Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

3 - Le home-studio, les instruments et le DIY

> Forums de discussion > 3 - Le home-studio, les instruments et le DIY > qq un utilise-t-il l'ordi à l'apprentissage de la musique instrumentale?
Dernier post

qq un utilise-t-il l'ordi à l'apprentissage de la musique instrumentale?

oui utilisateur non connecté
bonjour

pour atteindre la perfection en musique instrumentale, un contrôle hyper-performant et impartial des objectifs atteints est capital. mon père, un as en solfège, pensait même, totalement incontournable. ayant vécu en Afrique où la musique est quelque chose de plus spontané, je n'étais pas totalement d'accord avec son jugement: De tels musiciens sont aussi de grands musiciens, même s'ils n'ont jamais fait de solfège. Mais chez nous, il est préférable de s'en tenir aux méthodes éprouvées: le conservatoire, du solfège, un bon maître, et, qu'on soit musicien ou non, suivre les progrès de sa progéniture et s'y intéresser.

facile à dire mais pas toujours facile à réaliser. j'habite actuellement dans une ville de 250 000 habitants. initialement, elle avait 2 opéras, oui, 2 opéras, et une grande salle de concert en plus. et 3 librairies de publications musicales (partitions, méthodes, disques, à l'époque, et CD's). Y-a plus de nos jours. un opéra avec un orchestre professionnel à plein temps subsiste, commun à une ville pas très éloigné qui a aussi un opéra. les deux établissements ne fonctionnent donc eux qu'à mi-temps ou donnent des spectacles avec de petits ensembles, et des hôtes venant d'ailleurs, et les musiciens vivent depuis 15 à 20 ans avec le soucis d'une suppression possible de leur orchestre par fusion avec un autre orchestre régional mais bien éloigné, lui, ce qui aurait des conséquences très graves sur la vie familiale.

une telle ville était idéale pour la formation musicale de base. 100 musiciens professionnels d'un coup dont une partie non négligeable intéressée à donner des cours etc. notre conservatoire municipal est une grande maison, avec plus de 5000 inscriptions, qui emploie plus de 100 profs rien que pour le piano!

mais comment fait-on quand on habite en brousse (je parlais d'Afrique, pas par hasard!) et que les parents, mon cas, ne sont pas du tout musiciens?

pire, pendant quelques années, j'ai vécu chez les parents de mon père et avait pris des cours de violon. mon grand-père a exigé que j'arrête tellement celà le dérangeait... il n'avait pas la patience voulue...

je m'imagine qu'avec un violon silencieux et un suivi à l'ordinateur, cela se serait passé différemment.

je suis maintenant âgé, ai suivi ma propre progéniture. l'un de mes enfants est médecin, un autre est diplômé des beaux-arts et enseignant en lycée, et l'autre.. et bien musicien professionnel sous contrat à durée indéterminé dans la fonction publique d'un pays européen grand amateur de musique, et, sauf faute très grave, a donc un emploi à vie. son partenaire est musicien de formation, ayant échoué au niveau de la musique professionnelle, et aux quand même très hautes ambitions de musique d'amateurs ou d'étudiants en cours de formation. la vie est un cycle, et c'est maintenant la prochaine génération qui m'intéresse: mes petits-enfants et leurs cousins arriveront-ils à pratiquer la musique. c'est une question sensible vu que ma femme est de milieu rural, où il est très difficile de faire apprendre la musique aux enfants. les cousins de mes enfants ont échoué, et le succès était exclu ou aurait tenu au miracle. et cela n'aurait pas été le cas, si on disposait en musique des moyens équivalents à ceux disponibles au niveau des langues étrangères et qui permettent un suivi extrêmement rigoureux des performances réelles.

est-ce possible à notre époque sur ordinateur avec des systèmes libres?

sub26nico utilisateur non connecté France
Salut oui,
beau pavé que tu jettes dans la marre, et qui me touche car étant musicien, enseignant et père
de famille, ces questions font partie de mon quotidien.

Ma première impression, sans jugement sur ta personne, est que la vision de la musique,
exprimée dans ton post, me semble profondément influencée de la mentalité 'conservatoire' ...

Citation :
pour atteindre la perfection en musique instrumentale, un contrôle hyper-performant et impartial des objectifs atteints est capital.

Mais chez nous, il est préférable de s'en tenir aux méthodes éprouvées: le conservatoire, du solfège, un bon maître...

...un suivi extrêmement rigoureux des performances réelles


...et donc très réductrice.

Il y a de nos jours énormément de musiques disponibles, et selon leurs histoires, toutes n'ont pas
le même rapport à l'écrit. Il est préférable de bien connaître le langage musical écrit si on pratique
de la musique classique (et assimilé, comprendre musique savante européenne),
mais d'après mon expérience, ces types de musiques sont peu présentes dans le quotidien des populations
(et généralement que dans les classes sociales les plus aisées),
et pourtant cela reste la porte d'entrée en musique la plus répandue,
il faut donc s'interroger sur la pertinence de cette situation.
Les gamins écoutent du hiphop, du rock et de l'électro,
et on leur dit qu'il faut apprendre le solfège et le violoncelle eek

Les gosses ne veulent pas apprendre (ils le font spontanément) mais jouer.

De plus, le plaisir de jouer, de la musique plus que d'un instrument, et de jouer avec d'autres personnes
sont plus importantes que la virtuosité acquise ou la difficulté des pièces apprises.
La perfection instrumentale ne doit être recherchée qu'après plusieurs années de pratique, sinon
pour 1 virtuose formé, on a tué le goût de la musique pour 99 autres. Et les statistiques le prouvent:

Durée moyenne nationale d'un élève en conservatoire (ou école de musique): 3ans et 2 mois.
Ça fait réfléchir sur les objectifs à atteindre.

+ de 80% des élèves ayant eu un parcours en 2ème cycle ou au delà arrêtent la musique dans les 2 ans
qui suivent leur arrêt du conservatoire.

La pratique amateur n'est pas considérée et on apprend que des choses que l'on ne peut faire soi même,
sans 'maître' comme tu disais.

Puisque tu as vécu en Afrique, ils ont une vision très différente mais pas forcément applicable
en Occident, et selon la culture et le pays, la musique n'est pas accessible à tous à certains
niveaux, la musique 'sérieuse' reste dans certaines familles dans certaines régions.

Mais culturellement, la musique est partout là-bas, elle rythme les cérémonies de la vie quotidienne,
et dans ce cadre, l'oralité est aussi efficace que le solfège, la pratique en plus.

Je reviens également sur le terme 'professionnel', qui définit une personne qui gagne sa vie
avec la musique, ce qui n'est pas un gage d'excellence ou de supériorité.

Citation :
mes petits-enfants et leurs cousins arriveront-ils à pratiquer la musique. c'est une question sensible vu que ma femme est de milieu rural, où il est très difficile de faire apprendre la musique aux enfants. les cousins de mes enfants ont échoué, et le succès était exclu ou aurait tenu au miracle


Qu'entends tu par succès? qu'ils deviennent professionnels? Parce ce si tu juges le succès à ça,
il va être très dur de leur apprendre quoi que se soit avec cette pression qui pèsent sur eux
avant même d'avoir touché un instrument.

De nos jours, il est possible d'avoir des instruments peu onéreux (guitare acoustique,
percussions, flûte à bec) et concernant l'informatique, des logiciels assez accessibles
même pour des enfants.

Mon grand (10ans) ne joue d'aucun instrument (pas envie), mais arrive à s'éclater avec Lmms,
à son niveau et avec sa façon de faire. Il ne vendra probablement jamais aucun titre
mais a appris quasi seul (avec un peu d'aide de son papa) à utiliser des échantillons,
construire un pattern, un morceau, etc...
C'est pas encore une réussite musicale, mais le plaisir qu'il prend et l'autonomie qu'il développe
sont pour moi un 'succès'.

Quant à la difficulté d'apprendre en milieu rural, ce n'est pas une fatalité.
Mais ça dépend des endroits.

Citation :
si on disposait en musique des moyens équivalents à ceux disponibles au niveau des langues étrangères
et qui permettent un suivi extrêmement rigoureux des performances réelles.

est-ce possible à notre époque sur ordinateur avec des systèmes libres?


Si ta question est : est il possible de former un virtuose qui va jouer Bach
et Paganini avec un logiciel, j'en doute grandement.
Par contre, des logiciel pour l'éducation musicale et le solfège existent
(Jalmus, Nootka, GNUSolfege par exemple.

Par contre pour de la musique electro, hiphop, il y a plusieurs logiciels qui
le permettent, mais des rencontres humaines facilitent aussi l'apprentissage et la pratique.

Tout dépend de ce que tu veux qu'ils apprennent, et des moyens pour y parvenir.
Mais le plaisir et les rencontres seront plus important que la méthode et la rigueur,
même si on a besoin des deux, mais c'est pas les termes qui me viennent en premier quand je
prépare mes cours cool.

tenryu utilisateur non connecté France
Bonjour,
petit aparté. Mon joue très honorablement de la guitare, en ayant simplement travaillé avec Guitar Pro.

zebassprophet utilisateur non connecté
en VAE cette année, un ordinateur n'est pas considéré comme un instrument (y'a quelqu'un qui a demandé)


je plussoie ce qui a été dit précédemment, professionnel moi même, on voit d'excellents amateurs
des professionnels médiocres
des gens qui n'en vivent pas et font des concert de fou
des intermittents trés nul.

bref pro dans la musique ca devient vraiment aléatoire on va dire

un seul exemple, un chanteur qui commence par un J et finit par Ul...

et pour l'apprentissage via un ordinateur, ya'a donc plein de bons outils cool ;) (guitar pro notamment)
on m'a parlé de I real pro sur mobile aussi qui etait pas mal

(oui je répond random mais j'ai lu en diagonal :-D)

sub26nico utilisateur non connecté France
zebassprophet écrit :
en VAE cette année, un ordinateur n'est pas considéré comme un instrument (y'a quelqu'un qui a demandé)


C'est soi une ignorance des institutions, soit que le cadre dans laquelle
a été posée la question n'utilisait pas l'ordi comme instrument.

Citation :
guitar pro notamment


Son équivalent libre est Tuxguitar qui ouvre les tablatures au format .gp

Citation :
on m'a parlé de I real pro sur mobile aussi qui etait pas mal


Je confirme, excellente appli mais plutôt orientée jazz.

olof utilisateur non connecté
Les 9/10 de mes élèves qui progressent vraiment en musique le font parcequ'ils se sont eux même investis dans la question, essentiellement en allant sur youtube chercher des videos de cours pour jouer ce qui les intéresse. Ils sont tous très surpris la première fois quand je leurs dis que je suis à leur disposition pour les aider sur ces morceaux, ou que je leur demande carrément de choisir leur prochain morceau à travailler en cours justement eux même sur youtube.

les 9/10 des mes élèves qui persévèrent dans la pratique musicale le font parcequ'ils ont à un moment ou un autre créé du lien grâce à cela par les pratiques musicales collectives.

Celà m'amène clairement à penser que l'utilisation de l'ordinateur pour l'apprentissage de la musique, c'est docteur jeckil et mister hide, il devient aujourd'hui indispensable d'intégrer celà à un niveau ou un autre de l'apprentissage, et essentiel de s'en débarasser.
Tout est question d'équilibre.

De la même manière, jongler entre l'écrit et l'oral, le texte et l'improvisation, l'esprit et le corps ...
ça fait partie du quotidien des préoccupation d'un bon pédagogue.
Mais peut on apprendre sans professeur ? j'epère, vu que je suis absolument autodidacte, mais de là à dire que j'ai appris tout seul, ça c'est impossible.

L'accompagnement des proches pour l'apprentissage, lui aussi, est un bien et un mal.
Imposer un angle de vue sur la musique qui date de 2 générations, ça donne des racines, mais attention que ça ne rende pas incapable de bouger (passe ton bach (JS) d'abord, après on verra)

Les institutions séculaires pour l'apprentissage, elles aussi, sont un bien et un mal.
Imposer un angle de vue sur la musique qui date de 30 générations, ça donne des racines, mais attention que ça ne rende pas incapable de bouger (interdiction de faire des quintes parallelles ! )

La question qu'il faut toujours poser, c'est pourquoi faire de la musique, quelles sont les finalités ?
A partir de là, on pourra juger du succes ou non.

J'aime beaucoup ce type de discussion, et suis tout à fait content de voir les réponses qui sont faites à ce post (content aussi des questions qu'il pose)

sub26nico utilisateur non connecté France
Entièrement d'accord, olof.

zebassprophet utilisateur non connecté
pour l'instituion, c'etait lors des inscriptions en VAE, le type faisait de l'electro avec de la contrebasse (bon contrebassiste au passage)
le pc c'etait niet
et tux guiter je n'utilise que ca, faut que je perde l'habitude de parler des loigiciels payant ^^

zebassprophet utilisateur non connecté
au passage j'aime bien ces débats, mais je prefererais en parler autour d'une biere :-D

je dit a mes plus grands eleves, qu'un jeune motivé qui joue en groupe ira plus loin qu'un mec qui en branle pas une en cours de gratte.

Afficher les articles :
Aller au forum :

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

bluedid29, 23:06, lun. 16 Oct 2017: Voilà, je ne fais que relayer l'info... ;) Inscription ici : /
bluedid29, 23:05, lun. 16 Oct 2017: Hello ! Ubuntu-fr organise une ubuntu party et recherche à Paris à la cité des sciences et de l'industrie (25 et 26 nov.) des personnes qui pourraient y proposer une conférence, un atelier
sub26nico, 22:43, lun. 16 Oct 2017: Salut et bienvenue à leclar
olinuxx, 18:22, lun. 16 Oct 2017: @jeff_lagoutte : guile-2.0 est dans debian stretch [Lien] Pour info, il est aussi dans jessie, et même wheezy. Où poser la question ? Dans les forums ! :-)
Jeff Lagoutte, 14:42, lun. 16 Oct 2017: Bonjour, ou en est l'intégration de guile-2.0 dans debian stretch pour les utilisateurs de lilypond ? Ou poser cette question ?
olinuxx, 23:56, sam. 14 Oct 2017: Bonjour et bienvenue à bobby12, Kuluse, et c4-53 ! :-)
bluedid29, 16:05, sam. 14 Oct 2017: Il y a vraiment des pépites en création ! Bravo ! 6
Pascal, 23:56, ven. 13 Oct 2017: Je vais faire de mon mieux :-)
olinuxx, 14:41, ven. 13 Oct 2017: Ça serait super Pascal.
Pascal, 10:13, ven. 13 Oct 2017: si je peux me libérer pour m'y rendre, avec plaisir sub26nico
olinuxx, 21:18, jeu. 12 Oct 2017: Bonjour et bienvenue à christine gallot :-)
sub26nico, 21:06, jeu. 12 Oct 2017: @Pascal, n'hésites pas à faire un compte-rendu si tu peux y aller.