delay et Start sont décrit sur le schéma. Le paramétre start indique le niveau de l'amplitude de départ de la modulation, proche de 1, le niveau est 0 puis s'amplifie, proche de 127, le niveau est maxi et diminue. Si depth est à zéro il n'y a pas de modulation. Si start est à 0 sa valeur est aléatoire.
    • Le bouton str (stretch) va appliquer la modulation des notes graves en modifiant le délai. Exemple : avec un délai de 25ms pour une note courte, en aigu la modulation ne sera pas entendue, mais avec une note grave, il y aura un raccourcisement de ce délai pour forcer la modulation.
    • La case à cocher C à voir
    • La fenêtre popup permet de choisir une forme d'onde pour la modulation : sinusoïde, triangle, carré, rampe croissante ou décroissante, ellipsoïde décroissante abrupte ou lente.
    • Les deux boutons A.R et F.R nous donnent la possibilité d'apporter un peu de d'arbitraire dans l'amplitude et la fréquence. La valeur attribuée à chacun de ces boutons reprèsente un "pourcentage" d'effet aléatoire sur les valeurs de base.
    • Les 2 boutons C et P permettent d'importer/exporter les paramètres de ce pavé.
Au bas de ce pavé :
  • Si la case à cocher stéréo est décochée, les réglages pan seront désactivés.
  • Rnd Grp à voir
  • Les quatre boutons paramètre la puissance de l'attaque de la note :
    • p.str : au minimum pas d'effet de punch, vers la maximum, le départ de chaque note est boosté.
    • p.t : durée du punch. au maximum le punch dure quelques millisecondes, dépendant des paramètres définis dans amplitude envelope
    • p.stc : étendue du punch.
    • p.vel : sensibilité de la vélocité (voir le schéma ci-contre). La force d'appui sur une touche (vélocity) peut-être mesurée est traduite dans une valeur de 1 à 127. Dans cette documentation, les paramètres sensing vélocity sont des valeurs qui vont influencer la vélocité primaire de la frappe. La valeur 0 de ce paramètre laisse la vélocité inchangée.

Pavé FILTER


Saisie des données pour élaborer un filtre agissant sur les fréquences de la note en sortie.
  • le pavé filter parameter : Comme vu dans le schéma plus haut les filtres sont caractérisés par certaines valeurs.
    • Zynadd offre 3 catégories de paramétrage de filtre
      • analogique : Concerne les courbes de filtres les plus courant (passe-bas, passe-haut, passe-bande etc...)
      • formantic : C'est la saisie graphique d'une courbe définissant un filtre personnel.
        a noter
        Le choix de cette catégorie affiche un bouton édit en dessous de cette zone popup.

      • stVarF : à voir
    • C.freq: fréquence de coupure du filtre. Exemple : dans le cas d'un passe-bas les fréquences > à CF seront atténuées.
    • Q : Ce facteur donne une impulsion aux fréquences proches de la coupure entraînant une résonance. Si la valeur est nulle il n'y a pas de résonance, si elle est élevée, la résonance sera très forte.
    • V.SnsA.: à voir
    • V.Sns.: à voir
    • freq.tr: Prolongement de la fréquence. Quand cette valeur est > 63. Les notes aiguës, augmentent la fréquence de coupure.
    • gain: valeur supplémentaire de gain ou atténuation pour le filtre. vers 0=atténuation, 63=pas d'effet et vers 127=gain.
    • St: Niveaux de filtre, multiplie l'effet des paramètres du filtre, en tenant compte que la F.coupure n'est pas changée.
    • Les 2 boutons C et P permettent d'importer/exporter les paramètres de ce pavé.

  • le pavé filter enveloppe : son paramétrage est sensiblement identique à celui du pavé AMPLITUDE. Deux paramètres nouveaux sont apparus :
    • A.val : à voir
    • R.val : valeur du release ?? à voir


Pavé FREQUENCE


Les paramètres de cette zone sont destinés à modifier la fréquence de base des voices.
Le curseur horizontal modifie la "tonalité" de la fréquence, conjointement les zones :
  • Octave : change la fréquence d'une ou plusieurs octave, en plus ou en moins.
  • Le bouton relBW :
  • la popup detune type : modifie l'échelle de valeur de ce curseur.
  • coarse det : tout comme octave il modifie la tonalité d'une hauteur mutiple de 8 notes en plus ou en moins.
  • le pavé frequency enveloppe : son paramétrage est identique à celui du pavé FILTER. Sans les paramétres du réglage decay (décroissance du signal), qui n'ont pas lieu d'être à ce niveau de réglage.
  • le pavé frequency LFO : son paramétrage est identique à celui du pavé AMPLITUDE

Paramétrage des voices


Ce paramétrage réclame un paragraphe entier, voir ci-dessous pour sa description.

Show Voice List


Cette fenêtre est une visualisation des propriètés usuelles de toutes les voices.

a noter
Si vous modifier les valeurs affichées, le paramètre d'origine change, ce ne sont pas des valeurs qui viennent s'ajouter aux valeurs définies dans la fenêtre Addsynth voice parameter, mais bien les même valeurs

Cette fenêtre est un raccourci de réglage. Nous y trouvons aussi une possibilité de désactiver les voices, ce qui apporte un confort dans la mise au point d'un son.



Resonance


Les effets conséquents au paramétrage pouvant affaiblir ou renforcer certaines fréquences, ce dernier paramétrage va nous permettre de rectifer ces alèas. Cette fenêtre nous aide à saisir la résonance des notes du clavier de 0 à 127.
A la sortie du synthétiseur, le volume est appliqué a toutes les notes suivants les filtres et autres paramètres définis en interne des voices. Au tout dernier niveau, il est possible d'augmenter ou diminuer ce volume en intégrant une courbe pour unifier si besoin est les sons du clavier.

Cette résonance peut-être appliquée à toutes ou partie des voices, par l'intermédiare d'une case à cocher notée R dans la fenêtre Show Voice List ou Addsynth voice parameter.
De même en décochant la case enable de cette fenêtre, vous désactivez la résonance pour toutes les voices.


Le module de synthèse additive et ses paramètres


Accessible via le bouton Show Voice Parameters.


En fait à ce stade on dispose d'un couple oscillateur/modulateur que l'on peut combiner de différentes manières (synthèse FM/AM, etc). La particularité repose sur le fait que ces deux parties ne se limitent pas à des formes d'ondes simples. Ici oscillateur et modulateur peuvent être des formes d'ondes complexes générées par synthèse additive. Pour cela on accède à leur paramètres d'onde en cliquant sur le bouton Change.

Avant tout, en bas de la boîte de dialogue, nous voyons la zone pour choisir une des 8 voices disponibles.
En revenant en haut de la boîte:
  • la case On active/désactive la voice
  • le curseur delai défini un retard de l'action après l'appui de la touche.
    a noter
    Ce délai s'ajoute à tous les délais paramétrés de cette voice
  • Si la case à cocher R est active, la résonance des touches sera activée pour cette voice.


Les pavés amplitude, filter et frequency sont identiques à la fenêtre globale précédente, mises à part quelques zones ajoutés :
  • dans amplitude : la case à cocher minus à voir
  • dans filter : si la case à cocher Bypass global F est active, le filtre défini dans la fenêtre des paramètres globaux n'aura pas d'effet sur cette voix.
    a savoir dans amplitude
    Les temps de release (R.dt) ne s'ajoutent pas. Si la valeur global est courte et la valeur de la voice est longue (ou inversement), c'est le temps court qui est prioritaire.
  • dans frequency : Il est possible de fixer la fréquence au 440hz et avec le bouton Eq.T de définir un espace de note diminuant et augmentant la tonalité depuis ce 440hz. les modifications appliquées à la fréquence de la voice, s'ajoutent à la fréquence de base définie par les paramètre globaux.

En dessous du pavé fréquence, nous disposons des commandes pour modifier le signal émis par la voice. tout en bas à gauche on peut choisir entre une oscillation et un bruit blanc. Les effets des paramètres quelque soit le son choisi, sont les mêmes sauf pour les modifications de tonalité inadaptées pour le bruit.
Au-dessus de la zone popup sound/noise nous avons le bouton change qui donne la possibilité de modifier les caractéristiques de l'oscillateur. Celui de base est un oscillateur sinusoïdal, mais en utilisant ce bouton nous accédons à la fenêtre d'édition de l'oscillateur.

Le pavé modulator


Modulator est inactif si la voice est un bruit ( choix de noise dans voice oscillator).
  • type choix entre 4 types de courbe de modulation :
    • morph ??
    • modulation en anneau
    • modulation de la phase
    • modulation de la fréquence
  • Le pavé mod.amplitude (amplitude de la modulation) est identique au pavé AMPLITUDE sans le L.F.O, mais avec un curseur supllémentaire :
    • le nouveau curseur F.Damp ce curseur permet de mixer l'effet modulation/fréquence.
    • Le curseur volume dosera l'effet modulator sur le signal final.
  • le pavé mod.frequency (fréquence de la modulation) contient les même réglages que le pavé FREQUENCY sans le L.F.O
  • En bas du pavé modulator, l'oscillateur de base est un oscillateur sinusoïdal mais il peut être éditer, comme pour le voice oscillator. Les réglages sont les mêmes.




la fenêtre Addsynth oscillator editor


Deux zones affichent les graphiques, à gauche l'oscillateur qui résultera du paramétrage de la fonction de base dessinée dans la zone de droite.
Les deux séries de 128 curseurs sont les outils pour modifier les valeurs des fréquences harmoniques.

Pavé Base func


Cette zone contient la courbe graphique de base pour créer la fréquence de l'oscillateur :
  • Base.F : modèle de la fonction de base. Elle est choisie parmi 14 modèles.
  • Par et B.F.Mod: Certains des modèles de fonction peuvent être modifiés par ces paramètres. Ils vont déformer la courbe en offrant un éventail d'extravagances!

Pavé oscillator


C'est ici que nous verrons la courbe finale de l'oscillateur qui produira les sons de la voice.
  • mag.type défini un atténuateur pour l'amplitude des harmoniques linear est le maximum, -100db le minimum.
  • rnd à voir
  • H.rnd à voir

L'utilisation des curseurs d'harmoniques


Un petit rappel sur les harmoniques :

Image Un harmonique d'une fréquence de base, est une fréquence multiple de cette fréquence de base.

Exemple :
pour la note LA=440hz les harmoniques seront toutes les fréquences multiples de 440 => *2=880, *3=1320 etc... Les harmoniques sont donc toujours des notes plus aigus que la fréquence de base.




Nous modifierons la courbe d'oscillateur en lui additionnant des harmoniques, écrêtages et autres perturbateurs. Nous utiliserons les couples de curseurs. Plus le n° du curseur utilisé est élevé, plus le facteur de l'harmonique sera élevé, d'où, sur le graphique, une segmentation plus élevée de la courbe.
  • Pour chaque couple :
    • le curseur haut donne l'amplitude de l'harmonique (dont la valeur est multipliée suivant mag.type ).
    • le curseur bas donne le déphasage de l'harmonique.
      à noter
      Quand nous créons un harmonique et que nous modifions son déphasage, sur le graphique de la courbe, le point de départ change en Y car cet harmonique, et son déphasage, sont ADDitonner à la courbe de l'oscillator
  • La ligne de zones au-dessus de ces curseurs apportent des modifications sur l'ensemble des valeurs engendrées par l'utilisation des curseurs.
    • use as base : transfert la courbe définie dans l'oscillateur dans le pavé Base func. De là, nous pourrons encore ajouter des perturbations.
      ATTENTION
      Après le transfert, nous ne pourrons plus revenir sur la courbe de base. (d'où l’intérêt d'utiliser les boutons bleus en bas à droite C et P qui nous permmettent de sauver et restaurer les données)
    • Clr : si la case est cochée, après le transfert, les curseurs sont remis à 0.
    • Wsh : le waveshaping, avec cette nous avons la possibilité de déformer la courbe de l'oscillateur en utilisant une fonction.
    • filter : filtre les harmoniques. Si Wsh est utilisé, nous pouvons appliquer le filtre avant ou après le Wsh en cochant la case P.
      à noter
      Avec certains filtres (comme LP..) le réglage avec les curseurs n'apparaît plus ; Mais en réalité, c'est parce que le réglage se trouve dans la partie filtrée et donc est invisible. Si vous annulez le filtre, vous verrez ces modifications.
    • Mod : la modulation nous permet aussi de perturber la courbe oscillateur à l'aide 3 réglages :
      • le premier modifie dans l'axe des X, suivant le modèle choisi.
      • le deuxième et le troisième : agissent à condition que celui-ci soit différent de 0.
    • Sp.adj : modifie du spectre de l'oscillateur. Il faut que des harmoniques existent pour que ce paramètre est une incidence.
    • Harmonic shift : àvoir
    • Adpt.Harm : àvoir
    • clear : Repositionne les curseurs à 0.
      ATTENTION
      Comme le undo n'existe pas dans ce contexte le RAZ des curseurs est irrémédiable
    • sine : Rectifie la courbe de l'oscillateur en arrondissant les pointes''. Après cette action, la base redevient une sinusoïde si ce n'était pas son état et Les curseurs sont modifiés automatiquement.

SUBsynth : synthèse soustractive depuis un bruit blanc


Ce moteur est très intéressant car il mélange synthèse additive et synthèse soustractive.

On y retrouve les pavés amplitude, frequence, filter dont les paramètres sont identiques à celui de la fenêtre ADDsynth sans la partie oscillateur LFO.
Le pavé amplitude agit sur le format de sortie du signal.


En dessous du pavé filter figure le paramètrage de l'effet de ce filtre sur le bruit.
  • filter stage : le bruit peut être passer au filtrage de 1 à 5 fois.
  • Mag.type : atténuation de l'effet du filtre à chaque passage.
  • start : 3 états possibles de déphasage à l'application du filtre.
    • zero : la phase est à l'origine 0
    • rnd : la position de l'origine est aléatoire.
    • max : la position est au maximum de la phase

Nous avons 64 couples de curseur pour activer des harmoniques de la fréquence de base, additionnées du bruit:
Pour chaque couple :
  • le curseur haut définit l'amplitude individuelle de l'harmonique (bruit+son).
  • le curseur bas mélange le bruit et le son produit par la fréquence : en bas = son, en haut = bruit.

Le bouton clear nettoie la zone des curseurs en les remettant à zéro, sauf le couple 1.
Les boutons bleus C et P permettent de sauvegarder et restaurer les valeurs de cette fenêtre.

Le pavé BANDWIDTH


Il permet de calibrer l'effet du filtre passe-bande appliqué au bruit des harmoniques :
  • le curseur bandwidth : mis à 0 le bruit est au minimum le rendu du signal dépend bien sûr de la position du curseur bas des harmoniques.
  • le curseur B.Width scale àvoir
  • le pavé bandwidth enveloppe nous permet d'encadrer l'action du filtre passe-bande sur les harmoniques.

PADsynth : un moteur pour les nappes


Ce moteur est plus récent, son objectif est de créer un sample. Il constitue peut-être l'aboutissement des recherches de l'auteur de ZynaddSubFX qui a toujours cherché à reproduire le côté vivant des instruments. Ce moteur est capable en faisant varier la structure harmonique subtilement (ou moins selon les envies) de faire des sons très riches et vivants. Très bon pour les sons amples comme les nappes.

a noter
Remarquer bien le bouton rouge APPLY CHANGES contrairement à ce que nous avons vu jusqu'à présent les modifications des paramètres de cette fenêtre ne sont pas appliqués en temps réel. Pour entendre le résultat il faut appuyer sur ce bouton.

Passons directement à l'onglet enveloppes L.F.O. Nous trouvons là tous les éléments déjà décrit dans la fenêtre ADDsynth les pavés AMPLITUDE, FREQUENCE, FILTER.
important
En bas de la fenêtre, le bouton export nous offre la possibilité d'exporter le sample créer dans l'onglet harmonic structure en un fichier audio wav. Ce fichier pourra, par exemple, être utilisé dans banque de sons SFZ ou banque de sons SF2


l'onglet harmonic structure


Au début d'une nouvelle création de sample, si nous appuyons sur les touches, il ne se passe rien. IL FAUT APPUYER SUR LE BOUTON APPLY CHANGES, ainsi le calcul est la construction du sample se fera avec les paramètres donnés, et cette fois l'appui sur les touches donne un son.

Allons tout de suite à droite de la zone graphique harmonic content. Nous trouvons là le bouton résonance qui ouvrira la fenêtre de résonance vue plus haut, et le bouton Change pour créer les harmoniques de la même façon que pour ADDsynth.
à noter
La fenêtre PADsynth harmonic editor contient aussi un bouton APPLY pour appliquer les modifications au son en cours.

Création de samples au format wav par exportation


Les zones au-dessus des ces deux boutons vont servir à paramétrer le sample, il ne faut pas oublier que si nous exportons ce sample il faut avoir des valeurs correspondantes au logiciel ou la banque de sons qui le traitera:
  • base : c'est la note de base qui servira de rootnote voir ici le principe de la rootnote. Étant donné que le même sample servira pour toute la portée du clavier il faut que la position de la rootnote de zynadd soit identique à celle de la banque des sons.
  • smp/oct : sample par octave : créer X sample pour une octave. Comme pour la création de samples pour un instrument réel, il vaut mieux avoir un minimum de notes utilisant le même sample. Si nous choisissons 12 nous aurons un sample par note et 1 nous aurons un sample qui va couvrir l'octave.
  • no.oct : Nombre d'octave couverte par les samples créer. Suivant l'utilisation du son il est peut être inutile de couvrir la totalité du clavier. exemple pour des sons servant de Basse, les 2 ou 3 premières octaves suffiront.
  • sample size : durée du sample. Nous devrons adapter cette longueur suivant l'utilisation.
Nous obtiendrons donc une série de fichier .wav contenant chacun la tonalité de chaque son dans sa position sur le clavier. Si nous demandons 4 smp/oct et 3 no.oct nous obtenons 12 samples nommés : <NomDeFichier>_PADsynth__nn.wav où nn est le N°. Les caractéristiques du fichier créé sont :
  • échantillonage : 44100 hz
  • codec : Uncompressed 16-bit PCM audio
  • ces échantillons sont monophoniques, même si stéréo est indiqué dans ''enveloppes L.F.O. ce qui est logique, ce paramètre est destiné au jeu sur zynadd.

Le spectrum mode


à noter
Pour que ces paramètres aient un effet, il faut qu'il y ait au moins un harmonique existant hormis la fréquence 1 qui est celle de base.

Dans le bas de la fenêtre, au centre il y a la popup spectrum mode (en gros le spectre sonore) trois choix nous sont proposés :
  • bandwidth : active le profil des harmoniques sur le signal de base.
  • discrete : désactivation du profil des harmoniques, la partie de ses réglages sont indisponibles. Seul le signal de base est audible avec les harmoniques purs s'il en existe.
  • continuous : le signal est couvert par un bruit blanc
A droite de ce paramètre, il y a le pavé overtones position ce sont les directives pour positionner les harmoniques dans le spectre d'audition (donc sur le clavier):
  • par1 : positionne l'endroit où les harmoniques seront atténuées.
  • par2 : restreint la zone d'influence des harmoniques.
  • forceH : au minimum les harmoniques sont audibles, au maximum ils sont juste perceptibles.

Le bouton bandwith en mode bandwidth permet un mélange du signal de base et du bruit. Au minimum nous n'entendrons que le signal, au maximum le bruit couvre le signal.
Le paramètre bandwidth scale à voir

Ces effets sont différents suivant le spectrum mode adopté. Il est impossible de détailler les résultats, ceux-ci allant du démarrage d'un avion de chasse au son vibrant d'un scie musicale.

Création des harmoniques:


La première zone graphique représente le profil des harmoniques suivant l'ordre des fréquences et paramétré par le pavé base type. Pour créer ces harmoniques, voir le bouton Change du paragraphe au-dessus. Tant qu'un harmonique au moins n'est pas créé, les réglages dans le pavé base type sont inopérants.
  • base type : 3 types de profil possible. gauss (pointe de sinusoïde) carré et double exponentiel. C'est à partir de ces bases que nous pourrons déterminer le profil. Pour travailler ce profil, nous pouvons choisir dans la popup sous les 5 boutons entre le profil complet full' la moitié droite upper half ou moitié gauche lower half. Passer des deux derniers choix à full'' crée une symétrie par rapport au centre.
  • width : modifie la pente du profil, de la base au sommet. Son action est plus facilement compréhensible avec lower ou upper.
  • freq mlt : multiplie le nombre d'éléments dans le profil. L'effet est de modifier la tonalité des harmoniques et de ce fait de dénaturer le son juste de la note, dont la tonalité reste juste mais ne fait que transparaître.
  • Str : comprime le profil dessiné en le décalant vers la gauche et provoque un ajout de d'onde dans le profil dans la place laissée libre.
  • sFreq fonctionne de concert avec Str, pour multiplier et décaler ces ondes dans le profil.
  • size : définit la larguer au pied du profil.
Avec le pavé suivant en-dessous Amp Multiplier nous pourrons modifier les amplitudes des ondes du profils.
  • amp multiplier : type du multiplicateur d'amplitude
    • gauss : le calcul de l'augmentation se fait proportionnellement des cotés vers le centre, le facteur résultat sur le coté étant plus petit que celui du centre.
    • sine : l'augmentation d'amplitude va provoquer des ondulations sinusoïdales venant des cotés pour s'accumuler au centre. si on pousse le par2 au maximum une multiplication des ondes envahit la zone.
    • flat : Un genre d'inverse de gauss
exemple : Dans le cas de amp multilier = gauss et amp mode = sum :
par2 : augmente uniformément l'amplitude de la totalité de la zone.
par1 : abaisse les niveaux des extrêmes. exemple si par2 définit les niveaux à mi-hauteur, par1 créera des pentes vers le minimum à gauche et minimum à droite.
Si on place par1 au minimum et par2 au maximum, la zone entière est utilisée.

La description de ces paramètres est déconcertante. Seule une utilisation et des essais nous ferons saisir les subtilités de leurs actions.

Instruments kit



Le kit d'instruments est une possibilité de stockage de sons qui seront distribués sur le clavier. Ces sons ont été créés avec ADDsynth, PADsynth et SUBsynth les sons paramétrés peuvent être édités et modifiés.
Nous avons 16 instruments numérotés de 1 à 16 stockables : un instrument, c'est un ensemble de paramètres de ADDsynth, PADsynth et SUBsynth.
L'instrument 1 et celui en cours. pour modifié le paramètrage, il faut utiliser les bouton edit de la fenêtre principale ZynAddSubFx, pour les autres il faut utiliser les boutons edit du tableau.

En bas à gauche de la fenêtre,
  • la zone popup mode propose 3 modes :
    • OFF : le kit est désactivé, les notes jouent le son en cours, celui editable par le bouton edit instrument de la fenêtre ZynAddSubFx.
    • MULTI : Si des mêmes touches sont affectées à plusieurs instruments, leurs sons seront produits ensemble.
    • SINGLE : Si des mêmes touches sont affectées à plusieurs instruments, l'instrument de numéro inférieur sera joué seul.
  • drum mode à voir
Dans la ligne d'entète :
  • Prés du la case à cocher active la ligne instrument. La ligne N°1 est automatiquement active.
    ATTENTION
    Lorsque vous avez activé une ligne et créé des sons addsynth, Padsynth et SUBsynth. Si vous désactivez cette ligne en décochant la case vous perdez les paramètres créés pour cette ligne. Et c'est irréparable.
    N'oubliez pas d'utiliser les boutons C et P pour sauver et restaurer les paramètres.
  • M. : case à cocher pour rendre muet l'instrument.
  • la zone nom : pour donner un libellé à l'instrument.
  • la zone intervalle clavier ici nous pouvons définir l'intervalle de touches qui joueront le son. Les intervalles des instruments peuvent se superposer.
    à noter
    Si nous sommes en mode SINGLE et que des intervalles de touches se superposent, c'est l'instrument de rang faible qui sera joué.
    • Min.K : touche début intervalle.
    • Max.k : touche fin intervalle.
      je prècise malgré tout
      Si la touche Min.k est de valeur supérieure à la touche Max.k il n'y aura ni son, ni plantage.
    • R : R.a.z des valeurs de l'intervalle.
    • m et M : prend la valeur de la dernière touche appuyèe. (clavier virtuel ou matériel).
  • Les zones ADDsynth, SUBsynth et PADsynth. Nous y voyons pour chaque module un couple case à cocher et bouton edit. La case active le module et le bouton permet de modifier les valeurs des paramètres. Si un module est paramètré et que nous le désactivons, les valeurs ne sont pas perdues. Dès sa réactivation le paramètres sont de nouveau accessibles avec EDIT.
  • fx.r : N° de l'effet à appliquer sur l'instrument. Nous verrons au paragraphe suivant, qu'il est possible de programmer 3 effets (FX). En mode OFF ces effets sont appliqués au son en cours.

Effects


Ne pas confondre cette possibilité d'intégrer des effets en tant que base à un son, et les effets apporter au jeu des son depuis la fenêtre principale de ZynAddSubFx.
Pour exemple, nous étudions le cas du son d'une guitare. La caisse de la guitare provoque une légère réverbération du son des cordes, qui donne son ampleur et sa résonance à ce son. Ces effets sont propres à l'instrument, ce sont ceux que nous traitons ici.
Maintenant, l'interprète joue au milieu d'une salle où le son a un écho ou une réverbération, cette fois ces effets sont ceux que nous pouvons paramétrer avec la fenêtre principale de ZynAddSubFx, car il ne sont pas inhérents à l'instrument, mais à la salle.

Nous avons 3 instances de paramétrage d'effets possibles. Ces effets sont appliqués à l'instrument en cours, si le kit d'instrument vu au-dessus est OFF, sinon dans la table des kits, vous ne pouvez affecter qu'une seule instance d'effet à un ou plusieurs instruments.

  • bypass : évite l'effet.
  • efftype : type d'effet de l'instance en cours.
  • send to : application
    • next effect : on applique l'effet au prochain effet (1>2 ou 2>3)
    • part out : on applique l'effet à la sortie du son.
    • dry out : on applique l'effet au son en entrée.


Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 09:24, sam. 24 Jun 2017: bonjour et bienvenue à DeuxMainsGauches :-)
Samuel, 15:58, ven. 23 Jun 2017: Et qui permet d'enregistrer les 24 canaux en autonome sur support usb
Samuel, 15:52, ven. 23 Jun 2017: Interface 24 canaux class compliant pour 375€[Lien]
sub26nico, 10:31, mar. 20 Jun 2017: Salut et bienvenue à Skys :-)
sub26nico, 18:39, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à Nono480 :-)
bluedid29, 13:53, dim. 18 Jun 2017: Chouette thème pour la joute ! Bon dimanche :-)
sub26nico, 03:33, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à guechi :-)
zebassprophet, 20:57, sam. 17 Jun 2017: bon bah y'apuka
programLyrique, 20:26, sam. 17 Jun 2017: C'est ce qu'on m'a demandé, de commencer dès maintenant !
zebassprophet, 20:11, sam. 17 Jun 2017: deja???
programLyrique, 19:35, sam. 17 Jun 2017: la joute 12 a commencé : [Lien]
sub26nico, 09:28, sam. 17 Jun 2017: Salut et bienvenue à Jazz :-)