Forum : 9 - Synthèse sonore et Banques de sons

Créer une banque de son de violon

Samuel utilisateur non connecté Allemagne
Bonjour à tous,

puisque je suis luthier j'ai accés à de très jolis violons qui sonnent très bien. Je voudrais pouvoir aider le développement des banques de sons sous linux et me demandais quelles étaient les étapes et contraintes techniques pour créer une bonne banque de violon.

Choix technique : sfz (parce que .gig est mort et .sf2 n'est pas super adapté aux gros échantillons). Y a-t-il une alternative sous linux ?

Cahier des charges :
Jouer toute la tessiture
Round robin (mais combien de fois ?)
Différents modes de jeu (legato, staccato pizz etc.)
Comment implémenter les articulations ?
Faut-il enregistrer des notes bien longues ou bien boucler sur le milieu de la note ?
qu'ai-je oublié ?

Et surtout, qui voudrait aider pour l'édition et la création de la banque une fois que j'ai enregistré l'instrument ?

Si ça marche bien, je pourrais ensuite travailler sur un alto et un violoncelle

olicha utilisateur non connecté France
Bonjour Samuel,
Je n'ai pas les compétences techniques pour t'assister mais je tiens au moins à t'apporter tout mon soutien moral dans ton projet.
Même si la Sonatina m'a permis de faire sonner une création symphonique d'une façon bluffante, il y manque beaucoup d'articulations.
Tu auras lu dans ces pages que je cherchais des tremolos. Depuis j'ai également butté sur les spicatos et j'écrirais bien des notes harmoniques de temps en temps.
Et comme l'occasion fait le laron, je suis sûr que toute nouvelle articulation ou sonorité (con sordino? sul G) convaincante me donnera de nouvelles idées d'écriture.
Bref bravo, bon courage, super!

Salut
Si je puis me permetre une suggestion d'aspect pratique.
Tu devrais organiser tes jeux en differente banques c'est souvent de cette façon que sont présentés les violons
Tu devras faire des échantillons en mono (wav) au moins en 24 bits.
tu peux aussi partir d'une banque existante (violon) et remplacer tous les sample.
C'est une belle idée que tu as eu là .
Bon courrage!

J'ai ici un autre exemple mais visuel sur l'organisation de ce type de banque:
Image
On voit que les jeux sont réparti en différents instruments.

Samuel utilisateur non connecté Allemagne
Ah super merci.
Et comment ça se passe pour les articulations alors ? On code ça en MIDI ? Je pense aux petites notes etc.

Si je résume :
  • Legato
  • Spiccato
  • Pizz
  • Tremolo
  • Peut être sourdine
(je m'arrète là, je veux vivre aussi)

Donc en pratique dans son séquenceur midi on écrit sa mélodie (par exemple de base en legato) puis on route quelques notes vers une banque en pizz ? J'ai jamais bossé avec différentes banques pour un instrument et j'aimerais visualiser un peu le workflow.

programLyrique utilisateur non connecté France
Il y a aussi la façon de faire avec des CC Midi (des commandes contrôleurs midi) : on utilise toujours la même banque, mais on envoie divers signaux pour changer les articulations.

Personnellement, je trouve ça plus flexible, car ça permet de composer pour le même instrument sur la même piste.
L'idéal, ensuite, c'est d'avoir un programme de notation qui insère automatiquement les changements de CC (mais ça n'existe pas sur Linux, pas encore), comme ça, quand on met une liaison, il choisit automatiquement le legato (après, il faut fignoler à la main, mais c'est pratique).

Je ne sais pas si LinuxSampler permet le changement d'échantillon par les CC ?

olicha utilisateur non connecté France
Personnellement je mets directement le bon son sur le canal Rosegarden, sinon le résultat peut-être assez perturbant, puisque chaque note écrite provoque l'émission du message MIDI correspondant.
Et quand je fais jouer la piste, je me retrouve à jouer avec la vélocité et le volume (normalement l'expression, mais ce n'est pas pris en compte par la sonatina _ ou par Linux Sampler, je ne suis pas sûr de savoir lequel est le coupable) pour compenser les effets de bord du sampling (les sons tenus ont un effet de soufflet en début de note).
Pour l'instant, je n'ai pas trouvé mieux pour avoir des attaques franches de cordes sur des tenues que de doubler un canal "soutenu" par un canal staccato.
Ca répond un peu à ta question?

Je suis en train de chercher un post sur lequel ardoisebleu indiquait un lien vers un document du genre costo sur les soundfonts "traduction-specification-SoundFont2.pdf"

olicha utilisateur non connecté France
J'ai testé la commande midi de changement de banque mais le temps de réaction de Linux Sampler était trop important (série de croches staccato qui finissent sur une note tenue _"sustain"). J'ai d'ailleurs toujours un post sans réponse à ce sujet sur le forum Linux Sampler. J'ai trouvé plus simple de faire un canal par articulation, surtout que j'ai fini par mixer les deux pour obtenir ce que je voulais.

ardoisebleue utilisateur non connecté France
Je peux aider à la construction d'une banque en SF2. Maintenant que j'ai lu la doc ça va.
Suivant ce que j'ai pu découvrir en décortiquant les différentes banques SF2, tu as les banques allègées, où quelques notes sont "sampler" et ensuite une variation dans les données changent leur hauteur si tu fais un LA tu peux le faire varier vers le do en dessous et au dessus... Mais c'est pas bon, seulement la banque est plus petite c'est le cas de la standard SF2 (et avec tu as un violon qui couvre 5 octaves héhéhé chapeau le luthier!).
Si tu prends le violin de la titanic, chaque note (jouables cette fois) est "sampler". Ce qui implique cette fois qu'il ne doit y avoir qu'une faible variation de volume quand tu joues les notes. Mais c'est moins grave car on peut les recalibrer.
Bref cette histoire m'intéresse bigrement. Tu me ferais de beaux sons naturels en wav (ce qui est le plus courant) et après je me débrouillerais pour les mettre en boîte.
Je cr0is que je vais me traduire la doc sur "l'art de créer une belle banque SF2"

Samuel utilisateur non connecté Allemagne
ardoisebleue,

merci de ton offre, je vais avoir le temps d'enregistrer dans les 3 mois qui arrivent (bientot en congé parental) et je te livre de beaux wav(ou flac ?) bien propres.
Enregistré avec des micros oktava mk012 et un brauner Phanthera à traverd un audient asp008 et converti par un SSL alphalink. Sauf erreur, les sons seront propres :-)

je vous tiens au courant

ardoisebleue utilisateur non connecté France
De mon coté j'ai commencé la traduction de l'art de fabriquer des soundfonts pour avoir des précisions sur les réglages, ils utilisent vienna comme exemple, mais en traduisant j'ai trouvé beaucoup de similitude avec swami, que je pratique mieux. Dés que j'ai terminé cette doc, je passe à la traduction des spécifications de la norme sfz, même si elle n'est pas traitée avec des logiciels de linux, peut-être un jour ...
Pour tes morceaux, je créerai un nuage et je te donnerai les droits, comme ça tu pourras y copier tes enregistrements wav ou flac ; Et j'irai y piocher pour mes fabrications, qui seront systèmatiquement copiées dans ce nuage, où tu pourras les récupérer et les tester. Nous pourrons créer un lien public sur cette banque pour d'autres testeurs éventuels.

A bientôt

Citation :
Nous pourrons créer un lien public sur cette banque pour d'autres testeurs éventuels.

Je rappele que nous avons 32 mo en montant vers les galeries on peux stocké ça dans celle ci par exemple à moins que vous préféreriez une galerie indépendante ?
(je propose vous voyez ça avec un vote à l'unanimité ?)

il y a aussi une alternative avec tuxfamily sur laquelle je planche à mes heures perdues.

programLyrique utilisateur non connecté France
32 Mo ?
Si les enregistrements sont en 24 bits, chromatiquement avec plusieurs échantillons par note (pour le round robin, mais aussi, je pense qu'il est important d'enregistrer une même note à différentes dynamiques, pp, p, mp, mf, f, ff, vu que ça change beaucoup le timbre), et pour toutes ces articulations, ça fera sans doute beaucoup plus.


Je pense que sfz donne plus de possibilités que sf2 : par exempe, il me semble (mais le spécialiste confirmera) que justement, on ne peut pas faire de round robin en sf2, ce qui est très gênant pour du staccato rapide (l'effet mitraillette...). Il paraît même qu'on ne peut pas utiliser d'échantillons vraiment stéréo avec sf2.

Avantages de sfz écrit :
"It seems one of the biggest disadvantages of the Soundfont format is that it allows only velocity and key mapping. More advanced formats, like sfz, allow you add more "dimensions", e.g. with keyswitching or by changing articulation with the mod wheel.
Also, I think some common programing tricks are not available to you in sf2 - like Round Robin.

Another advantage sfz has over sf2 is that it's non-monolithic and the mapping is human readable. This makes it more resistant to corruption and incompatibilities. For archiving, this is a huge difference. "


Pour le roud robin, je pense qu'il faut au moins 3 échantillons ; avec deux, ça fait un peut trop régulier (par exemple, les cors en staccato de Sonatina).

Olicha écrit :
J'ai testé la commande midi de changement de banque mais le temps de réaction de Linux Sampler était trop important (série de croches staccato qui finissent sur une note tenue _"sustain"). J'ai d'ailleurs toujours un post sans réponse à ce sujet sur le forum Linux Sampler. J'ai trouvé plus simple de faire un canal par articulation, surtout que j'ai fini par mixer les deux pour obtenir ce que je voulais.


Je crois qu'avec sfz, on peut changer d'articulation avec autre chose que la commande de changement de banque (cf première citation), avec n'importe quel CC en fait, pour la même banque, par exemple. Là aussi, Linuxsampler est lent ? En principe, comme tous les échantillons sont déjà chargés puisque c'est la même banque, ça devrait aller, non ?


Par ailleurs, Olicha parle des sons harmoniques. Si tu as le temps, je veux bien aussi des échantillons de sons harmoniques !


Pour ce qui est d'avoir des échantillons en flac, c'est le mieux pour avoir une taille raisonnable et une bonne qualité, mais LinuxSampler ne supporte pas encore ce format : mailing list de Linuxsampler (même si ça semble être juste une question de changer le nom d'une fonction).

POur ce qui est de l'uplaod avec taille maxi de 32 mo : rien n'empĉhe de faire de bonne archives
Mais là on parle du fichier final en sfz ou sf2

Pour la galerie on peut utiliser celle ci Mais on on peut en récréer une nouvelle qu'on l'on pourrait associer à ce forum.

Il y aurait aussi une alternative (comme je le disais plus haut) chez tuxfamilly ou la limite est fixée à 128 mo rolleyes mais je suis un peu pris de court là.

ardoisebleue utilisateur non connecté France
@utilisateur_anonyme :
J'ai proposé à Samuel de stocker dans un nuage pour faciliter le boulot de transfert de fichiers et d'actualisation automatique.
Donner accés aux résultats successifs de la banque à des testeurs depuis un lien public sur ce nuage, c'est pour ne pas encombrer la base linuxmao et de recharger la banque à chaque modif. Avec le nuage, le fichier de banque bricolé dans mon ordinateur y sera copié à chaque sauvegarde je n'aurai pas à transfèrer. C'est le coté pratique et sans contrainte que je souhaite. Et les testeurs auront la version en cours (même si elle est pourrie (hihihihihih gnarf gnarf...))
Pour le stockage du résultat final, Samuel en tant qu'initiateur te dira quoi faire avec tous les choix que tu lui proposeras ; Tout dépendra de la taille de la (ou des) banque(s).
@programLyrique :
Je ne sais pas encore ce que la sfz peut faire (j'ai pas fini la traduction de la spécification), mais il me semble que c'est un format propriétaire, et que les logiciels synthé sous linux qui l'interprète sont rares, et le but de Samuel (et donc le mien aussi) et de constituer une banque pour linux. Le principal c'est d'avoir un stockage de bons samples, ce que Samuel peut nous faire. Ensuite, tout nous sera possible pour réaliser ces banques.

Ok lors de la mise à jours du site j'ai vérifié cet aspect:
Le stokage physique d'un fichier se fait directement sur le serveur et non pas sur la base de données (qui ne stocke que le nom et la version en cours) donc rien qui pèse sur la base de données du site .

Il y a quelques jour j'ai cherché sur la toile des infos sur le format "sfz"
D'un biais ou d'un autre ça me conduit chez "Roland" http://www.cakewalk.com/products/SFZ/default.aspx l'éditeur est semble-t-il "free" moyainant une inscription...

programLyrique utilisateur non connecté France
Le format sfz est au contraire libre (cf spécification ), il me semble, voir le paragraphe du début ( des entreprises privées comme Cakewalk font de l'opensource, parfois).

Sous Linux, le seul logiciel qui puisse lire les sfz à ma connaissance est Linuxsampler.

Quant à la création de sfz, pas besoin d'éditeur (ou plutôt, d'éditeur spécifique), en fait. C'est un format ouvert, non monolithique. Il suffit d'un éditeur de texte, et de mettre dans le fichier des instructions.

Cependant, pour ceux qui aiment les boutons biggrin , il y un autre éditeur gratuit (pour Windows seulement, on dirait... mais avec wine), sfZed .

Mais bien sûr, à partir du moment où on a les échantillons, on peut très bien mettre la banque de son sous divers formats.

Je veux bien aider à réaliser la version sfz, dans ce cas biggrin !

Wow eek expliqué comme ça c'est plus clair en effet.

Page : 1/3