Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

7 - Autres sujets : le nimp'

> Forums de discussion > 7 - Autres sujets : le nimp' > comment contruisez vous un morceau ?
Dernier post

comment contruisez vous un morceau ?

yogib33r utilisateur non connecté France
bonsoir tout le monde

et bien demain matin zou je me lance avec une tite mélodie que j'ai en tête mais je voulais vous demander comment vous vous organiser pour construire une musique ? je veux dire peut être déjà la mélodie ? ensuite la basse par exemple et enfin le rythme sous hydrogen par exemple.

merci de votre aide, cela me sera précieux

très bonne nuit ou matinée à ceux qui me liront (et les autres aussi ça me coûte pas plus cher ^^⁾

stéphane

sub26nico utilisateur non connecté France
Pas de recette toute prête de mon coté, plutôt une multitude de procédés plus ou moins rodés.

Ca peut être un groove qui me sert de point de départ, donc d'abord Hydrogen pour la drum
et un synthbass, le tout dans Ardour (ou Qtractor depuis peu de temps), puis je cherche
mélodie et/ou harmonie à poser dessus.
Ça peut être une mélodie que j'essaye d'habiller, donc en général d'abord un son de piano
pour le temps de la phase compo puis ensuite je choisis un instrument(virtuel ou physique)
qui va être le lead, puis la rythmique et l'harmonie.
Parfois, un enchaînement harmonique me sert de point de départ, j'essaye diverses possibilités
de rythmiques puis la mélodie en dernier dans ce cas là.
De manière générale, dès que j'ai un bout de musique, je fais directement toutes les parties
(principales) puis j'avance pas à pas, il m'arrive donc pour un même titre d'employer
une méthode pour le début, une autre pour la suite, etc...
Le coté pervers est que si je n'ai pas plusieurs jours de suite avec beaucoup de temps à accorder
à la compo, je me retrouve avec le début de morceau...sans le développement.
j'ai donc une petite collection de début de morceau.
Mais il m'arrive de les utiliser ou réutiliser plus tard (parfois des années après).

Pour le morceau de la joute en cours (7), j'ai cherché d'abord la mélodie (un début de)
avec un son de violon, puis arrangé pour un quator puis chercher la suite de la mélodie,
arrangé, puis une fois la première partie 'fini', rajouté la drum, la guitare puis la bass+ synth,
ensuite les cuivres...et j'ai pas eu le temps ces derniers jours donc statu quo...
j'ai tourné en rond sans trouver de suite, donc ces quelques jours loin du morceau, j'espère
me redonneront un peu de fraîcheur pour trouver la suite.

tenryu utilisateur non connecté France
Pour ma part, je laisse venir le truc: souvent c'est une image, où un impression qui passe.. Ca ne peut pas se provoquer. En fait, c'est un peu comme quand tu veux dormir: tu ne peux t'endormir, que si tu n'essaye pas, si tu essaye, tu ne dormira pas ! ;-). Il faut laisser venir en essayant de noter les idées pour ne pas les perdre ( Le magnétophone présent dans mon téléphone portable et plein de petites mélodies sifflées....).
Ensuite, je chante tout dans ma tête ( la mélodie, le rythme, les arrangements....) . Je l'écrit sur l'ordi grâce à un logiciel ( LMMS en l’occurrence ), et je corrige inlassablement pour voir si ça correspond à ce que je souhaite produire. Si l'idée de départ est bonne, et si tu la travaille bien, ça peut donner un truc sympa...

yogib33r utilisateur non connecté France
bonjour messieurs :-)

ok alors suivant vos conseils je vais essayer de faire ma petite confiture aussi ^^
je vais me laisser aller, ne pas trop être trop rigide et m'aventurer dans les méandres de la musique
merci beaucoup pour vos réponses touffues !

stéphane

olicha utilisateur non connecté France
Bonjour,
Effectivement, je pense que pour commencer, il te faut essayer quelques petites idées directement sur l'ordinateur pour te créer ta méthode de travail sur chacun des outils que tu vas choisir. J'ai vu sur ce forum que pour un même séquenceur, l'approche dépendait beaucoup de l'historique musical de l'utilisateur (plutôt pianoroll, plutôt éditeur de partition, etc.).
Ensuite, quand tu as une bonne idée sur la façon d'organiser ton travail sur chaque outil, il vaut mieux rester le plus longtemps possible loin de l'ordinateur pour réfléchir à ce que tu veux écrire. L'outil est très vite limitant car il fige ta pensée. Il peut t'aider à trouver des variations sur ton idée grâce aux agencements de sons qu'il peut te proposer (et donc te permettre de "rallonger la sauce" de façon intéressante pour aboutir à un morceau plus long), mais rarement à trouver de vraies nouvelles idées. Personnellement, j'ai rapidement tourné en rond quand je n'avais pas assez pris le temps de réfléchir avant de me jeter sur la bécane.
Bonne chasse à l'inspiration.

zebassprophet utilisateur non connecté
je commence par une harmonie souvent avec un theme.

Ensuite je rajoute une batterie et j'essaye de faire un squelette de structure (batterie juste poum chack au départ.

Quand j'ai rajouté la basse, je fais les finitions

yogib33r utilisateur non connecté France
bonjour à toi :-)
oui je vais faire comme cela, bien que je découvre la mao a chaque fois que je démarre librazik il y a tellement à apprendre :-)
merci
très bonne journée à toi

calixtus06 utilisateur non connecté
Hello,

Je commence souvent par une rythmique ( accord +rythme ) j'appelle ça mon paysage sonore.ça paraît simple mais on peut aller loin sans tomber dans le morcellement de certains jazz sans queue ni tête.

J'en profite pour faire des expériences: j'improvise vocalement sur un accord diminué que j'enchaîne avec un accord majeur #4, j'improvise sur un accord de type 7/#4 etc etc

Je tente des rythmes différents comme un 17/4, un 11/8

Ensuite je fait des improvisations mélodiques soit vocale soit avec la guitare. Pour cela, dans Ardour, il te faut une boucle sonore sur laquelle tu enregistres l'idées 1 au premier passage de la boucle puis l'idée 2 au deuxième passage etc etc

Idem je tente de démarrer mon impro par un chromatisme, la 7ème, la 9 ème..

Je choisis mes meilleures impros, je fais des assemblages...

Je place les paroles sur les notes de la mélodies soit en écriture libre ( Bashung Thiéfaine) soit dans un esprit plus " construit avec des "vraies phrases.

La finalité du truc c'est de toucher l'auditeur et pas de la faire cogiter. smile

Hemoa utilisateur non connecté France
Je commence toujours par penser aux instruments de ma compo en me demandant quelle genre de musique je veux faire. Sur musescore, une fois que j'ai ma liste d'instrument je décide de faire soit un morceau carré en 4/4 soit je veux sortir de ce cadre rythmique en m'aventurant sur une structure en 5/4, 7/4, 12/8 ou sans limitation. A partir de la je me demande quelle note je veux entendre, puis quelle note je veux en deuxième et quelle note je veux superposer pour créer des accords. Et après ça normalement j'ai des éclairs de notes qui arrivent dans ma tête que j'essaye d'écrire. Ça vient sans forcer. Et si ça vient pas je reprend plus tard.
Je n'hésite pas à tester des trucs, des bizarrerie rythmique ou des harmonies étrange qui pourront à l'avenir me servir de base pour d'autre compo. J'ai par exemple récemment tester de faire une rupture dans la dynamique de mon morceau en passant d'un rythme binaire en un rythme ternaire sur deux mesures. J'utilise ensuite cette même structure sur une autre compo dans laquelle j'approfondit encore plus cette effet dynamique et ainsi de suite.

Hemoa utilisateur non connecté France
Je n'hésite pas non plus à commencer par un plagiat total d'un morceau qui m'inspire pour ensuite avoir des idées de suite. Lorsque je trouve quelque chose par ce moyen je supprime le morceau plagié en commençant par mon idée original.
J'ai beaucoup de mal à commencer par des loops ou une suite d'accord. Je suis plus du genre à travailler note par note pour avoir un contrôle sur la disposition de chacune des notes à l'intérieur d'une mesure.

Après cette méthode est surtout lié à la composition note par note. Composer en improvisant à partir d'un instrument physique est une toute autre histoire :-)

ouhena utilisateur non connecté France
La plupart du temps je vais partir d' une rythmique ou d' un arpège à la guitare sur lequel je vais caler une première basse et la percussion (batterie et/ou percus) avec Hydrogen. Après c' est par itérations successives que les choses se mettent en place, soit en recalant certains trucs rythmiquement ou en modifiant tel ou tel instrument qui 'tourne pas' soit en testant des idées quand elles veulent bien venir et ainsi de suite jusqu' à arriver au moment où je me dis 'bon là t' arrêtes d' en rajouter' et où ça devient 'qu'est-ce qui sert à rien et que tu peux enlever'. Il arrive que la guitare qui m' a servi au départ n' y soit plus du tout à l' arrivée :-)

C' est rigolo comme des threads peuvent remonter inopinément à la surface...

yogib33r utilisateur non connecté France
bonsoir messieurs !
et bien j'ai lu avec passion ce que vous avez écrit :-) pour ma part je ne peux pas apprendre encore mais je vais m'y mettre un jour car pas encore pris le rytme de boulot avec des scolaires, animateur en primaire, purée ils m'ont tué aujourd'hui les gosses je suis mort

dans tous les cas merci ! je ne manquerai pas de vous faire écouter la première chose que je veuille faire comme telle, mais dans un certain temps car boulot alim + demomaking pour un groupe + vidéo clip en film d'animation pour Tarah King un petit groupe que j'affectionne

bref j'ai bien envie mais après avoir fait mes autres projets

ce qui ne m'empêche pas de tatouiller de la chose de temps en temps, et remarquer que dans ardour le synthé que je veux jouer n'est pas enregistré au bon level de volume (beaucoup trop bas) mais je vais voir cela

très très bonne soirée à vous

stéphane qui vous remercie encore

zebassprophet utilisateur non connecté
source fac de musico

soit je part d'une basse et je crée une harmonie par dessus

soit je part d'une ligne mélodique et je trouve les harmonies qui vont en dessous

Thaikovski disait "une fois que vous avez une basse et un soprane, le reste n'est que du remplissage^^

^bref good luck

Texas Barbudos utilisateur non connecté
Je partage ma recette même si c'est par essence une approche artistique toute personnelle.

Je commence par rechercher un riff à la basse pour le couplet, souvent un A et un B.
Ensuite je cherche un refrain.

Je sorts ensuite la grille d'accords pour déterminer la tonalité du morceau et si majeure ou mineure pour déterminer les triades et les renversements pour piocher une ligne mélodique pour A, B et refrain.

Ensuite j'essaie de trouver un tempo/motif qui groove avec la ligne de basse.

J'essaie ensuite de trouver une intro et un pont potable en cassant le rythme ou/et en m'appuyant sur les renversements de la grille harmonique.

Je pose ensuite le schéma qui est souvent :

Intro A B A B Refrain A B A B Refrain A B A B (en chorus) Refrain Pont A B Outro

L'idée est de créer une progression d'évènements musicaux pour éviter la monotonie.

Pour l'enregistrement je me fait d'abord une piste guide de batterie au tempo et j'enregistre la basse.
Je reprends la piste batterie pour coller au schéma et j'enregistre Guit 1 et Guit 2 et le reste en suivant.

Quand tout est enregistré propre je fait un pré-mastering avec les volumes et les panoramiques puis j'exporte.

J'ouvre le morceau exporté dans un éditeur audio et je le passe au limiteur, à l'équaliseur (graphique et/ou paramétrique avant de lui mettre une légère reverb et de le normaliser.

calixtus06 utilisateur non connecté
Salut, j'avais déjà répondu . Je ne m'en suis pas rendu compte ..Mais ce que je disais était tarabiscoté.

Pour ma part donc , je démarre soit d'une suite d'accord, soit d'une mélodie que j'harmonise soit d'un concept musical.

Par exemple pour le concept musical, je me dis "tiens , et si je faisais une chanson en mode locrien ? et si subitement j'ouvrais sur du lydien ? ".

https://soundcloud.com/nicolas-calisto/la-suicidee-de-sangatte

Lorsque j'ai une suite d'accord j'improvise vocalement et je sélectionne des bouts d'impro. Quitte à en utiliser d'autres pour créer un nouveau morceau..


Ces temps je pars d'impro vocale que j'harmonise et grâce à musescore, une fois ces idées écrites, je teste d'autres instruments que la voix .

Pour le texte j'ai plusieurs approches soit je prends le contraire de ce qu'inspire la musique pour mettre en valeur l'un ou l'autre :

https://soundcloud.com/nicolas-calisto/le-boucher

Soit je rentre plein pot dans la couleur du morceau comme l'exemple sonore ( La suicidée de Sangatte) .

Cabrel dit qu'il fait tourner les mots comme une toupie. En fait ça consiste à mettre les mots dans les notes d'un air en yaourt.
Bashung et Thiéphaine vont pousser le bouchon jusqu'à perdre l'auditeur du sens global de la chanson. Alors que Cabrel va maintenir un sens global ( une chanson = un sujet)

L'analyse des autres chanteurs m'inspire pour refuser, développer une idée, la déformer..

Si j'ai pu aider ...

Dominique utilisateur non connecté Suisse
ça dépend. Si c'est une reprise, j'écoute toutes les versions que je peux trouver et je fais mon propre arrangement. Cela peut m'arriver de changer les paroles pour les mettre au gout du jour. Par exemple le roi Renaud qui revient de guerre en se tenant les tripes dans les mains devient Tom Rodger qui a chopé le rhume à l'uranium appauvri.

Où dans le cas de Moon of Alabama, je préfère les sonorités de la musique d'origine de Kurt Weil à celle des Doors si bien que j'ai fait mon propre arrangement pour guitare à partir de la partition d'origine pour piano. Le plus dur à été de trouver des positions qu'il soit possible d'enchaîner facilement avec du rythme. Quand j'ai réussis à le jouer funky, je me suis dit que j'étais bon. Pour passer du piano à la guitare, certaines notes sautent et comme déjà dit, les basses sont importantes et je les ait gardées même si il y a des renversements.

Pour les compos personnelles, je pars toujours du texte, la musique doit l'accompagner et il me donne la ou les tonalités du morceau. Certains font l'inverse, d'abord la musique et ils collent des paroles dessus. Après pour moi c'est une affaire de rythmes. Trouvez des rythmes qui vont bien, tout en sachant que cela peut être très variable en fonction de mon feeling du jour. Quand je m'entraîne, j'essaie souvent de jouer le même morceau en 2/4, 3/4, 4/4 ou 6/8 et ceci aussi bien en accords qu'en picking. Faire cela te donne de bons reflexes et une bonne indépendance rythmique. Ou je passe d'un tempo de valse à celui de blues à 3 temps. En plus cela te permet de faire le lien entre les différents styles de musique.

J'ai une majorité de morceaux très simples, genre couplet-couplet ou couplet-refrain avec parfois un break par ci par là, et d'autres avec plus de parties. Pour le plus long et complexe de mes morceaux, je me suis inspiré de la Lettre au général "X" de Saint Ex. Le texte d'origine parle de chant grégorien alors j'ai été voir sur wikipédia ce que c'est. Le résultat est un morceau avec plein de parties qui s'enchaînent en explorant tous les modes de la même tonalité grégorienne. Facile mais complexe. Bref, du pur chant grégorien à la guitare. Les puristes vont hurler à l'hérésie et au blasphème. Je m'en fiche car j'aime bien et en plus j'ai appris pas mal de choses en faisant ce morceau.

EDIT: typo

Afficher les articles :
Aller au forum :

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]


Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 15:14, mar. 01 Dec 2020: Bonjour et bienvenue à Soso et gegeweb cool
calixtus06, 11:21, lun. 30 Nov 2020: Bonjour et bienvenue à n0n3m ! :-)
calixtus06, 07:29, dim. 29 Nov 2020: Bonjour et bienvenue à Iluvatar ! :-)
olinuxx, 12:35, sam. 28 Nov 2020: Nouvelles du mois de novembre pour LibraZiK : [Lien]
olinuxx, 12:34, sam. 28 Nov 2020: Bonjour et bienvenue à diogene et à klopkloc cool
olinuxx, 19:45, mer. 25 Nov 2020: Bonjour et bienvenue à endymion93 cool
calixtus06, 07:13, mar. 24 Nov 2020: Bonjour et bienvenue à Noxanera ! :-)
sub26nico, 10:40, lun. 23 Nov 2020: Ardour 6.5 est disponible, le bogue d'export a été corrigé
Houston4444, 20:35, dim. 22 Nov 2020: Ardour 6.4 a de serieux soucis selon robin gareus lui-même. Attendez la 6.5 !
sub26nico, 18:00, dim. 22 Nov 2020: Ardour 6.4 est disponible :[Lien]
olinuxx, 14:48, dim. 22 Nov 2020: Bonjour et bienvenue à ykrons cool
olinuxx, 14:47, dim. 22 Nov 2020: @diigitae : [Lien]