Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

7 - Autres sujets : le nimp'

> Forums de discussion > 7 - Autres sujets : le nimp' > J'ai planté ma vae... Je continue la musique ou bien?
Dernier post

J'ai planté ma vae... Je continue la musique ou bien?

zebassprophet utilisateur non connecté
Hello

bon c'est pas dans mes habitudes de faire mon ouin ouin (surtout sur un site de musique libre :-D)

Je viens de passer une vae en musique actuelle amplifiée, me suis fait retamer.

Aucune validation, donc apparement je sais pas faire de musique, ni enseigner ni même avoir une culture musicale.

ca fait mal... Surtout que vivre de la musique, je le fais depuis 13 ans en association et que du coup je sais pas faire grand chose d'autres que ça.

bref c'est la zone, faut rajouter qu'un des membres du jury me connaissait (et m'a demandé ce que je foutais la alors que j'etais bassiste a la base) et qu'ils ont trouvé une video daté de 2009 (qu'il m'ont pas montré) ou l'eleve etait pas accordé.

Bref voila mon coup de gueule du jour. Je songe a basarder tout mon matos et trouver nu metier honnete -_-

olof utilisateur non connecté
Oublie les VAE.
les diplômes, c'est le même monde que les brevets, en pire.
C'est vraiment une manie franco-française de croire que seuls les diplômes sont à même de valider la valeur de quelqu'un.
De plus, pour info, lorsque j'ai voulu passer le DE musiques actuelles, on m'a simplement fait comprendre que "place aux jeunes".

Et on est fondés à se demander ce qu'un DE apporte aujourd'hui, quand on voit le nombre de DE qui se retrouvent à enseigner dans des assos au même salaire exactement que des non diplômés.

On n'en est pas encore au principe du numérus closus en matiere de diplôme d'enseignement musical, mais on s'en approche vraiment

La valeur d'un prof ne se mesure pas à ses diplômes, ni même aux résultats de ses meilleurs élèves, ceux là ils font le job sans nous, mais à l'amour de la discipline enseignée et des personnes à qui il enseigne, et aussi à l'amour de la discipline enseignée chez les élèves.

ça fait belle lurette que tout en continuant à suivre des formations diplômantes, je ne passe plus les diplômes, ce qui compte c'est ce qui nous fait grandir , pas l'image qu'on projette par un bout de papier.

Et un site de "musique libre", ça doit surement être un bon endroit pour partager ce type d'experience.

yruama utilisateur non connecté
c’était pourquoi faire ta vae ? est ça se passe comment ? c'est juste avec un dossier ou y'a un examen ? c'est peu être bêtement un problème de critères absurdes que tu ne remplis pas ? surtout que c'est probablement beaucoup plus difficile d'entrer dans des cases si tu as beaucoup appris sur le tas au lieu d'avoir suivi études + diplôme.

sub26nico utilisateur non connecté France
Bien désolé pour toi, ayant déjà connus ce genre de sentiments, je compatis....
....mais, tu vas pas laisser un échec tout remettre en question, hors de question !

Après mon échec au DEM Jazz, j'étais dans le même questionnement, voir plus car j'avais passer
une annonce avec tout mon matos à vendre sur le Bon Coin.

Je garde l'annonce car un jour de déprime, elle me resservira surement...

Revenons à toi....Une VAE comporte des 'choix' faits par les organismes diplômants,
même si ces choix sont tenus secrets, mais chez certains, il y a des quotas (ce qui revient
à faire un concours et non pas un diplôme comme ça devrait être), et dans ce cas,
les jurys évaluent les meilleurs de la promo, ça veux pas dire que les non-lauréats sont
des manches (même s'ils sont guitaristes ! )

Certaines approches pédagogiques sont plus privilégiées que d'autres, c'est donc aussi la loterie
ou l'effet de mode dans le microcosme de la pédagogie de l'enseignement artistique.

Il y a aussi des grilles d'évaluation, le 'sentiment' humain pendant l'entretien, la compétence
des membres du jury,etc....c'est plein de facteurs différents, pas toujours juste ou lisible.

N'étant pas dans le jury ni dans ta tête, je ne ferai pas de conclusion de cet 'échec'
mais tu le feras toi même et en tirera quelque chose de positif quand la déception sera passée.

Le meilleur remède reste de jouer, sur scène, même si ç'a été très dur les premiers temps
pour moi, mais il faut continuer, jouer, bosser, écrire...

Et quand tu auras digéré ça, tu te (re)mets à faire ton album comme tu l'as dit dans un autre
fil, et tu leur enverras, peut être qu'il voudront un autographe biggrin

Bon courage ZBP, et continues ton bonhomme de chemin, je ne doute aucunement de tes compétences....

...KEEP ON ROCKIN'

sub26nico utilisateur non connecté France
Citation :
c’était pourquoi faire ta vae ? est ça se passe comment ? c'est juste avec un dossier ou y'a un examen ? c'est peu être bêtement un problème de critères absurdes que tu ne remplis pas ? surtout que c'est probablement beaucoup plus difficile d'entrer dans des cases si tu as beaucoup appris sur le tas au lieu d'avoir suivi études + diplôme.


C'est pour obtenir le Diplôme d'État de professeur de musique.
Si ça n'a pas changé depuis que je l'ai faite (2013), c'est un dossier de compétence
(tu racontes ta vie en disant que t'es le meilleur) et un entretien où tu justifies
et argumentes que c'est bien toi le meilleur !

Les VAE sont justement pour les gens du métier(enseignement)
qui n'ont pas forcément passé leur vie dans les conservatoires et CEFEDEM.

Ça permet aux employeurs d'être dans les clous (minimum de profs diplomés dans
la structure sinon bye bye les subventions).

Après, d'un endroit à un autre, les critères et attentes des jurys sont complètement différentes.

zebassprophet utilisateur non connecté
t'as tout bien résumé Sub26Nico pour la démarche

Pour le reste, je crois que le milieu m'a usé.
je suis devenu musicien parce que j'etait surtout mauvais dans tout le reste.

monté énormément de projet qui ont foiré, et tout le boulot que tu fais, bah c'est bénévole en attendant qu'il y'en ait un qui décolle.

j'ai vu les arnaques de la variété (travail au black pour un nombre d'heure incroyable)

les associations qui ferment les unes derrieres les autres et qui abandonne la musique (pas rentable)

bref, effectivement faudrait que je jette une derniere bouteille à la mer en enregistrant mon album mais quand j'ecoute les cadors sur ce site, la route est longue.

en attendant merci du soutien.

Comment ca se fait que tu avais foiré ton Dem?

olof utilisateur non connecté
Parceque les DEM de jazz c'est n'importe quoi rien que dans l'idée.
Faire rentrer des jazzman dans un moule c'est completement un contresens.

(moi aussi j'ai suivi une formation jazz diplomante DEM en conservatoire...)

... mais n'ai pas passé le diplôme !

ce que j'ai appris je ne le regrette absolument pas pour autant.

une autre chose que n'a pas mentionné subnico, ce sont les "copinages" qui font immanquablement que si tu ne fais pas partie de la bande de certains membres de jurys, tu peux faire ce que tu veux, le résultat est ecrit d'avance. J'ai vu comme ça un champion de france en musique trad se faire recaler au DE (trad aussi), parceque dans le jury, il y avait quelqu'un qui s'etait fait eliminer au meme championnat.

maintenant, le monde de la musique , impitoyable, ça je dirai pas le contraire.
mais la VAE ce n'est pas pour la pratique musicale, mais pour l'enseignement.

S'il est vrai que l'enseignement se nourrit de la pratique, et souvent la pratique de l'enseignement aussi, ça reste quand même deux chose bien différentes

Donc ne pas avoir ta VAE met t'il un frein à ta pratique de la musique ?
Et cela met il réellement un frein à ta possibilité d'enseigner ?
En avais tu besoin pour avoir un poste ? (logiquement une VAE se passe alors qu'on est déjà en poste...)
Aimes tu enseigner ?
Aimes tu faire de la musique ?

zebassprophet utilisateur non connecté
ya pas mal de poste auxquels je peux pas postuler faute de diplome, sans compter les concours de la fonction public.

je suis cantonné aux ptites écoles et les plus grosses, et bah y'a du copinage a fond donc ca va etre compliqué d'y mettre le pied
le De m'aurait permis de reequiliibrer la balance.

Pour rester passioné par la musique, il faut des projets passionnant.

j'en ai plus et c'est galere de monter des projets ambitieux de nos jours

sub26nico utilisateur non connecté France
Citation :
Comment ca se fait que tu avais foiré ton Dem?


Pas assez bossé, tout simplement....Si on ajoute un niveau démesuré pour l'avoir
(niveau de sortie DEM = niveau d'entrée CNSM maintenant)....
Avec 2 enfants à charge et 25h/hebdo de cours à l'époque, dur de tout bosser.

De plus en plus d'école demande le DE, tu as raison de ce coté là.
Mais il y a d'autres moyens, par exemple, un pote d'enfance, gitan pur souche, flamenquiste,
vient de monter son école (alors qu'il y en a déjà 2 + un conservatoire sur une ville de 37000 hab.),
ça marche bien, même si payer toutes les charges/taxes est très lourd,
il s'en sort haut la main, sans être passer par du solfège/diplome/conservatoire ou autre.
Par contre une guitare dans la main, ça rigole pas!

Après, que ce soit dans l'enseignement ou les projets artistiques, il y aura toujours des réseaux,
faut juste savoir lesquels sont les plus saints et jusqu'où on prêt à aller pour y rentrer.

sri_raoul utilisateur non connecté
Hey ZBP! Nul n'est prophète en son pays!

Voilà voilà....c'était ma blague pourrite du matin.
Merci, bonsoir!
(micro drop)

olicha utilisateur non connecté France
Hardi ZBP! Sursum corda (même celle de Mi _ je ne vois pas pourquoi il n'y aurait que sri_raoul qui aurait droit le droit de faire des blagues pourries).

Tu n'imagines quand même pas qu'il y a quelqu'un sur ce forum qui va t'encourager à laisser tomber l'affaire?

Ma femme a quitté l'éducation nationale il y a 5-6 ans pour devenir comédienne (métier qu'elle avait abandonné il y a 20 ans pour raison financière) et ce qui me frappe dans son quotidien c'est l'alternance des périodes d'euphorie (quand elle participe au montage d'une nouvelle pièce _toujours bénévole même si le public paie sa place, quand elle a des bons retours d'une prestation) et des périodes de profonde dépression (quand il n'y a plus de projet devant, quand le téléphone n'a pas sonné depuis une semaine, etc). Je me rends compte qu'il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter de mener une vie d'artiste (n'empêche qu'elle vient enfin de décrocher son statut d'intermittente).

Par hasard, j'ai découvert ce dont vous discutez ici il y a trois semaines, quand on m'a demandé de renforcer un orchestre professionnel "temporaire" (30 ans que ça ne m'était pas arrivé) sur la symphonie du nouveau monde. A l'époque où j'hésitais entre musique et technique, ma perspective était de passer les concours pour rentrer dans un orchestre et devenir fonctionnaire-musicien. Mais là, j'ai discuté avec plein de musiciens professionnels qui assurent quant à leur instrument et qui, malgré ça, galèrent à courir après les cachetons et essaient, au fil des années, d'accumuler des heures d'enseignement dans des conservatoires (par forcément proches les uns des autres) pour augmenter la partie stable de ce qu'ils gagnent chaque mois. Et effectivement certains se posaient la question de passer la VAE (à perpète-les-oies, quand même), devant un jury qui n'était pas forcément spécialiste de l'instrument, et avec un programme à préparer qui n'était physiquement pas jouable sur moins de trois jours (au moins au cor).
J'avoue avoir été impressionné par la pêche qu'ils avaient pour parler de projets qu'ils pourraient monter, entre eux et/ou avec leurs élèves, en dépit de l'énergie qu'ils devaient déjà dépenser au quotidien pour arriver à vivre de leur art.

Donc ZBP, par ces quelques lignes, j'essaie juste de t'aider à passer le creux de la vague en te parlant des vagues des autres (le pire c'est de se croire seul de son espèce), et je ne doute pas que tu reprennes du poil de la bête dans quelques temps, même sur un projet bancal. L'important c'est de continuer à faire, on y gagne toujours quelque chose. Ce que tu entends par boulot "honnête", ça assure peut-être plus facilement le quotidien (encore qu'aujourd'hui je n'en sois plus très sûr), mais en général les hauts et les bas y sont moins haut et moins bas. Et après on cherche à se dégager du temps pour s'occuper de ses vraies passions et on finit frustré aussi.
Alors quitte à avoir des mauvaises passes, autant que ce soit en faisant ce qu'on aime, au moins les bons moments n'en seront que meilleurs.

tenryu utilisateur non connecté France
N'oublie pas "les 3 règles du montagnard":
  • 1° "Mettre un pied devant l'autre sans te préoccuper où est le sommet"
  • 2° "Changer d'itinéraire si celui que tu envisageais est trop pourri"
et surtout
  • 3° "Le découragement n'est pas une option, mais tu as le droit aux replis stratégiques"

Afficher les articles :
Aller au forum :

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]


leclar

Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 08:46, mer. 18 Oct 2017: @Respire : contacte moi à l'adresse info HATTE linuxmao POINGT org
sub26nico, 23:46, mar. 17 Oct 2017: Salut et bienvenue à Fonky62 :-)
Pascal, 21:03, mar. 17 Oct 2017: Je crois qu'on peut y aller àdonf maintenant ;)
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: avec un coreI5 on peut faire ca sans soucis :-) crash test ben pas de crash ! renoise + ardour + reaper + bitwig + fusion + lightworks + resolve. j'ai pas réussi a planter le PC !!!!
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: Merci sans doute à Apple qui tourne en rond...
Pascal, 21:01, mar. 17 Oct 2017: Pendant des années Linux en MAO vidéo c'était un peu la galère... et puis...
olinuxx, 18:36, mar. 17 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Respire :-)
bluedid29, 14:28, mar. 17 Oct 2017: Perso je suis passé (au moins en MAO) sur l'excellente distribution Debian Librazik réalisé par le talentueux olinuxx ! :-)
bluedid29, 23:06, lun. 16 Oct 2017: Voilà, je ne fais que relayer l'info... ;) Inscription ici : /
bluedid29, 23:05, lun. 16 Oct 2017: Hello ! Ubuntu-fr organise une ubuntu party et recherche à Paris à la cité des sciences et de l'industrie (25 et 26 nov.) des personnes qui pourraient y proposer une conférence, un atelier
sub26nico, 22:43, lun. 16 Oct 2017: Salut et bienvenue à leclar
olinuxx, 18:22, lun. 16 Oct 2017: @jeff_lagoutte : guile-2.0 est dans debian stretch [Lien] Pour info, il est aussi dans jessie, et même wheezy. Où poser la question ? Dans les forums ! :-)