Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

Table des matières



informationinfo

  • Le but de la manœuvre : ce tutoriel illustré est destiné aux personnes ayant installé UbuntuStudio pour enregistrer leurs morceaux et qui n'y connaissent encore rien et ne savent pas par où commencer. Il conviendra particulièrement aux personnes ayant un Jam Lab, mais cela pourra aussi simplement aider une personne débutant la MAO sous Linux.
  • Date du tutoriel : décembre 2007.
  • Tutoriel à jour : septembre 2009.
  • Fait par : KoZo, Samuel, Olinuxx et protein.

JACK, première étape indispensable

Il vous faut en premier lieu configurer JACK, afin qu'il fonctionne en temps réel (Realtime).
Lancez JACK Control : QJackCtl, puis cliquez sur Setup.

La capture d'écran ci-contre montre ma configuration, elle dépendra donc de votre matériel,
mais vous aurez au moins en commun avec cette capture :

  • L'option Realtime cochée (indispensable)
  • Periods/Buffer à 3 (conseillé pour un périphérique USB)
>Hep !
Vous pouvez constater que le temps de latence (Latency, en bas à droite) change en fonction des modifications que vous apportez aux paramètres.

Réglages avec QJackCtl
Réglages avec QJackCtl





Lorsque votre paramétrage est terminé, cliquez sur OK,
puis sur Start, dans la fenêtre de JACK Control.
QJackCtl démarré
QJackCtl démarré




Connecter les logiciels entre eux :

Nous allons donc , « connecter » les logiciels.
Détaillons 2 possibilités :
Le petit plusse
À noter que si les 2 sont lancés, une modification de l'un est répercutée sur l'autre.

Voir aussi
Vous verrez plus tard qu'avec Ardour, il est préférable de faire les connections via la fenêtre de mixage de Ardour.



QJackCtl, simple et efficace

D'un côté vous avez la partie AUDIO c'est à dire le son avec les OUT à gauche et les IN à droite et d'un autre côté le MIDI.
Il n'y a qu'à connecter.

Un exemple du fonctionnement de QJackCtl.





Patchage, le canevas visuel, pour nous, les débutants !


S'il vous préférez voir un dessin, utilisez Patchage !
Lancez-le donc, depuis les menus Applications, Son & vidéo, Production Audio.



Chaque boite représente un périphérique, ou une application.

Ce qui nous intéresse ici :
  • la boite alsa_pcm (capture_1 et capture_2) qui correspond à l'entrée du Jam Lab,
  • la boite alsa_pcm (playback_1 et playback_2) qui correspond à la sortie.
Patchage
Patchage





Ardour, création d'une piste

Lancez maintenant Ardour, toujours depuis le même menu, puis créez une session.
Ardour : ouvrir une session
Ardour : ouvrir une session

Ardour : session ouverte
Ardour : session ouverte





Créer une nouvelle piste

Faites un clic-droit dans la colonne de gauche (sous la piste master),
et choisissez vos options (nom de piste, mono/stéréo, ...).

On crée une piste mono si on enregistre un micro, une guitare
ou n'importe quoi d'autre avec une sortie.
On utilise une piste stéréo si on enregistre un lecteur CD/MiniDisc,
ou bien encore un clavier dont la sortie est stéréo.
Ardour : ajouter une piste
Ardour : ajouter une piste



Les connexions dans Patchage

Retournez sur Patchage et constatez l'apparition de la boite Ardour.
Si cela ne s'est pas fait automatiquement,
connectez votre boite capture à la piste que vous venez de créer sous Ardour :
  • capture_1 vers Audio 1/in 1
  • capture_2 vers Audio 2/in 2

Note : Je vous fais gagner un peu de temps en vous exposant le problème que j'ai eu :

le Jam Lab ayant une entrée mono,
on se rendra compte avec ce branchement que votre instrument
ne sera enregistré que sur un côté de votre piste stéréo.

La solution: connecter capture_1 et capture_2 à Audio1 et Audio2, ou,
plus simple encore, créer une piste mono (voire 2 pistes mono, puis enregistrement simultané).

Bref, en gros voici ce que ça donne:

Patchage : connexions
Patchage : connexions


Enregistrement

Vous êtes prêts pour enregistrer votre 1ère piste sous Ardour.

Vous devez tout d'abord cliquer sur le bouton d'enregistrement de la piste (le rond rouge là... oui, là.) et réglez le niveau du son.

Le niveau d'entrée du son ne se règle pas avec Ardour mais en amont de la carte son (table de mixage hardware ou micro de la guitare ou ...)

>Voir aussi
Si vous enregistrez plusieurs pistes simultanément, vous devrez faire ceci pour chaque piste à enregistrer.

Ardour : préparation de l'enregistrement
Ardour : préparation de l'enregistrement




Cliquez alors sur le bouton d'enregistrement tout en haut.
Celui-ci va clignoter, pour signaler qu'Ardour est en attente.
L'enregistrement commencera dès que vous cliquerez sur le bouton Play, ou si vous appuyez sur la barre d'espace.

Vous enregistrez donc votre piste, puis cliquez sur le bouton Stop lorsque vous avez terminé,
ou encore la barre espace (plus pratique quand même).

Ardour : enregistrements
Ardour : enregistrements




Les effets, la cerise sur le gâteau

Maintenant, vous pourriez avoir envie de modifier votre son via des effets, ou booster un peu votre volume.
Ceci est possible toujours aussi simplement en utilisant les effets LADSPA et LV2 directement dans Ardour.

Pour cela, commencez par ouvrir la table de mixage d'Ardour (alt+M),
puis double-cliquez dans la case noire en dessous de la piste à laquelle vous voulez ajouter un effet.

Vous trouverez ici les effets LADSPA, LV2, et même VST, si vous utilisez ardourvst.

Pour l'exemple, j'ai utilisé les très bons effets CAPS.
Faites vos réglages, et n'oubliez pas de cliquer sur Enable pour activer l'effet.

>Hep !
Pour court-circuiter un effet (bypass), vous pouvez cliquer avec le bouton du milieu de la souris sur son nom dans la table de mixage. Vous pouvez ainsi rapidement voir le résultat avec et sans l'effet.


Ardour : les greffons
Ardour : les greffons






Et voilà !


Ensuite, vous pouvez si vous voulez enregistrer une 2ème piste, en pensant bien à relier votre entrée (capture) à votre nouvelle piste Ardour.





N'hésitez pas à utiliser le métronome, à tester les effets LADSPA, à trifouiller quoi...

Commentaires de KoZo : j'espère que cette page pourra aider quelques personnes ayant un peu peur de s'attaquer à la MAO sous GNU/Linux. Il faut savoir que je n'ai aucune connaissance ni MAO, peu sur GNU/Linux, que je ne sais pas utiliser 1/10è des possibilités d'Ardour, etc... N'oubliez pas que les forums, et le canal IRC #linuxmao sont disponibles si vous avez besoin d'aide !



Divers


[+]

Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , utilisateur_anonyme et pianolivier .
Page dernièrement modifiée le Vendredi 15 septembre 2017 00:15:03 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

sub26nico, 10:27, ven. 22 Sep 2017: a voté pur le joute n°1 !
allany, 09:27, ven. 22 Sep 2017: Bonjour, bonjour ! Voter, c'est fait ! [Lien]
ycollet, 21:58, mer. 20 Sep 2017: Un logiciel java sympa autour de csound ... m
olinuxx, 21:08, mer. 20 Sep 2017: Bonjour et bienvenue à raspbeguy ! :-)
r1, 06:28, mer. 20 Sep 2017: A voté ! Les gens viendez voter svp pour la joute N°12 :-) [Lien]
pierrotlo, 20:09, mar. 19 Sep 2017: Ai voté
bluedid29, 15:42, mar. 19 Sep 2017: Sympa pierreotlo ton installation!!! :-)
olinuxx, 15:37, mar. 19 Sep 2017: a voté pour la joute N°12 : [Lien]
pierrotlo, 14:42, mar. 19 Sep 2017: ch'tit video depuis mon téléphone. N'importe quoi avec le séquenceur et un echo ping pong. [Lien]
pierrotlo, 13:45, mar. 19 Sep 2017: En gros si le thème s'y prête faudra que je participe à la joute une fois.
pierrotlo, 13:44, mar. 19 Sep 2017: 6 VCO, 6 LFO, 5 VCF, 8 ADSR, 8 VCA, un filter Bank, un wave shaper, 2 mixer 4 entrées
pierrotlo, 13:39, mar. 19 Sep 2017: Voilà c'est terminé c'te fois. ça fonctionne et même ça fait du bruit. [Lien]