Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]



Vous avez réalisé votre album sous GNU/Linux, du grand art, un futur chef-d'œuvre. Sauf qu'à part votre famille et vos amis, personne n'est au courant de son existence. Vous vous dites alors que vous allez téléverser tout ça sur une page perso, mais après des mois de longue attente, personne n'a laissé de commentaire sur votre musique et le nombre de visites par jour plafonne à 3 (vous, votre copain/copine/ami d'enfance/maman et un inconnu égaré qui cherchait des couteaux à ouvrir les huîtres). Il faut passer à autre chose, diffuser au monde entier, afin de pouvoir même convertir les sud-coréens.




Diffusion sur internet


Avec tous ces logiciels, on a forcément fait la meilleure musique du monde, et puis une fois qu'elle est faite, une fois que l'on se rend compte que l'on veut rentrer au top 50, on commence à regarder autour de nous, et là s'offrent deux solutions principales : Dogmazic et Jamendo. D'un côté une association, de l'autre une société. D'un côté l'idéal, d'un autre côté le profit. Mais avant de continuer dans des comparaisons trop simplistes, voyons un peu qui est qui.



Dogmazic Image est le site de l'association Musique Libre ! dont les buts sont (Article 3 des statuts de l'association Image ) :

Cette Association s’est fixée, au plan national comme international comme mission de :
  • soutenir et promouvoir la création et l’exploitation musicale indépendante dans le cadre des licences libres et ouvertes ;
  • militer pour la gestion individuelle des droits d’auteur auprès des sociétés civiles, organisateurs de spectacle, labels et diffuseurs ;
  • informer les artistes et le public sur les modes émergents de diffusion et d’exploitation des œuvres musicales à l’ère numérique et sur l’économie qui en découle.
  • Défendre et représenter, à la hauteur de ses ressources et possibilités, l’ensemble de ses adhérents.

Dogmazic a son siège social à Lyon.

Dogmazic vient de lancer depuis peu un programme de diffusion pour les professionnels, empiétant de ce fait sur le monopole de la SACEM.



Jamendo Image est une société basée au Luxembourg. Elle propose tout comme Dogmazic de pouvoir télécharger de la musique libre, mais avec la ferme intention de faire du profit pour elle et aussi pour vous. La publicité est donc présente sur le site. De même, Jamendo possède une partie de son site dédiée à des artistes non-libres. Toutefois sa base de données est plus importante que celle de Dogmazic.



Nous ne voulons pas rentrer dans la polémique du genre "un site est mieux que l'autre". Ce sont deux approches différentes, l'une altruiste et l'autre commerciale. L'important est de retenir qu'il n'y a pas d'exclusivité et que rien n'empêche de diffuser sa musique sur les deux sites.

On peut aussi se mettre à l'autonomie de diffusion radio avec Rivendell ou en diffusion.


Rémunération


Vous avez composé, joué, enregistré, mixé, masterisé puis diffusé votre super album de musique, le tout sous GNU/linux, et vous l'avez fièrement mis sous une licence libre parce que partager c'est bien et que vous croyez à l'économie du don par exemple.
Partager est en effet bien, mais après ça, vous aimeriez bien en tirer un petit quelque chose de plus qu'un nombre d'écoutes plus important. Bref vous voulez de l'argent pour votre musique, et après tout, il faut bien que même les artistes mangent.

S'inscrire à la SACEM est hors de question car vous voulez disposer de votre musique comme vous le voulez et qu'il vous serait bien impossible de la mettre sous licence libre. Bref, vous cherchez une alternative...

Ne nous leurrons pas, on ne devient pas millionnaire avec ce système, mais si cela permet de donner une adresse où trouver votre musique après un concert et que vous n'avez pas de CD, c'est un plus certain !



Vous pensez d'abord à Jamendo, car votre musique y est bien représentée et vous avez une petite communauté de fans. Il vous suffit de certifier que ni vous ni aucun membre de votre de groupe n'est inscrit à une société de gestion de droits (SACEM ou autres).
Cela vous ouvre la porte aux nombreux dons de vos fans. Chaque don doit d'être d'un minimum de 5€. Jamendo s'octroie 50% des revenus et vous crédite à partir du moment où votre compte atteint 100€ virtuels. Bref, il vous faut une sacrée base de fans...
Une autre alternative vient du fait que vous soyez diffusé sur une radio commerciale Jamendo. Dans ce cas, certains établissements utilisent cette radio à des fins commerciales (musique d'ambiance dans un bar), ils payent jamendo et jamendo vous reverse une partie de ces revenus.



Sur le principe de diffusion et commercialisation de musique libre, le site Magnatune propose à la vente des musiques libres. Rappelons que ce type de diffusion est une excellente manière de soutenir les artistes libres. Cela permet aussi aux artistes qui se produisent en concert de pouvoir donner à leur public une adresse où se procurer leur musique ainsi qu'une bonne opportunité de les soutenir.



Magnatune partage à hauteur de 50% (10€ versés vous font gagner 5€), et ils sélectionnent la musique à diffuser afin de n'avoir que de la qualité. On ne trouve donc pas de démos mal finies chez eux.



Avertissementattention
olinuxx le 26 octobre 2015 : ce paragraphe ne semble plus valide. pragmazic ne s'appelle plus comme tel. Il se nomme maintenant "doob" : http://www.doob.fr/ . Image

Pragmazic est ouvert aux musiciens/labels qui sont en association loi 1901 ou en société qui disposent d'un compte en banque. Il faut que l'album soit retenu par l'équipe de Pragmazic et bien sûr qu'aucune des productions ne soit protégée par une société de perception/redistribution des droits, ni qu'elle ne contienne de samples sous copyright.
Pragmazic redistribue à 65% (Hors taxe) pour le label, 17,5% pour des fonds de soutien à la musique libre et 17,5% pour eux.


Il est très intéressant de noter qu'aucune des sociétés ci-dessus ne demandent l'exclusivité, il est donc possible de diffuser chez chacun d'entre eux, sous réserve d'être sélectionné bien entendu.

Il existe sûrement d'autres possibilités de diffusion/commercialisation pour la musique libre, vous êtes donc encouragés à commenter cette page, faire part de vos bons plans et de vos impressions sur les différents systèmes. Ajoutons que des retours d'utilisateurs utilisant ce genre de plate-forme sont les très-bienvenus.


Les licences


N'oubliez pas de licencier votre production pour lui permettre de vivre, de se reproduire, de s'échanger, de se modifier, de participer à l'enrichissement culturel de l'humanité ...

Voici plusieurs licences :


Liens et commentaires


Voir aussi :



Si quelque chose n'est pas clair, ou que vous pensez qu'il manque quelque chose, venez en discuter dans le forum "Aide technique : composer, enregistrer, éditer, mixer, masteriser, diffuser".


Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , Cywil , romain_bar , xzu , utilisateur_anonyme , Admin temporaire , pianolivier et vinz .
Page dernièrement modifiée le Lundi 26 octobre 2015 23:22:29 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

zebassprophet, 15:22, mar. 27 Jun 2017: allez, aujourd'hui je fais de la musique
xzu, 21:18, lun. 26 Jun 2017: @samuel: Testée? waw, c'est du usb3?
olinuxx, 13:43, lun. 26 Jun 2017: bonjour et bienvenue à emmanuelbriche :-)
olinuxx, 14:37, dim. 25 Jun 2017: bonjour et bienvenue à JamesBonze :-)
olinuxx, 09:24, sam. 24 Jun 2017: bonjour et bienvenue à DeuxMainsGauches :-)
Samuel, 15:58, ven. 23 Jun 2017: Et qui permet d'enregistrer les 24 canaux en autonome sur support usb
Samuel, 15:52, ven. 23 Jun 2017: Interface 24 canaux class compliant pour 375€[Lien]
sub26nico, 10:31, mar. 20 Jun 2017: Salut et bienvenue à Skys :-)
sub26nico, 18:39, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à Nono480 :-)
bluedid29, 13:53, dim. 18 Jun 2017: Chouette thème pour la joute ! Bon dimanche :-)
sub26nico, 03:33, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à guechi :-)
zebassprophet, 20:57, sam. 17 Jun 2017: bon bah y'apuka