Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

7 - Autres sujets : le nimp'

Dernier post

Parler....musique

teryvondelinck utilisateur non connecté France
Salut,

Je n'avais pas vu que le nimp' correspondait au bistrot du fofo (nan mais j'vous jure, parfois j'suis lourd) !!!
J'ai envie de papoter musique avec les passionnés que vous êtes cool

Ce qui m'a amené à la musique: Quand j'étais minot (12 ans), j'ai vu un concert de Ricardo Baliardo (Flamenco)

Ce que faisait ce mec avec sa guitare, j'suis tombé accro... Bon je ne suis pas particulièrement fan du flamenco, mais la technique, le son, les différents tempos tantôt très souple, tantôt énervé ça m'a pris aux tripes.

Ensuite j'ai apprécié le Rock & Roll et le métal, mais ma culture musicale et encore très jeune.

J'ai décidé qu'un jour j'apprendrais la guitare, je n'avais vraiment aucune idée du travail à faire pour en arriver à ce niveau. Je ne suis qu'au début de l'aventure et je voie toutes l'étendue du travail pour arriver à me faire plaisir, mais aussi à faire plaisir aux personnes qui vont entendre mon son.... Pffff !! Courage titi wink

Mais y'a pas que la zique, y'a aussi le PC et tout les softs qui vont me permettre d'enregistrer mes déboires du début, et les morceaux qui viendront ensuite.

Si vous avez envie de papoter musique, sur vos expériences, vos envies, vos délires....Mais aussi faire référence aux joueurs, compositeurs de talent...

Libre à vous !

PS: J'vous préviens direct ma gratte........ Cest la meilleure du monde,'' elle peut tout faire.... :lol:

allany utilisateur non connecté
Alors, donne-nous la marque de ta gratte, sans blague !
J'en veux la même...

Je joue essentiellement de la guitare mais j'ai aussi touché un peu de basse, de batterie, d'harmonica et de vocals.
Et là, actuellement, ce qui me troue le c*l, c'est les zicos qui bossent sur le tout synthétique.
Tout le contraire, quoi, bien que...
Pour m'y être un peu essayé, je vois que ça nécessite des compétences, goûts et talents que je n'ai pas et n'aurai sans doute jamais.
Travailler avec des samples m'intrigue également pas mal. J'aime beaucoup voir des reportages sur la génèse d'un morceau de rap, du vynil échantillonné au produit fini, mixé.
Passionnant d'aller creuser, évider, assembler de la matière sonore par le biais de machines toutes plus complexes les unes que les autres et, au final, provoquer de l'émotion avec juste de la technologie.
Mais toutes proportions gardées, JS Bach (j'ai commencé par là, tout jeunot) ne faisait pas différemment avec un clavecin, des cordes ou quelques flutiaux, non ?

Sinon, pour m'être astreint, ces dernières années, à un travail quotidien de l'instrument, je vois que cet apprentissage n'a jamais de fin.
Quand un doigté est acquis, il faut s'attaquer à la musicalité de son interprétation. Plus ou moins de volume, d'attaque, étouffer, laisser résonner, glisser, taper, etc, etc...
Quand ce point est dépassé, il va falloir y mettre un peu de sa tripe pour, si tout va bien, susciter de l'émotion chez l'auditeur, accaparer un peu de son attention ainsi.
Et puis saupoudrer le tout du poids de son vécu pour arriver à un objet unique, comme un peintre qui accroche sa dernière toile, après des années d'étude puis de pratique solitaire et souvent miséreuse.
Bref, une spirale sans fin où chaque étape créative peut remettre en cause ce que tu pensais acquis auparavant et t'ouvrir de nouvelles perspectives, t'obligeant à reprendre ton bâton pour aborder d'autres sentiers inconnus, une fois de plus...
Passionnant mais, parfois, lassitude ou découragement peuvent prendre le dessus.

Si tu rajoutes à cette pratique celle de la prise de son, du mixage ou du mastering, tu atteins un niveau de complexité que l'on croise rarement dans d'autres domaines.
Un ingé-son m'a affirmé que, pour lui, une oreille de technicien audio nécessitait au moins 5 années pour se former.
D'expérience, je pense que c'est très proche de la vérité, au moins pour la sensibilité minimale de l'écoute mais aussi pour acquérir quelques réflexes utiles dans les traitements fréquentiels et dynamiques de la matière sonore.
Tout ceci en ignorant à peu près tout du bagage théorique en acoustique, psycho-acoustique ou en physique pure qui, pourtant, permet de comprendre bien des phénomènes et interactions que l'on ne trouve que dans cette discipline, donc sans pouvoir établir d'équivalence avec d'autres domaines plus fréquentés.
Ondes, vibrations, fréquences, phases, autant de notions qui méritent réellement un apprentissage théorique car impalpables.
Alors, quand on en arrive à pouvoir parler du grain d'un préampli, d'un compresseur, de la couleur d'un équaliseur, je pense qu'on a du passer quelques bonnes paires d'années à s'injecter un peu de tout dans ses conduits auditifs en monopolisant toute son attention.

Dans certaines vidéos en studio, l'ingé-son écoutera ton joueur de flamenco et saura dire :
- il me faut tel modèle de micro de telle marque que je vais placer à tant de centimètres de la rosace puis placer un panneau acoustique dans cet angle précis du studio...
Là, ça devient une démarche aussi artistique, je trouve, que celle de l'instrumentiste lui-même.
De l'artisanat de très haut de gamme, quoi...

Je crois qu'il faut se forger son propre style, à partir d'une solide pratique de ses instrument, de beaucoup d'écoute d'autres talents, dans tous les univers musicaux, même ceux qui te paraissent les plus étrangers, ne pas hésiter à piquer le plan qui tue, le bosser, le ré-arranger à ta propre sauce, faire ton patchwork personnel de toutes tes sources d'inspiration, bref, écouter beaucoup, copier un peu, coller encore puis assembler tout ce Mécano pour offrir une forme inédite d'assemblage.

Et travailler, bosser le plus possible, la gratte sur les genoux pendant que tu regardes les news à la téloche, que tu discutes avec tes potes, que tu prépares ton repas, égrenner quelques notes, répéter un phrasé, faire courrir main droite et main gauche, inlassablement.
Enfin, dans l'idéal, hein...

Bon, j'arrête mon bavardage.
A+

teryvondelinck utilisateur non connecté France
Je sens dans ton message toute l'étendue de tes expériences musicales, c'est forcement motivé par un amour de la musique. C'est presque de la poésie, ça mériterait une chanson sur le parcourt d'un zicos avec sa curiosité, ses joies et ses peines, tu composes?

Sérieusement, le coup de ma gratte c'est la meilleure, c'était pour donner un ton "bon enfant" au sujet qui même s'il mérite une approche sérieuse, se doit de garder un aspect ludique. (Amha) Un peu trollolo pour que chacun puisse s'exprimer comme ça lui chante.

J'ai une petite classique acheté 3 francs 6 sous sur le coin-coin c'est surtout pour avoir un instrument que je puisse ballader partout, quelque chose de pas trop fragile....Pour apprendre le manche sans la contrainte électrique.

J'ai aussi une BCRich Warlock-Metal-Master-Blade avec un petit ampli de base, c'est pas très grand chez moi, et les voisins.... Bref !...
Manche standard mais agréable. Bonne ergonomie. Niveau son, elle est équipée de deux double BC Rich, une bonne distorsion, un son bien gras. très adapté au métal, elle se défend bien en son clair également ! Mais pas faite pour le classique
^

Je suis sur que les ingés son sont en partie responsable du succès de bien des artistes d'aujourd'hui, car l'arragement de la musique instrumentale, mais surtout les arrangement vocaux font que certains chanteurs ou chanteuses n'oseraient pas chanter à cappella
^

C'est génial la musique, j'ai du tafe....
A+

allany utilisateur non connecté
Ouaip !
Pour ta gratte, je l'avais bien comprise humoristico-dérision, rassure-toi...

Oui, je compose depuis longtemps quelques chansonnettes.
Mais ces dernières années, c'est surtout la formation à la MAO puis aux techniques de (home) studio qui occupent mon temps et mon énergie.
Un vieux rêve né de la contemplation des photos de studios glanées sur les pochettes de 33 tours des années 60-70 sur lesquelles je passais des heures à détailler le moindre pied de micro...

Pour ce qui est des pratiques instrumentales, j'ai, du coup, parallèlement, décidé il y a 4-5 ans de me (re) mettre vraiment au boulot après quelques décennies de gratouillages insouciants.
D'abord un peu de modestie, ensuite, un peu de réflexion sur un bilan mitigé, puis... au boulot !
L'objectif devenant "sortir un morceau de A à Z, avec intro, développement, conclusion" sans faire de faute et d'une seule traite. Arrêter un peu le côté "feu-de-bois-sur-la-plage-avec-quelques-bières" sympa mais pas trop productif...

Des doigts rouillés, trop d'auto-indulgence, une oreille paresseuse, de mauvaises habitudes avec de mauvais doigtés, des complications inutiles, bref, un gros boulot de restructuration sur la méthode de travail.
L'idéal serait de prendre une poignée d'heures de cours sur mesure. Je me tâte...
Si tu en as l'occasion...

Par rapport à ce que tu dis au début de ton post, c'est très sympa et flatteur. Merci !
Mais je croise de temps en temps des potes zicos pro, à Toulouse, et c'est vraiment autre chose que ma petite pratique très "amateur".
J'ai, en particulier un ami violoniste que je suis depuis les années 70, en privé ou via ses disques, avec qui j'ai eu l'occasion de jouer dans des fêtes diverses et qui, malgré son talent, sa virtuosité, son parcours pro, est toujours prêt à taper le boeuf sans jamais la ramener, en toute humilité, juste pour le plaisir de jouer, d'échanger avec des potes. Génial !

Enfin, t'as raison, dans "amateur", y'a "aimer".
Je ne vois pas non plus la vie sans musique. Impossible !
Lorsque ça ne va pas fort, sortir la gratte de l'étui pour le moment quotidien dédié au boulot sur le manche, suffit la plupart du temps à dissiper les nuages.

Dis donc, la BC Rich, look d'enfer (au sens propre aussi) !...
En effet, vu la config', ça doit envoyer du bois...
Comme j'ai bossé, dans les 90's, dans un magasin de grattes à Pigalle, chez des potes, j'ai pu posséder plein de grattes différentes.
Ben, en électrique, il ne me reste qu'une bonne vieille Telecaster dont la simplicité a emporté haut la main le comparatif.
J'ai, par contre, conservé mon ampli/baffle Mesa Boogie qui me suit depuis cette époque (20 ans déjà !) et me survivra sans doute...
Ca pèse un âne mort mais quel grain !
Mais je ne bosse, depuis ces dernières années, quasiment plus que sur une magnifique acoustique choisie après bien des essais et déceptions, bien des hésitations et... beaucoup d'économies.

En définitive, vaut mieux attendre un peu pour y mettre le prix plutôt que de tenter, après achat, de te convaincre qu'allez, elle est pas si mal, cette pelle ! Mais, fait chier, ça sonne pas quand je fais ci ou ça ! Pis j'ai mal aux doigts à chaque fois ! Suis nul, ou quoi ?

Ah, les voisins !
Je me casse à la campagne, fin mai, après 8 ans passés en ville, le casque vissé sur les oreilles.
Je compte bien me faire ma petite tour d'ivoire insonorisée au-dessus du garage où je pourrai lâcher les décibels sans avoir ce sentiment de culpabilité inquiète qui te pourrit la liberté d'expression.

Je pense, là, comme ça, que tu devrais regarder, dans "vos créations", dans les forums, les vidéos d'Ynos313.
Ca devrait t'intéresser...
Ca te donne une bonne idée de ce qu'on peut faire avec Linux.

Bonne journée, à+
Jacques

teryvondelinck utilisateur non connecté France
On aurait pu se croiser à Panname dans les annés 91/94 , j'ai bossé un an sur la Butte (serveur), et ensuite 3 ans aux Abesses, Pigale et un quartier que j'ai beaucoup fréquenté, surtout "by night".... Ça me ramène pas mal en arrière ça.

Je suis d'accord sur le fait de faire preuve de patience sur l'achat d'un instrument à sa main, il faut quelques années de pratique, et d'entrainement des pavillons, pour être capable de faire la différence. À mon stade, j'en suis encore à travailler les accords de bases et les rytmes, je ne suis pas en mesure d'apprécier toute la valeur d'un instrument bien que je regarde de temps en temps les belles grattes à une groooooosse poignée d'euros....

J'vais aller faire un tour comme tu me le conseille dans les créations du fofo.

Bonne soirée
Thierry

Afficher les articles :
Aller au forum :

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 08:46, mer. 18 Oct 2017: @Respire : contacte moi à l'adresse info HATTE linuxmao POINGT org
sub26nico, 23:46, mar. 17 Oct 2017: Salut et bienvenue à Fonky62 :-)
Pascal, 21:03, mar. 17 Oct 2017: Je crois qu'on peut y aller àdonf maintenant ;)
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: avec un coreI5 on peut faire ca sans soucis :-) crash test ben pas de crash ! renoise + ardour + reaper + bitwig + fusion + lightworks + resolve. j'ai pas réussi a planter le PC !!!!
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: Merci sans doute à Apple qui tourne en rond...
Pascal, 21:01, mar. 17 Oct 2017: Pendant des années Linux en MAO vidéo c'était un peu la galère... et puis...
olinuxx, 18:36, mar. 17 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Respire :-)
bluedid29, 14:28, mar. 17 Oct 2017: Perso je suis passé (au moins en MAO) sur l'excellente distribution Debian Librazik réalisé par le talentueux olinuxx ! :-)
bluedid29, 23:06, lun. 16 Oct 2017: Voilà, je ne fais que relayer l'info... ;) Inscription ici : /
bluedid29, 23:05, lun. 16 Oct 2017: Hello ! Ubuntu-fr organise une ubuntu party et recherche à Paris à la cité des sciences et de l'industrie (25 et 26 nov.) des personnes qui pourraient y proposer une conférence, un atelier
sub26nico, 22:43, lun. 16 Oct 2017: Salut et bienvenue à leclar
olinuxx, 18:22, lun. 16 Oct 2017: @jeff_lagoutte : guile-2.0 est dans debian stretch [Lien] Pour info, il est aussi dans jessie, et même wheezy. Où poser la question ? Dans les forums ! :-)