Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

7 - Autres sujets : le nimp'

> Forums de discussion > 7 - Autres sujets : le nimp' > Linux et la MAO. Tendances
Dernier post
Page : 1/2   -   Aller directement à la page : 1  2 

Linux et la MAO. Tendances

programLyrique utilisateur non connecté France
Salut,

Je me suis amusé à regarder quel était le nombre de recherches google à propos de linuxmao. Google propose un outil qui s'appelle Google Trends qui permet de donner les chiffres.

Linuxmao sur Google Trends

On observe le pic maximum vers 2008, puis une décroissance constante.

Ensuite, j'ai regardé les termes linux et mao, pour voir si cela ne concernait que le site, ou bien si c'était une tendance générale pour la mao sur linux :

Linux et mao sur Google Trends

On observe la même décroissance à partir de 2008.
Après avoir comparé avec mao mac, et mao windows, on se rend compte que cette décroissance ne correspond pas à une décroissance en rapport avec la MAO, mais plutôt avec l'OS en question, c'est-à-dire Linux.

Alors, selon vous, y a-t-il eu vraiment un désintérêt pour la mao sur linux, et si oui, pourquoi ?
Si oui, par ailleurs, est-ce que la situation peut changer (ardour 3, par exemple) ?

[+]

Selon moi

Il y a le facteur ravageur des OS du style "vu à la télé".

Le fait que peu de carte son soient compatibles.
Les programmes sont modulaires donc loin du tout en un de cubase protools ....
Très peu de studio pro travaillent sous linux.
Moi même je suis arrivé à faire de l'audio sous linux parce que mon hébergeur m'a persuadé.
Mais il reste encore des lacunes concernant la création musicale. (pour cela j'ai encore une partition sous xp).

Et linux a un coté "mystérieux".

ardoisebleue utilisateur non connecté France
Il y a aussi peut-être qu'une majorité de "musicien MAO" commence par wouin et passe un jour à linux, sans être obligé de chercher puisque des amis leur recommande ce site ici.
Il y a aussi qu'il existe beaucoup d'autres lien qui même ici ( documentation ubuntu par exemple).
Il faut aussi tenir compte qu'il y a d'autre moteur de recherche (moi j'utilise un canard).
Et depuis un certains nombre d'années la confiance dans les gol, fbk twt etc.. se désagrège.
Tenir compte aussi de ceux qui passaient ici croyant trouver des fichiers de musique...

@utilisateur_anonyme : effectivement la majorité des studios "pro" utilisent wouin, mais comme ce sont "entreprises", les factures d'achat, de maintenance etc... passent en compta, alors que sous linux pas de factures. De plus quand tu utilises un logiciel commercial et que tu es entreprise, en cas de pb : téléphone et fissa règler le problème sinon grosse colère.

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Quand au côté mistérieux de linux, je ne suis absolument pas d'accord car contrairement aux OS propriétaires, il y a beaucoup plus de doc disponibles sous linux, ceci quelque soit ton niveau.

Il ne faut pas confondre une plétore de doc, plétore qui peut intimider le débutant, voir même le perdre un peu, avec son absence. Sous windows, tu veux savoir de quoi tu parles, il n'y a que deux possibilités, soit tu es pressé et tu te paies des cours chez microsoft, soit tu attends qu'un de ceux qui ont suivis ces cours écrive une version de la bible de windows qui corresponde à celle de ton pc et tu poses 200 euros pour te la payer.

Le problême de linux est que la majorité des administrateurs système dans les entreprises connaissent bien un OS, généralement windows, et ils ont la flême d'en apprendre un deuxième, ceci même si ils savent que linux peut leur simplifier la vie sur les serveurs (j'ai vécu cette situation). Ceci est vrai surtout dans les pays riches. Dans d'autres régions du monde, comme par exemple en Chine ou en Anérique latine, linux est l'OS dominant. Et avec la crise qui est loin d'être terminée et qui touche surtout l'occident, linux risque bien de se mettre à progresser ici aussi, car de plus en plus de gens vont bien finir par se rendre compte que les cadeaux de microsoft ne sont que du marketing pour vendre leurs produits et que linux est libre dans tous les sens du terme y compris gratuit.

Le jour où les entreprises utiliseront linux, beaucoup de gens se mettront à l'utiliser chez eux, car ils sauront qu'ils pourront demander de l'aide à un collègue en cas de problème.

En Chine, linux est largement l'OS dominant. En Amérique latine, windows était en tête avant, mais depuis plusieurs années l'usage de linux se répend très rapidement, d'abord dans les administrations et les entreprises, ensuite chez les particulier. L'exemple de Cuba est très intéressant. Suitte à la visite de Richard Stallman, le père du projet GNU. dans l'Île, Cuba a commencé à adopter linux et ils ont déveloopé leur propre distribution, Nova, d'abord basée sur gentoo, puis sur Ubuntu et Debian. Ils viennent de sortir une nouvelle version qui se décline en plusieurs variantes suivant l'usage (serveur, utilisateurs débutants ou confirmés, développeurs de jeux et même une pour les jeunes). Cette version est très facile à utiliser et devrait permettre de diffuser Nova non seulement dans les cercles universitaires, les administrations, les entreprises et dans les clubs informatiques, mais également chez les particuliers. Sa sortie coincide également avec le début du développement à grande échelle d'internet dans l'Île, développement rendu possible grâce au câble fibre optique qui relie maintenant Cuba au Venezuela, contournant ainsi le blocus yankee.

Oui c'est pas faux j'ai vu des émission ou j'ai pu nettement reconnaitre l'interface de Ardour 3 ça ce passait au brésil.
Pour le coté mystèrieux ce que je veux dire c'est que sous Xp par exemple tout est fait pour que tu n'ouvre jamais un terminal.

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Sous mac aussi. Jusqu'à OSX, il n'y avait même pas de terminal, ce qui était très amusant quand l'OS plantait au démarrage... biggrin Je me marre, mais mon voisin n'avait pas trouvé ça drôle, il voulait me faire une démo de son mac, il avait mis 3 jours pour réussir à le démarrer...

ardoisebleue utilisateur non connecté France
Comme utilisateur_anonyme je pense que linux à une image de machin "mystèrieux", mais plutôt dans le sens "ésotérique", c'est à dire que, pour un grande majorité des gens qui ont entendu parler des cet OS, il leur semble réservé à des "adeptes" plus qu'à des utilisateurs.

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Cette image changera le jour où les entreprises commenceront à l'adopter. Pour le coté adepte, je considère que le modèle du logiciel libre est la meilleure preuve qui soit qu'un modèle de développement basé sur la collaboration et la liberté peut être aussi performant qu'un modèle basé sur la compétition et le secret.

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Aussi, je crois qu'il n'y a pas que le côté mercantile qui pousse bien des pays en voie de développement à utiliser GNU/Linux. Il y a aussi le fait que n'importe quel programmeur peut modifier les logiciels, et que cela les rends adaptables à n'importe qu'elle réalité.

Lors du forum social de Bamako, la TV suisse y avait consacré 3 sujets. Du grand foutage de guelle, leur journaliste sur place n'avait pas réussi à le trouver et ils nous avaient montré à la place 3 projets d'aide suisse au développement, projets dans lesquels des organisations suisses financées par la confédération remettaient des ordinateurs windows dans des écoles, des dispensaires médicaux et je ne sais plus où.

J'avais suivi ce forum sur son site, et une émission de radio y disait une chose très intéressante : Le problème principal de l'Afrique avec l'informatique est que plus de 50 % de sa population ne sait ni lire ni écrire, et que plutôt que de fournir des ordinateurs équipés de programme inutilisables par la majorité des gens, il faudrait fournir des ordinateurs équipés des moyens pour développer des programmes adapté à la réalité africaine. Les systèmes libres comme GNU/Linux sont les seuls qui permettent de le faire pour un prix raisonable.

En fait je crois deux point de vue (au sens MAOïste)

T'es comme moi (l'homme descend du singe)
ce que la hard tek descend du sampleur

et puis on me dit tu ferai mieux de passer sur pc tu peux tout faire avec .
C'est vrai mais à l'poque je n'avais me pas internet donc sur les forum pc et xp avant que naisse les vista et seven et toute sa "m##de" il me fallait cubase puis vu les tarf ça te met un freion directe . donc tu opte pour des versuion C#### hein ? (oui je sais c'est illégal et alors?)"
Puis vient le jour ou je decouvre petit à petit que linux commence à s'ouvrir à la MAO.
Moi ce que je veux c'est une machine fiable et avec linux c'est le cas .
Si je prend un autre point de vue qui est celui du futur ex windowsien qui cherche à avoir un truc ludique mais qui n'a pas le sens de la programmation.
A moins d'être hyper doué l'aspect "Mystérieux" est assez rebutant.

Donc pour l'instant ce qui manque à linux c'est un coté un peu plus accessible sans à longueur de journée pendu aux forum à la recherche des lignes et autre bonne infos pour faire ce qui manque à mon installation.

Après pour le coté 50 % de la population ne sais ni lire ni écrire je ne suis pas tout à fait d'accord .
Ce qui leur manque: c'est juste l'acces à la culture :-)

Ensuite pour ce qui est du forum social de la suisse à Bamako ton exemple me fait pensé a de célèbre banque très doué pour piller l'afrique en nous faisant croire que c'est pour leur bien.

Ceci pour dire que pour faire de la MAO sous linux (l'objet du post de programLyrique) il faut vraimment aimer et avoir du temps pour l'informatique.

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Sur l'accès à la culture et à l'éducation, c'est vrai que c'est le fond du problème, c'est la raison qui fait que plus de 50 % des africains sont illetrés. Mais le constater ne change pas la réalité, cela permet juste de prendre conscience du problème.

C'est vrai que la MAO sous linux prend du temps, mais si je compare avec le temps perdu tous les 6 mois pour reformater et réinstaller windows et tous les programmes, ce n'est pas du temps perdu.

Aussi, il faut voir que si certaines choses sont plus complexes sous linux du fait qu'il n'y a pas d'application qui font tout et qu'il faut combiner plusieurs applis pour faire la même chose, d'autres tâches sont plus simples, comme la gestion centralisée de tous les programmes d'une distribution. De plus, cette possibilité de combiner des applications simples donne une souplesse inconue sous windows.

En fait, c'est une différence de complexité. D'un coté, nous avons des grosses applications le plus souvent pas compatibles entre elles, de l'autre un tas de petite applications qui font une chose, mais vraiment bien, et qui sont compatibles entre elles. Ce qui implique que la plus grosse difficulté sous linux pour un windowsien est de savoir qu'elles applucations utiliser. C'est une question que je pose encore parfois, alors que mon premier linux fut installé sur un 386. J'ai donc connu toute l'évolution, d'OSS à ALSA puis JACK, les premiers kernel temps réels que l'on devait bricoler soi-même et maintenant les cgroups.

ça implique aussi que ce n'est pas linux qui n'est pas compatible mais bel et bien windows. Cela peut être difficle à comprendre pour un windowsien. lol

programLyrique utilisateur non connecté France
Ok.

Mais la tendance à la baisse ?
Ca semble indiquer que Linux devient deplus en plus « mystérieux » en France, en tout cas.

Moi, ça me paraît étonnant, vu la montée en puissanc de distributions comme Ubuntu, l'amélioration globale aussi de la facilité de faire de la mao sous Linux.

Peut-être qu'un logiciel (daw) comme Reaper, pas très cher, plutôt facile à utiliser (?), a retenu des gens qui sinon seraient passés à Linux ?

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Je dirais plutôt parce que linux n'intéresse pas les magasins de musique car linux ne se vend pas. A part quelques rares magasins qui ont les mediastations , autrement je n'en connais aucun qui ont des produits linux ou basés sur linux, et je ne peux imaginer un magasin qui dirait à ses clients, va sur internet, télécharge une distribution linux MAO et tu peux faire avec à peu près tous ce que font les logiciels que je vend dans ma boutique.


[+]

programLyrique utilisateur non connecté France
Oui, mais c'était comme ça aussi il y a 5 ans, non ?

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Oui, mais je pense que c'est aussi lié au fait que windows et mac font pleins de pubs et pas linux. Et les gens sont tellement conditionnés de nos jours qu'ils croient tout ce qu'il y a dans le médias. Ils sont même capables de croire les promesses des politiques, une fois à gauche, une fois à droite, et c'est toujours la même politique... ils polémiquent sur le mariage gay et le pillage des retraites passe comme une letre à la poste au même moment. Alors pourquoi pas croire dans une pub qui vend du rêve qui lui au moins est accessible.

Déja tu vois les pc qui font croire que si t'as la signature Dr Dree dessus tu va allumer ton pc et boum tu sort un hit qui claque de la balle.
Ensuite cette me maeque te sort un pc avec le clavier qui se détache et vue la pub si tu l'achète tu devient un dansseur hip hop de la balle.

Alors les gens marchent.
Windows c'est le coté facile t'achette un pc il est dedans avec les sous menu pour y planquer les image de réinstallation de l'os ....

Oui en un sens linux est en quelque sorte l'informatique marginale dans un monde ou tout ce paye tout se taxe y compris les promesses.

Et pour l'instant il faut bien avoué que si tu vas sur AF par exemple t'a au minimum 90% des softs qui ne tournent que sur des OS proprios.

Quand à l'aide d'un ou deux setup tu as toute la panoplie pourquoi se casser la tête?

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Pour la stabilité. Linux est reconnu pour ça, pas besoin de faire un dessin.

Pour la souplesse. Une fois avec Suse, lors de la première install, je lui ait dit installe tout. ça lui a pris 25 heures sur un P4 pour copier tous les paquets du dvd, les décompresser, les installer et les configurer. Après redémarrage sur le disque dur, j'ai pas tout testé..., mais tout ce que j'ai testé fonctionnait. Avec windows et ses redémarrages incessants, la même install aurait prix des mois, rien à cause des redémarrages, et elle aurait planté bien avant la fin. Avec mac, ça aurait été à peu près la même chose.

Pour la communauté. Même si je préfère l'ambiance d'un club informatique, on boit moins en surfant sur internet et j'y ai appris plus de choses.

Pour le support. La communauté linux propose un support exceptionnel. Pour un débutant, le plus dur est de poser les bonnes questions. Mais je crois qu'en pratique, cela ne pose pas trop de problème et qu'ils s'y font assez vite. Il y a bien quelques trolls des fois, mais il se font généralement assez vite remettre à leur place.

ça ma pris du temps. Pendant plusieurs années, j'ai fait un double boot windows/linux. Plus le temps passait, plus je passais de temps avec linux, et quand j'ai réussi à tout faire avec linux, j'ai viré windows. Et je ne l'ai jamais regretté.lol

Maintenant, quand j'achète un pc neuf, j'essaie de l'acheter sans OS. Comme ça, je peux mettre la différence de prix sur le hardware pour le même budget. J'ai aussi remarqué que c'est le même phénomène avec amd et intel. Pour le même prix, un processeur amd te donne de meilleures perfs, spécialement pour tout ce qui touche les calculs en virgule flottante, ce qui est très important avec jack, que les intel.

Quand aux comparatifs des revues, c'est de l'intox, j'attends toujours de voir un comparatif entre un opteron haut de gamme et un intel haut de gamme. Ceux qui montent des serveurs savent généralement ce qu'ils font, et la majorité des serveurs internet tournent sur de l'opteron. Les constructeurs font aussi des cartes mères pour des stations de travail opteron(s). C'est clair que c'est hors budget pour la plupart d'entre nous, mais quand je vois ce que je sors encore aujourd'hui de mon phenom qui a 5 ans, c'est un achat que je ne regrette pas. En plus, je n'ai jamais eu un pc aussi stable. En fait, ce que je regrette presque, c'est de ne pas avoir essayé amd plus tôt. Ce qui m'a décidé est que les processeurs amd ne sont pas fabriqués en Israel mais en Allemagne, et quand je vois les perfs et la stabilité, je ne regrette pas, au contraire.

Même linux n'échappe pas à cette tendance des modes. La majorité des débutants essaient unbuntu. Perso, c'est une distro que j'ai toujours conseillée du bout des lèvres, comme dernier choix. Des distros que je connais, je trouve Suse meilleure pour un débutant comme pour un utilisateur confirmé. Autrement, je préfère aussi Debian, même s'il peut être un peu difficile de se retrouver dans sa documentation, la communauté Debian est super, très compétence et sympathique. Suse au contraire a toujours eu des docs bétons, ainsi que de très bons forums et surtout, avec Yast, une installation et une gestion super facile. Maintenant que Stallman et d'autres ont levé le lièvre sur l'espionnage de Canonica , je déconseille carrément ubuntu.

J'attend patiement la sortie de tangostudio debian en 64 bit.
Citation :
C'est clair que c'est hors budget pour la plupart d'entre nous, mais quand je vois ce que je sors encore aujourd'hui de mon phenom qui a 5 ans, c'est un achat que je ne regrette pas.

Moi non plus c'est un pc qui devait finir sa cource à la décharge et vraiment c'est tout simplement top. (phenom II X4 955).

Pour ce qui est du support la plupart des gens ne connaissent pas linux et encore moins pour ses prouesses en audio et plus rarement encore pour sa philosophie. (Il ne jurent que par les dernière mic#f#ck)
Et linux comme le disait à juste titre Ardoisebleue :
Citation :
e pense que linux à une image de machin "mystèrieux", mais plutôt dans le sens "ésotérique", c'est à dire que, pour un grande majorité des gens qui ont entendu parler des cet OS, il leur semble réservé à des "adeptes" plus qu'à des utilisateurs.

hypothèse:
Si demain par exemple il te sorte un pc avec une ubuntu pour lequel tu lacheras 700euros chez but ou darty je te parie que juste après, ça envahira le marché et tu verras que si ce soft devoient payant il passera à la mode et de ce fait de plus en plus de personnes chercheront à passer sur une debian.
C'est juste un effet de mode.
Malheureusement c'est un point de vue occidental qui cautionne des micros### des I#M des M#c sO au même titre que du nike ou adidas sans connaitre l'impact sur des populations désabusées et exploitées. Au fond c'est une affaire de philosophie politique et éconnomique.

syberia303 utilisateur non connecté
Bonjour,

Je n'interviens pas souvent sur le forum mais je trouve le sujet intéressant et surtout je trouve qu'il dépasse le strict cadre de la MAO.

Le premier obstacle pour que la MAO se développe sous GNU/Linux, c'est bien évidemment que le matériel soit parfaitement pris en charge. On est tous bien conscient que nous en sommes à des années lumière... Pour être clair, le boulot fait par les développeurs est extraordinaire et on ne peut que les remercier mais malheureusement beaucoup de périphériques ne fonctionnent pas de façon optimale. Les constructeurs ont bien évidemment leur grande part de responsabilité mais pour le quidam, le résultat est désastreux en terme d'image de l'OS.

Ensuite, je crois qu'on oublie souvent un point important dans ce genre de discussion, c'est l'utilisateur final. D'abord certains utilisateurs ne sont pas particulièrement / ne se sentent pas concernés par les questions tournant autour du libre et du privateur/proprio. On peut trouver que c'est bien dommage mais c'est ainsi.

Certains utilisateurs ne souhaitent pas trop "s'embêter" à administrer leur système, ils veulent juste faire de la musique. Je sais bien qu'on finit toujours par mettre les mains dans le cambouis mais de ce côté-là, GNU/Linux peut s'avérer intimidant, ne serait-ce que par l'usage de la ligne de commande. C'est peut-être une image déformée mais elle reste vivace dans les esprits de ce qui ont entendu parler des systèmes libres. C'est compliqué, c'est pour les geeks... Je ne parle même pas de ceux qui ne savent même pas que des alternatives existent.

De plus, certains utilisateurs ont appris avec certains logiciels depuis des années (investissement financier pour ceux qui ne téléchargent pas et surtout un important investissement en temps). Pour que ces personnes basculent vers GNU/Linux, il faudra vraiment qu'il y ait de sacrés arguments en face. Je ne les vois pas recommencer à zéro.

C'est exactement la même chose pour tous ceux qui ont des tas de vst(i) et qui veulent absolument les utiliser. Une hypothétique utilisation via wine ne pourra jamais les satisfaire. Autant je suis à fond pour le libre, autant il faut bien reconnaitre que niveau instruments virtuels, les fenêtres et les pommes disposent d'un choix impressionnant. On peut avoir une émulation extrêmement fidèle d'une TB 303 pour 59 €. On a des instruments virtuels pour notre OS libre mais l'interface n'est pas toujours engageante et la qualité est parfois en retrait de ce que l'on peut trouver par ailleurs.

Maitenant tout n'est pas négatif loin de là, Ardour continue son développement et propose de très grandes possibilités. Bitwig en non-libre pourrait inciter certains développeurs à considérer le portage de leurs applications vers GNU/Linux mais l'exemple récent de Steam doit nous faire réfléchir. Porter un logiciel aussi populaire soit-il sous GNU/Linux n'est pas un gage d'adoption par les linuxiens car nous avons des principes et des raisons qui nous ont poussés vers ce système. L'intrusion des DRM et des clauses d'utilisation restrictives dans notre système ne trouveront pas un echo favorable.

Dominique utilisateur non connecté Suisse
Pour le côté utilisateur, c'est vrai que la facilité d'emploi est importante. Je développe fvwm-crystal. J'ai commencé comme utilisateur puis j'ai contribué avec quelques nouvelles fonctions. Puis j'ai arrêtez le développement en partie parce que, sur la version de développement, certains me signalaient des bugs que je n'arrivait ni à reproduire ni à comprendre. Le jour où j'ai enfin pu trouver et corriger ces bugs, je me suis mis à revoir et à appliquer toutes mes modifs personnelles et j'ai fais dernièrement plusieurs releases. Les premiers échos que j'ai eu sont encourageants. Les utilisateurs aiment les nouvelles fonctions, trouvent le programme plus facile à utiliser et à customiser.

Pour moi, avoir des retours des utilisateurs est très important, mais le problème est que quand ils ont un problème, certains en parlent, mais que quand tout va bien, presque personne n'en parle et vient te dire ça c'est super pour telle et telle raison. Pour ça, il faut aller les chercher sur les forums, sur irc, etc. Et cela prend du temps que je n'ai pas forcément.

Je suis d'ailleurs en train de réfléchir à comment introduire la possibilité de pouvoir faire de tels retours d'expérience directement depuis le programme.

Autrement, sur les drivers, c'est vrai que cela peut être un problème. Il faut toujours se renseigner si un matériel est compatible avant de l'acheter. La responsabilité des constructeurs est écrasante. Et cela peut être déjà un problème avec un truc aussi bête qu'une souris, surtout les hauts de gammes programmables et tout. Par exemple, logitech avait fait beaucoup parler d'elle sur les forums linux quand ils avaient sorti leur souris à coque interchangeable. Il fallait l'installer sous windows ou mac pour pouvoir la reprogrammer pour que les boutons fonctionnent sous linux. Et ajourd'hui, au moins 5 ans plus tard, ce problème n'est toujours pas réglé, le pingouin de service sur le forum de logitech est branché sur boucle, il te répond que logitech collabore avec un site pour les drivers des webcams, et quand tu lui fait remarquer que tu lui parle de souris, il te répond qu'il va en parler au R&D, et après il recommence avec ses webcams. Ils doivent plus savoir quoi en faire de leurs webcams.biggrin Et pendant ce temps, leur patron parade sur la TV suisse et explique que dans les pays anglo-saxons, tu n'as pas besoin de demander d'être servi pour être servi. Quand tu mets le lien de l'interview sur le forum de logitech, et que tu lui fais remarquer que chez logitech, même en demandant, tu n'es pas servi, leur pingouin y dit plus rien. Fin de la boucle.

Citation :
Maitenant tout n'est pas négatif loin de là, Ardour continue son développement et propose de très grandes possibilités. Bitwig en non-libre pourrait inciter certains développeurs à considérer le portage de leurs applications vers GNU/Linux mais l'exemple récent de Steam doit nous faire réfléchir.

Notez dans le même registre Mixbus de harrison, ( qui contribue aux dévelloppement de Ardour 3 ) ,à été porté sur Windows et mac et pareil pour Renoïse .

Citation :
*Ensuite, je crois qu'on oublie souvent un point important dans ce genre de discussion, c'est l'utilisateur final. D'abord certains utilisateurs ne sont pas particulièrement / ne se sentent pas concernés par les questions tournant autour du libre et du privateur/proprio. On peut trouver que c'est bien dommage mais c'est ainsi.
*Certains utilisateurs ne souhaitent pas trop "s'embêter" à administrer leur système, ils veulent juste faire de la musique.
* Je ne parle même pas de ceux qui ne savent même pas que des alternatives existent.
*De plus, certains utilisateurs ont appris avec certains logiciels depuis des années (investissement financier pour ceux qui ne téléchargent pas et surtout un important investissement en temps). Pour que ces personnes basculent vers GNU/Linux, il faudra vraiment qu'il y ait de sacrés arguments en face. Je ne les vois pas recommencer à zéro.

C'est ce que j'essayais de dire d'une autre manière.
Bien sur j'ai aussi essayé de faire tourner des vst et vsti avec wine (en vain). Et tout personne arrivant de W#~ essaie ou essaiera de le faire c'est trop tentant.

Les calf sont excellents, c'est clair.
Par contre j'aime me faire l'avocat des LinuxDSP pour plusieurs raisons :

- Ils sont excellents eux aussi
- Ils ont le plus que les autres n'ont pas : émulation du pultec, compression à lampe, bref on sent une signature sonore.
- Ils sont pas cher. Pour des greffons de cette qualité c'est donné.
- Les acheter, c'est s'assurer que de nouveaux greffons pour linux aparaissent, bref qu'un écosystème se développe, c'est à mon sens important pour l'avenir de l'audio sous linux.

Donc je soutiens aussi les LinuxDSP.

Ce en quoi je suis tout à fait d'accord.

Pour reprendre ce que programLyrique écrit :
Par contre, ce qui est intéressant, c'est quand on regarde ce qui concerne l'équivalent anglais « computer music linux ». Là, on observe plutôt une augmentation, puis une stagnation pour windows et linux, et même une décroissance pour mac.

juste le mot "linux"
En y regardant la carte on voit que Cuba à l'index de recherche le plus important . Est ce un rapport à la superficie/densité de la population?

Page : 1/2  [Suivant]
1  2 
Afficher les articles :
Aller au forum :

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

bluedid29, 23:06, lun. 16 Oct 2017: Voilà, je ne fais que relayer l'info... ;) Inscription ici : /
bluedid29, 23:05, lun. 16 Oct 2017: Hello ! Ubuntu-fr organise une ubuntu party et recherche à Paris à la cité des sciences et de l'industrie (25 et 26 nov.) des personnes qui pourraient y proposer une conférence, un atelier
sub26nico, 22:43, lun. 16 Oct 2017: Salut et bienvenue à leclar
olinuxx, 18:22, lun. 16 Oct 2017: @jeff_lagoutte : guile-2.0 est dans debian stretch [Lien] Pour info, il est aussi dans jessie, et même wheezy. Où poser la question ? Dans les forums ! :-)
Jeff Lagoutte, 14:42, lun. 16 Oct 2017: Bonjour, ou en est l'intégration de guile-2.0 dans debian stretch pour les utilisateurs de lilypond ? Ou poser cette question ?
olinuxx, 23:56, sam. 14 Oct 2017: Bonjour et bienvenue à bobby12, Kuluse, et c4-53 ! :-)
bluedid29, 16:05, sam. 14 Oct 2017: Il y a vraiment des pépites en création ! Bravo ! 6
Pascal, 23:56, ven. 13 Oct 2017: Je vais faire de mon mieux :-)
olinuxx, 14:41, ven. 13 Oct 2017: Ça serait super Pascal.
Pascal, 10:13, ven. 13 Oct 2017: si je peux me libérer pour m'y rendre, avec plaisir sub26nico
olinuxx, 21:18, jeu. 12 Oct 2017: Bonjour et bienvenue à christine gallot :-)
sub26nico, 21:06, jeu. 12 Oct 2017: @Pascal, n'hésites pas à faire un compte-rendu si tu peux y aller.