Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

2 - Vos créations

> Forums de discussion > 2 - Vos créations > Ma vidéo sur Ubuntu
Dernier post

Ma vidéo sur Ubuntu

josieber utilisateur non connecté
Bonjour,

J'espère que c'est le bon endroit pour poster ça.

Je sais que je ne suis pas très actif sur Linuxmao, qui m'a pourtant beaucoup aidé. Je voulais neanmoins partager avec vous cette video que j'ai créée dans le cadre d'une de mes émissions sur youtube, et avoir votre avis sur son contenu (voir si j'ai pas dit trop de connerie :p)

Etant donné le nombre de choses apprises sur ce site, c'est aussi une façon pour moi de rendre a César ce qui est à César.

Donc voilà : https://youtu.be/HiuDhGDBG2E

Et si le coeur vous en dit, partagez, likez, commentez, toussa toussa :-)

Texas Barbudos utilisateur non connecté
Me suis abonné :-)
Je te mets des commentaires...(Pseudo Le Grand Albert)

josieber utilisateur non connecté
Merci beaucoup.

J'ai lu le commentaire. Etant donné que je me suis limité à ce que je connais, c'est-à-dire Ubuntu Studio, les infos sur Debian sont plus que bienvenues :-)

Je ne suis pas encore versé dans tous les details des differentes distributions, cela dit...

Texas Barbudos utilisateur non connecté
Historiquement Ubuntu est un fork de Debian. Dans les milieux debianeux (les barbus autistes au teint pâle :-)) on dit qu'Ubuntu est un mot africain qui signifie : "Je n'ai pas su configurer ma Debian..."
En fait Ubuntu apporte plus de facilité de prise en main, Mint fait encore mieux, la rançon de cette accessibilité c'est un système moins stable (rythme de développement assez rapide) et un poil plus lourd.
La philosophie est différente, chez Ubuntu tu mets le CD et tu installes un environnement clé en main, chez Debian souvent on installe une minimale (juste la console) et on y rajoute ce dont on a besoin.
La méthode Ubuntu reste possible également mais c'est plus hardu au niveau firmwares et logiciels propriétaires.

Le plus important c'est que ces logiciels permettent de s'exprimer au niveau artistique.
Par déformation comme j'utilise des logiciels libres pour faire ma musique, je les publie en licence libre également. Si par chance demain je faisais un coup à la "Born To Be Alive", devenir millionnaire avec un seul tube, je contribuerai financièrement à tous les logiciels qui m'auront permis le miracle (Même si je sais qu'en CC BY-SA c'est pas gagné :-))

Dens1 utilisateur non connecté France
Salut,

Texas Barbudos écrit :
Dans les milieux debianeux (les barbus autistes au teint pâle :-)) on dit qu'Ubuntu est un mot africain qui signifie : "Je n'ai pas su configurer ma Debian..."

Ptdr. Je me souviens à l'époque où j'ai passé le cap suite à un ultime vérolage de mon pc en Windows Net (2005), je me suis tourné vers Ian et Debra qui m'ont très vite inspiré une certitude: Une suite de 0 et de 1 tend vers l'infini des possibles. Avec Windows, j'étais au degré 0 de l'informatique, et là, l'univers s'entrouvrait sous mes yeux ébahis mrgreen. Mais j'y perdais quelques cheveux, car fallait être motivé à l'époque, ce n'était pas la Debian qu'on connaît actuellement, et les fichiers de config, ces trucs magiques où tu peux écrire toutes tes instructions et être entendu (pour peu que ta syntaxe soit pure lol), y'en avaient à la folie. Faire reconnaître une clé USB ou une carte son, c'était parfois un combat à coup de ligne de commande dans l'antre d'une des 6 consoles système. Sans la réactivité et l'esprit d'entraide de la communauté Linux, et tout particulièrement sur debian-fr.org, il y avait de quoi renoncer. Merci à eux, merci à tous les bénévoles, merci à tous les programmeurs, merci infiniment, Debian, c'est des paquets de bonheur "en veux-tu en voilà !" mrgreen
Historiquement on allait je pense vers Ubuntu pour pouvoir utiliser des logiciels non-libres ou propriétaires, sans dévoyer l'éthique Debian des purs et durs de l'opensource, ou pour trouver des spécificités en terme d'applications (mao, etc ...) que ne développe pas Debian, qui est en quelque sorte le système central, nerveux, puissant et polymorphe.

josieber utilisateur non connecté
Je galère encore pas mal avec Ubuntu que je commence à faire fonctionner à peu près bien seulement cette année, alors de la à déjà vouloir changer vers un Debian "pur", je pense que je vais attendre un peu ^_^'

Mais en effet, sans la communauté (d'Ubuntu-fr pour ma part), je pense que je serais encore en train de refuser les mises à jour de mon macbook par peur de perdre la compatibilite de mes sessions garageband.

En tout cas, si (ou quand) je passe à Debian, je me re-pointerai ici, car il semble y avoir pas mal d'aficionados convaincus ;)

olinuxx utilisateur non connecté France
Honnêtement, à part pour l'installation des pilotes proprio de ce certains matériels, c'est un peu périmé cette vision de "Ubuntu c'est plus facile que Debian". Ça ressemble surtout à un argument de vente d'une boîte commerciale (c'est Canonical derrière Ubuntu, et ils sont pas là pour enfiler des perles) qui se trouve un argument de "plus value" par rapport à Debian. Un espèce de copié/collé d'argument foireux genre "Mac c'est plus facile que PC"... 'fin... la fête à neuneu de l'argumentaire construit quoi !

Vidéo intéressante @josieber. Y'a un truc qui me gêne, c'est l'insistance du "gratuit" par rapport aux valeurs du "libre" (qui n'est pas la même chose que "open source" au passage). C'est pas super de laisser penser que c'est juste gratos, parce que derrière, ça ne permet pas de rémunérer les gens qui fabriquent tout ça, et du coup, ça freine les avancements possibles. D'autre part, tu dis que c'est fait par des bénévoles. Ça c'est en belle part du mythe également. Ça fait belle lurette que le noyau linux est fabriqué à 95/99% par des employés de grosses boîtes d'informatique (Intel, IBM, Microsoft,...), que firefox est développé par des salariés, que LibreOffice est développé par des boîtes commerciales successives, qu'Ubuntu (la vitrine gratos de Canonical, une entreprise de vente de service), que Red Hat paye pour des salariés pour développer systemd, pulseaudio,... 'fin bref, navré si ça casse le mythe, mais (bien qu'il y en ait encore), la majorité de ce que tu utilises quand tu es sur ubuntu studio, c'est du code fait par des personnes étant payées pour le faire. Raison de plus pour ne pas mettre en avant le "c'est gratuit", ou bien expliquer un peu plus en profondeur comment ça fonctionne et comment c'est financé tout ça.

Voilà, en espérant ouvrir des discussions du réel et pourfendre quelques mythes idéologiques au passage, chouette vidéo tout de même !

Dens1 utilisateur non connecté France
Bonsoir,
olinuxx écrit :
Voilà, en espérant ouvrir des discussions du réel et pourfendre quelques mythes idéologiques au passage, chouette vidéo tout de même !

Contribution indispensable, éclaircissements salutaires, merci Olinuxx, j'apprends des choses et je change mon regard. Forza Opensource biggrin

josieber utilisateur non connecté
olinuxx écrit :
Y'a un truc qui me gêne, c'est l'insistance du "gratuit" par rapport aux valeurs du "libre" (qui n'est pas la même chose que "open source" au passage). C'est pas super de laisser penser que c'est juste gratos, parce que derrière, ça ne permet pas de rémunérer les gens qui fabriquent tout ça, et du coup, ça freine les avancements possibles.


Ca, je peux répondre. Il ne faut pas oublier que je n'ai pas le quart de vos connaissances à tous en matière de culture du libre (la discussion présente me le prouve), et que ma video s'adresse à des gens qui en savent encore moins que moi.

J'ai bien conscience de la problématique que tu soulèves, et je conçois la gène occasionnée pour quelqu'un de versé dans le domaine comme tu sembles l'être, mais pour des gens qui ne savent même pas ce que veut dire l'acronyme OS, c'est de l'ordre de la nuance, voir même de la finasserie.

En ce qui me concerne, c'est "gratuit" parce que je n'ai jamais reçu de facture pour avoir installer Ubuntu. Et puisque mon objectif est de faire prendre conscience aux gens qu'il existe autre chose que Windows et Mac, le mot "gratuit" à notre époque de surfacturation abusive, ça parle au commun des mortels. J'irais même jusqu'à dire, de manière idéaliste et assumée, que ça peut donner de l'espoir à certaines personnes.

Enfin, pour être plus terre à terre, dans mes vidéos, j'encourage toujours les gens à approfondir en leur mettant des liens vers des sources plus étoffées. Mais le prix de la vulgarisation, malheureusement, c'est aussi parfois d'etre imprécis sur certaines choses.

olinuxx écrit :
D'autre part, tu dis que c'est fait par des bénévoles. Ça c'est en belle part du mythe également. Ça fait belle lurette que le noyau linux est fabriqué à 95/99% par des employés de grosses boîtes d'informatique (Intel, IBM, Microsoft,...), que firefox est développé par des salariés, que LibreOffice est développé par des boîtes commerciales successives, qu'Ubuntu (la vitrine gratos de Canonical, une entreprise de vente de service), que Red Hat paye pour des salariés pour développer systemd, pulseaudio,... 'fin bref, navré si ça casse le mythe, mais (bien qu'il y en ait encore), la majorité de ce que tu utilises quand tu es sur ubuntu studio, c'est du code fait par des personnes étant payées pour le faire.

Ben ça, vois-tu, je ne savais pas. Sens-toi libre de poster ton commentaire sous ma vidéo afin de rectifier mes propos :-)

Dens1 utilisateur non connecté France
josieber écrit :
Il ne faut pas oublier que je n'ai pas le quart de vos connaissances à tous en matière de culture du libre (la discussion présente me le prouve), et que ma video s'adresse à des gens qui en savent encore moins que moi.

En ce qui me concerne non je n'ai pas une grande culture du libre, j'aime et j'adhère au maximum, mais Olinuxx connaît bien évidemment le sujet en profondeur, c'est précieux.
Ta vidéo est très bien Jo, et dans un excellent esprit. Personne ne t'en voudras, bien au contraire, la démarche est louable.

Texas Barbudos utilisateur non connecté
Comme dirait Richard Stallman, le gratuit dans le libre c'est un effet de bord...

olinuxx utilisateur non connecté France
josieber écrit :
Il ne faut pas oublier que je n'ai pas le quart de vos connaissances à tous en matière de culture du libre (la discussion présente me le prouve), et que ma video s'adresse à des gens qui en savent encore moins que moi.


Si tu es conscient que tu manques de connaissances dans le domaine mais que tu as quand même envie d'en parler, alors peut être peux-tu poser des questions avant de faire la vidéo ? Ça éviterai de propager des fausses idées surtout auprès de personnes en sachant moins que toi.



josieber écrit :
J'ai bien conscience de la problématique que tu soulèves, et je conçois la gène occasionnée pour quelqu'un de versé dans le domaine comme tu sembles l'être, mais pour des gens qui ne savent même pas ce que veut dire l'acronyme OS, c'est de l'ordre de la nuance, voir même de la finasserie.


Et moi, je maintiens que ce n'est pas souhaitable pour le libre de s'ouvrir par un argument de vente de "hey, c'est gratuit, allez y consommez comme des foufous en ne respectant pas ceux qui le fabriquent, on s'en fou, c'est gratuit !!! Allons nous remplir la panse !!", parce que ce n'est peut être pas ce que tu as dans l'idée de faire, mais c'est le résultat final de ce type de démarche. En plus, tu dis que les gens ne sont pas capable de comprendre ça, et tu en fait des idiots disant cela. Moi je crois que les gens sont capables de comprendre, et je leur explique en continue, depuis des lustres. Et tu sais quoi ? Ça fonctionne.

On gagne toujours à parier sur l'intelligence de ces congénères.



josieber écrit :
En ce qui me concerne, c'est "gratuit" parce que je n'ai jamais reçu de facture pour avoir installer Ubuntu.


C'est une vision réductionniste de l'économie. Une partie de la vérité, c'est qu'ubuntu est une grosse boîte commerciale vendant du service à des entreprises, et que c'est pas compliqué de comprendre à partir de là, que "ubuntu c'est gratuit", parce que cannonical utilise la communauté d'utilisateur comme des béta-testeurs gratuits qui remontent les bogues et (parfois) des solutions gratuitement à Canonical, qui ira vendre ce support à des boîtes également.



josieber écrit :
Et puisque mon objectif est de faire prendre conscience aux gens qu'il existe autre chose que Windows et Mac, le mot "gratuit" à notre époque de surfacturation abusive, ça parle au commun des mortels.


Je peux comprendre ça. L'autre côté de la médaille étant "c'est gratuit, alors on se goinfre sans réfléchir".



josieber écrit :
J'irais même jusqu'à dire, de manière idéaliste et assumée, que ça peut donner de l'espoir à certaines personnes.


Pas si tu ne fais pas de pédagogie explicative sur les méthodes de fabrication des logiciels libres, et des communautés. Ce que tu sembles qualifier de "finasseries" et ce qui me fait te répondre ici, de manière directe et un peu dure pour voir si tu vas avoir une réponse de quelqu'un qui comprend et qui donc aura appris de nouvelles choses (et pourra dire des choses plus correctes dans sa prochaine vidéo) ou si tout ce qui t'intéresse c'est de consommer du gratos. Alors, si ça pique un peu, c'est volontaire et assumé wink




josieber écrit :
Enfin, pour être plus terre à terre, dans mes vidéos, j'encourage toujours les gens à approfondir en leur mettant des liens vers des sources plus étoffées. Mais le prix de la vulgarisation, malheureusement, c'est aussi parfois d'etre imprécis sur certaines choses.


Ayant été prof de musique depuis plus de 20 ans, je connais bien cela. Par contre, permets moi d'être en complet désaccord ici. Il ne s'agit pas d'être "imprécis", mais d'être incorrect. "libre" ne veux pas dire "gratuit". C'est même pour cela que la Free Software Fondation utilise très fréquemment le mot "libre" même s'il n'est pas anglais, plutôt que "free" qui sème la confusion à cause de sont double-sens en langue anglais : "Free as a free beer" or "Free as a free speech" est souvent l'exemple utilisé pour mettre cela en avant. Le logiciel libre est libre, c'est à dire "free as a free speech". Le fait qu'il soit souvent gratuit pour l'utilisateur final n'est pas garanti, ni obligatoire, ni une volonté première du mouvement, mais une conséquence fréquente dans un monde de surconsommation.


Ouvert à continuer la discussion ici si tu le souhaites, mais je n'irai pas poster sous ta vidéo (où si, je peux le faire, mais ça te coûtera 50€ de l'heure si tu le souhaites vraiment wink).

josieber utilisateur non connecté
Merci olinuxx, je prends note du desaccord

Afficher les articles :
Aller au forum :

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 23:05, mar. 02 Jun 2020: Bonjour et bienvenue à LeLapin cool
olinuxx, 23:50, lun. 01 Jun 2020: Bonjour et bienvenue à emberger cool
sub26nico, 10:26, dim. 31 mai 2020: Salut et bienvenue à billybilly2 :-)
moncopainalain, 11:19, sam. 30 mai 2020: Confiné,j'ai écris Homescape, l'idée c'est d'enregistrer des sons pour faire de l’électro : [Lien] ça tourne sur pure data ou sur android en téléchargeant l'apk avec script fourni... Partagez. contactez moi.
olof, 09:15, jeu. 28 mai 2020: Ardour 6 est sorti.
olinuxx, 16:40, mar. 26 mai 2020: Bonjour et bienvenue à Jean Emberger et à JazzAddict cool
Sahaathyva, 23:49, lun. 25 mai 2020: ok pour la 1.3 , celle qui est censée supporter l'audio ;) @r1: lmms est mis de coté pour ma part à l'heure actuelle. là j'essaie d'aider Alex pour ZRythm mais dans la mesure de mes simples compétences
r1, 22:47, lun. 25 mai 2020: @Sahaathyva : Pour accélérer le mouvement, tu peux aussi participer au développement de lmms ! :-)
r1, 22:45, lun. 25 mai 2020: Excellente nouvelle pour lmms ! Et pour Ardour aussi d'ailleurs :-D
sub26nico, 21:21, lun. 25 mai 2020: ardour.org semble être redevenu fonctionnel, mais pas encore le forum
ycollet, 20:44, lun. 25 mai 2020: Aucune idée ... J'imagine plutôt une 1.3.0
Sahaathyva, 18:01, lun. 25 mai 2020: Desole pour les fautes de frappe je hais les claviers tactiles. Sinon ycollet c est annonce pour la 1.2.2 les lv2?