Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]


Image


Ardour et les greffons

Si vous utilisez Ardour, vous aurez naturellement envie d'utiliser les greffons pour compresser, pour égaliser, pour mettre de la réverbération sur chacune de vos pistes d'enregistrement.
Pour chaque action il existe un certain nombre de greffons capables de faire le travail que vous souhaitez. Ainsi, peu à peu, vous en viendrez à choisir un petit nombre de greffons dans ceux proposés.

Avant de commencer, il faut comprendre une chose : Ardour calcule automatiquement les délais à ajuster lorsque vous faites partir un effet sur une piste, à la condition que le greffon retourne une valeur correcte. Certains greffons annoncent des valeurs de latence plus ou moins fantaisistes aussi pour corriger un delta il peut être utile d'utiliser un greffon de correction de latence : le greffon artificial latency.

À lire aussi : la page sur le Ardour 2 - le mixage.

Égalisation

Les sons


L'égalisation demande une bonne oreille, une bonne culture musicale et de la pratique. C'est en écoutant les albums des autres sous l'angle technique de l'égalisation que vous parviendrez à comprendre les subtilités de la chose.

Mais avant tout, quelques éclaircissements :

Tout d'abord, il faut savoir qu'on doit faire reposer l'oreille souvent car, à force de répétitions et de ré-écoutes, on altère les capacités de jugement de son oreille. C'est la raison pour laquelle après une séance de mixage, l'enregistrement vous parait très bon et le lendemain, il vous parait exécrable.

Ensuite, il faut savoir que de l'oreille perçoit en théorie des sons situés entre 20 Hz et 20 000 Hz, c'est à dire des basses aux aigües (ou basse, téno, alto, soprano).

Le La 3, tonalité de référence pour accorder les orchestres ou les guitares, a pour fréquence 440 Hz actuellement.

La note "la 3" dont la fréquence est de 440 Hz, correspond au "la" du milieu de piano, c'est a dire le "la" de l'octave 3. Si l'on cherche la fréquence du "la 4", le "la" de l'octave 4 on multiplie la fréquence par 2, c'est à dire 440*2=880 Hz.

Tous les instruments jouent cette note à l'unisson, mais on peut reconnaître le cor anglais du basson; cela est dû au timbre de l'instrument. En effet par la manufacture propre à l'instrument, bien que chaque instrument joue la même note, la résonance au sein du corps de l'instrument (hanches, trompe...) crée d'autres fréquences appelées harmoniques. Celles-ci vont donc donner une couleur au son de l'instrument, une particularité que l'on appelle le timbre.

Ainsi les percussions n'ont pas de tonalité précise à l'exception des timbales accordées en ré et la ; une grosse caisse sort en général un son mat, alors qu'une caisse claire est brillante. La grosse caisse déploie donc peu d'harmoniques alors que la caisse claire en fournit beaucoup.

L'égalisation a pour fonction de respecter la tonalité de l'instrument et de lui accorder sa couleur sans que celle-ci n'interfère sur les couleurs des autres instruments; dans ce cadre le volume et les panoramiques de sortie sont d'une importance capitale. Les panoramiques sont la capacité de disposer des sons du côté gauche ou du côté droit.

Les types d'égalisations


  • Le coupe haut fixe  : c'est une coupure de fréquence radicale à hauteur fixée. Tout ce qui est supérieur à cette fréquence est fortement atténué donc inaudible. Par principe, on l'applique aux infra-basses.

  • le coupe bas fixe : est son procédé inverse. Il est fréquent sur les tables de mix et permet d'éliminer les ronflettes 50/60hz. Généralement la fréquence est fixe, et on l'enclenche par un simple bouton.

  • les coupes haut/ coupes bas à fréquence, pente et résonance variables : Il existe sur certains appareils (synthétiseurs, pré-amplis) des filtres dont on peut non seulement faire varier la fréquence de coupure, mais aussi choisir la pente de filtrage (12 ou 24db/oct). On peut aussi parfois réinjecter une partie du signal et obtenir un effet de résonance (Q).

  • l'égalisation par crêtes ou à plateaux  : en général 3 potentiomètres, comme on les trouve dans les chaines hi-fi basiques, graves 80Hz, médiums 800 Hz, aigus 12000 Hz; pour chaque gamme de fréquence, on augmente son volume ou on atténue son intensité sonore (dB) ;

  • l'égalisation semi paramétrique  : un potentiomètre indique la gamme de fréquences à cerner (par exemple en médium cela va de 100 Hz à 8000 Hz) ; un indicateur d'intensité sonore allant de -15 à +15 dB lui est associé,

  • l'égalisation paramétrique  : un troisième potentiomètre, le Q ou largeur de bande, y est associé. Exemple : le potard de fréquence est à 800 Hz, et l'intensité sonore à +15 , le Q va décider si c'est uniquement la valeur 800 Hz qui va être mise en évidence ou une gamme de fréquences voisines (800 Hz +/- 100 Hz ou +/- 200 Hz etc.). C'est donc une bande que l'on étire ou diminue sur le registre des fréquences.

  • égalisation graphique : le spectre est divisé en une multitude de bandes de fréquences fixes. On influe sur le son en chipotant chaque potentiomètre associé.

  • les filtres en peigne : (comb filters) sont en fait des délais à retard variable, la superposition avec le signal d'origine entrainant des effets de phases (accentuations et atténuations de fréquences données en montagnes russes sur tout le spectre ;-).

  • butterworth, baxendall, shelvings : à compléter ... ...

Fonctionnement

Les instruments ont pour particularité leurs timbres mais aussi leurs ambitus (ou tessiture) ou l'espace de fréquences jouables. Le piano et la harpe sont les instruments ayant la tessiture la plus grande; nous comprenons bien que la flute soprano ne contient pas de basse et a donc un filtre coupe bas naturel.

À partir de ce principe, on connait les tonalités qui peuvent être jouées par les instruments,

+ on cerne leurs ambitus, et on applique une égalisation; + on essaie de respecter leurs timbres + si on a des recouvrements, on sépare les sons grâce au panoramique et au volume.
Le champ d'expérimentation est ouvert et l'oreille est seule juge des fautes et des goûts.

Les traitements de dynamique

Les variantes

On trouve différentes sortes de compresseurs, voici les paramètres :

  • peak ou rms : le déclenchement de l'enveloppe est basé sur une mesure des crêtes ou alors d'une moyenne rms (cf root mean square ).
  • seuil (threshold) : le seuil de volume où l'enveloppe va se déclencher
  • ratio : la force de l'atténuation lors du déclenchement
  • attaque/relâchement : durées propres à l'enveloppe de volume, à savoir le temps qu'elle met à entrer en action lors d'un dépassement de seuil, et à stopper son action lorsque le volume redescend en dessous du seuil.
  • soft/hard knee : l'action de l'enveloppe, respectivement proportionnelle à l'intensité du dépassement de seuil, ou fixée. Les réponses softknee sont plus adaptées pour les mixs, les hardknees permettent des effets abrupts et vintage.

D'autres éléments moins classiques :
  • side-chaining : possibilité de faire agir le compresseur sur un signal externe différent du signal traité. Usage : faire passer le son dans un filtre passe-bande puis dans l'entrée side-chain pour accentuer l'effet de compression sur la fréquence ciblée.
  • look-ahead time : (sur les compresseurs numériques) permet d'anticiper les crêtes en travaillant sur un tampon. L'effet d'amplification de l'attaque du signal est donc inexistant.
  • compression multi-bandes : Le son est découpé en 3 ou 4 bandes de fréquences, chacune ayant son propre compresseur.

Autres choses à savoir

  • Le limiteur est un compresseur avec un ratio infini, c'est à dire qu'il annule les dépassements de crêtes.

  • Le noise-gate (ou gate) coupe le son au dessous d'un certain seuil. Il est souvent très utilisé avec le compresseur pour éliminer le bruit de fond qui ressort généralement dans les passages blancs.


[+]

Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , Cywil , pianolivier , utilisateur_anonyme et xzu .
Page dernièrement modifiée le Samedi 20 octobre 2018 10:40:43 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

sub26nico, 14:57, lun. 19 Aug 2019: Un thérémine numérique open-source : [Lien]
sub26nico, 20:14, sam. 17 Aug 2019: Salut et bienvenue à Samuel BARBIER :-)
sub26nico, 13:26, mer. 14 Aug 2019: Salut et bienvenue à Byond :-)
olinuxx, 14:48, mar. 13 Aug 2019: Bonjour et bienvenue à echevresm cool
olinuxx, 18:02, lun. 12 Aug 2019: Bonjour et bienvenue à barnabulle1700 cool
olinuxx, 15:15, dim. 11 Aug 2019: Bonjour et bienvenue à aldudes cool
sub26nico, 20:13, sam. 10 Aug 2019: Salut et bienvenue à pannanico1 :-)
dawamss, 13:09, ven. 09 Aug 2019: salut à toi olinuxx
olinuxx, 12:45, ven. 09 Aug 2019: Bonjour et bienvenue à dawamss cool
sub26nico, 15:11, mar. 06 Aug 2019: Salut et bienvenue à kiwi007 :-)
olinuxx, 14:07, mar. 06 Aug 2019: Bonjour et bienvenue à zigmhount cool
allany, 19:30, lun. 05 Aug 2019: Du tonnerre, l'édito d'août !!! [Lien]