Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

Attention ! Cet article est en partie "périmé", merci d'aider à le mettre à jour !
note pianolivier : J'ai noté d'un point d'interrogation ? les parties qui m'ont l'air trop vieilles et à revoir.

Ce chapitre explicite les différentes méthodes de stockage en étudiant les vitesses de sauvegarde et leurs coûts.

Introduction

Vous serez confronté lors d'un enregistrement multi-pistes au volume des données générées.
Si une heure de concert en stéréo sur un enregistreur mp3 représente environ 60 Mo, un enregistrement d'une heure en format non compressé c'est à dire wav va représenter 600 Mo en fonction de l'encodage. Ces 600 Mo sont encore gravables sur un CD. Maintenant une heure d'enregistrement 8 pistes en studio représente 2,4 GO et 4 heures d'enregistrement demandent 8 Go.

Vous serez donc confronté tôt ou tard au transport ou au stockage de volumes de 20 Go ou de 100 Go de données. C'est probablement ce qu'il vous arrivera si vous enregistrez dans un studio sous Ardour ou chez un ami et que vous souhaitez écouter le résultat brut sur votre ordinateur, puisque contrairement à Protools ou Cubase, vous avez la possibilité de lire l'enregistrement de façon légale et gratuite sous Ardour.

Disques durs internes


Bande passante

Une piste sous Ardour 3 est enregistrée en 32 bit (bien qu'on puisse importer et lire des fichiers en 16 ou 24 bit). En 32 bit cela fait 4 octets pour chaque échantillon qu'il faut multiplier ensuite par la fréquence d'échantillonnage et par le nombre de pistes mono :

  • À 44100 khz : (4*44100)=176400 octets/s par piste, soit pour 10 pistes :1,7 Mega/s

  • À 96000 khz : (4*96000)=384000 octets/s par piste, soit pour 10 pistes : 3,8 Mega/s

Comme nous le verrons avec l'utilitaire de mesure hdparm, les disques dur actuels *semblent* largement au dessus en moyenne. Il faut toutefois pendre en compte les temps d'accès à cause de la contrainte temps-réel et aussi l'impact système de fichiers .

Occupation CPU et réactivité

Le temps d'occupation du CPU provoqué par les opérations sur le disque se doit d'être minimal. Sinon une concurrence va se produire avec > le reste du système, en particulier > les éléments audio gourmands. Plus on réduit la latence des > applications audio et plus l'on en utilise simultanément (effets ou synthés virtuels) moins le CPU est libre pour traiter les accès disques et on risque à un moment donné d'avoir des Xruns.

En même temps, le disque doit avoir des temps d'accès assez bas sinon Ardour par exemple ne pourra pas suivre avec la latence définie par Jack. Or plus il y a de pistes plus les mouvements des têtes de lecture sont nombreux et plus il y a de temps perdu à chercher l'information. De plus les autres applications en chargeant ou sauvant leurs données peuvent provoquer des blocages intempestifs si le disque est trop lent.

Il vous sera donc peut être nécessaire d'augmenter la latence des applications audio (réglages de jack) pour obtenir de meilleurs résultats.
Les utilisateurs du > noyau temps-réel sont aussi invités à définir finement la priorité temps-réel des périphériques grace à la > Temps-réel pour les processus IRQ. Sur l'échelle des priorités, le disque dur peut alors se placer après la carte son, sur son IRQ dédié.

Types de disques


SCSI et IDE
> Il y a quelques années la technologie SCSI s'imposait d'emblé pour ceux qui voulait faire de l'enregistrement musical sur PC. Il y avait plusieurs raisons à cela. D'une part le SCSI a toujours été le choix des professionnels et donc les meilleurs modèles proposés par les fabricants étaient toujours les SCSI. Mais d'autres points faisaient la supériorité du SCSI : les interfaces SCSI étaient les seules à pouvoir mettre les accès disques en tampon et libérer le CPU. Aujourd'hui avec les nouveaux disques IDE en SATA, on retrouve certaines de ces fonctions. Malheureusement sous > GNU/Linux le support en est embryonnaire, bref nous ne sommes pas au bout de nos peines. Pour cette raison le SCSI peut encore aujourd'hui se justifier, surtout si l'on possède déja une interface SCSI. Par contre les disques SCSI sont plus onéreux, mais en regardant les petites annonces, on verra que les professionnels se débarrassent de disques de petites capacités (36 GigaOctet). Ainsi on peut arriver à trouver de très bons disques 10000 tours/minute et même 15000tr/m pour un prix raisonnable.

Flash
Les disques Flash (du type utilisé dans les clefs usb) sont de plus en plus populaires, en voici quelques raisons :
  > Pas de partie mécanique : moins d'usure et plus silencieux
  > Débit d'accès rapide
Cependant ils restent à ce jour bien plus onéreux que des disques durs standard et il faut s'orienter sur le haut de gamme pour trouver des disques Flash fiables sur le long terme.
Ils sont cependant la norme dans les tablettes-téléphones portables et certains netbook.

Critères d'achat

Vitesse de rotation

> La majorité des disques IDE tournent à 7200 tr/m et on trouve actuellement une seule référence en 10000 tr/m, il s'agit des RAPTOR Western Digital. Pour des vitesses de rotation plus élevées il faut alors passer au SCSI. Le SCSI est vraiment un cran au dessus, tous les modèles sont au moins en 10000 tr/m depuis des années ! Et il existe un choix de modèles en 15000 tr/m (très onéreux aussi ! ).
Il est sûr que la vitesse de rotation influe sur les temps d'accès et le débit d'une manière générale.

Temps d'accès

Ils sont fortement liés à la vitesse de rotation mais aussi à la densité des plateaux. Il y a différents temps donnés dans les documentations de disques durs:
  • Temps d'accès moyen (Average seek) : En millisecondes. Supérieur à 10 ms, c'est très mauvais. En général, de l'ordre de 7 à 8 ms sur les 10000 tr/m, 13 à 15 ms sur les 7200 tr/mn.
  • Temps d'accès de piste à piste (Track-To-Track Seek) : En millisecondes. Il est de l'ordre d' 1ms sur les bons disques, mais peut-être inférieur.
  • Temps d'attente moyen (Average Latency): En général de l'ordre de 4 ms.

Cache

Le cache est une mémoire RAM stoquant les données déjà lues ou à écrire, plus est important plus le disque peut renvoyer à l'ordinateur le signal que l'opération à été effectuée vite. Aujourd'hui il serait dommage de ne pas prendre un disque avec au moins 8 méga de RAM cache et on trouve même des disques avec 16 méga pour à peine plus cher, et les 16 méga en question ont un impact léger mais non négligeable dans les tests. Certes le cache ne peut vraiment aider dans le cas des DAW qui requièrent des accès séquentiels. Mais il se peut qu'il ait tout de même un effet d'amortisseur qui peut avoir une influence sur le taux d'occupation du CPU.

Fonctions de files (queuing)

> Re-voilà la fonction à l'origine privilège du SCSI. Concernant l'IDE, le TCQ (Tagged Command Queuing) est malheureusement quasiment pas supporté sous GNU/Linux, mais ce n'est pas grave car son successeur le Native Command Queuing l'est, du moins si l'on choisit la bonne interface ;) A noter que le NCQ est disponible uniquement avec les disques SATA récents. En fait il y a deux types de SATA, le tout premier n'est juste qu'une augmentation théorique du débit et une liaison série ce qui n'apporte absolument rien en pratique. Le SATA v2, incorpore un nombre de fonctions supplémentaires comme le NCQ et certaines instructions libérant le CPU, mais le problème est que tout cela est très théorique sous GNU/Linux. :-)
En SCSI, le support du queuing est généralement intégré depuis une éternité dans les pilotes des interfaces proposés avec > Le noyau Linux (cf les Howto sur le SCSI).

L'interface et son débit

> Pour ce qui est de l'IDE, les débits n'ont cessé d'être revu à la hausse et en général ce n'est pas un soucis car les disques n'arrivent même pas à les atteindre. Cependant si on choisi une solution RAID cette remarque a tendance à ne plus être valable. Sur les disques SATA on trouve deux normes, une à 150 MB/s et une a 300 mb/s ce qui même en RAID devrait suffire (?) :-) Outre le débit de l'interface, au delà de 133 MB/s il faut se soucier aussi du port (PCI 32bit/34 PCI-X) qui peut limiter aussi. En SCSI les débit sont 40MB/s en UW, 80MB/s en UW2, 160MB/s en U160 et 320MB/s en U320 :-)

Bruit, fiabilité et la garantie

De petits facteurs que l'on néglige trop souvent.. La fiabilité des disques IDE est à peu près égale, le vrai problème étant l'usage que l'on en fait. Les IDE sont conçus pour des usages de bureautique et les SCSI pour des serveurs qui tournent 24h/24h. En conséquence les SCSI doivent en théorie être plus robuste (et le sont en pratique), et c'est aussi une des raisons de leur prix plus élevé.
Pour le bruit, tout les disques récents sont assez silencieux. Les disques SCSI 10000 ou 15000 tpm sont probablement plus bruyants. Il y a le sifflement du à la rotation et le bruit de "grattage" lors des accès. La mesure est parfois exprimée en bel sur les documentations, il faut donc la multiplier par 10 pour l'équivalent en décibel.

Les disques Flash sont les plus silencieux du lot car ne sont pas mécaniques (pas de rotation ni de bras de lecture).

En fait dans notre cas on peut-être amené à déconnecter les dispositifs de gestion du bruit pour gagner en performances. Si le bruit est trop génant et risque de trop s'entendre, par exemple pendant l'enregistrement, alors il existe des solutions comme des boitiers isolants (mais accumulant aussi la chaleur et couteux par ailleurs), voir la page > Rendre son ordinateur silencieux.

Pour la garantie, vaut mieux choisir 3 ans mininum (ce qui est souvent le cas). Les disques hors-service sont souvent remplacés par le SAV plutôt que réparé, donc il vaut mieux avoir des backups si l'on veut conserver les données.

Support

> La page http://linuxmafia.com/faq/Hardware/sata.html liste les interfaces reconnues pour le kernel 2.6 On constate que peu d'interface ont le NCQ supporté ce qui est quand même décevant. Peut-etre les nouvelles cartes contrôleurs Promise TX2+ ? De plus il semble que les fonctions intéressantes soient un peu en béta et qu'il faille compiler soit même le kernel pour les obtenir. Bref ça n'est pas trop engageant.

Optimisations

Voir :
> Portail Système > Optimiser ses disques durs
> Portail Matériel > Rendre son ordinateur silencieux


Disques durs externes

USB
USB1 : À éviter 12Mbits/s (trop lent) et forte occupation CPU.
USB2 : 480Mbits/s à priori OK (support Linux ?)
D'un prix de 90 € pour 500 Go de données ou de 50 € pour 160 Go vous atteindrez un taux de transfert de 20 à 50 Mo par seconde, ce qui permet de transférer vos 8 Go données en 2 mins.
À titre personnel, j'ai réussi à baisser ce prix en utilisant un disque SATA de 500 Go utilisant une vitesse de transfert de 30Mo par seconde que j'ai installé dans un boitier externe USB à 15 euros. Le tout me revient à 65 € et assure une vitesse de transfert en écriture de 32 Moctets par seconde.

La clé USB est un bon moyen de sauvegarde. On en trouve d'une capacité de 32 Go pour un prix de 70 € avec un taux de transfert de 32 Mo / seconde en lecture et de de 15 Mo / seconde en écriture.
Pour transférer 8 Go, il vous faudra 8 minutes.

Firewire
Firewire : On trouve deux variantes 400 et 800 mégabits, toutes les 2 à priori OK.
Paul Davis (développeur d'Ardour) à l'air de dire que les disques externes en Firewire sont très bien, mais à notre sens tout dépend de ce qu'on met dans la boite. A vrai dire ça doit être des disques ATA avec une mini-carte contrôleur (donc même performances assez moyennes).

eSATA
la même chose en specs que le SATA, dont il s'agit de la version externe.

CD ROM

Ma chère Aldegonde, on vous parle de données allant de 20Go à 100Go, un CD ROM ne contient que 600 Mo d'informations.

DVD

À condition de disposer d'un côté d'un graveur de DVD et de l'autre un graveur de DVD, vous pouvez envisager d'utiliser un DVD pour transporter vos données mais il faut avoir du temps beaucoup de temps.
Compresser un répertoire de 8Go sur un PC Intel dual code prend une heure, ce qui n'est pas pratique dans un studio d'enregistrement, surtout si vous payez à l'heure.

Utilisation

Écriture sur le DVD au moyen de lignes de commande
tar jcvf sauvegarde.tgz repertoireardour
split --bytes=2GB sauvegarde.tgz prefix

Puis gravage de vos DVD de vos fichiers de 2Go

Lecture de vos fichiers sur le DVD
cat prefix-* > sauvegarde.tgz
tar jxvf sauvegarde.tgz


Utiliser la RAM comme disque

Oui oui, c'est bien possible ! Pour les plus aventureux, voir le tutoriel Utiliser la RAM comme disque de travail.

Alors que choisir ?

  • > Pour des travaux basiques avec une grosse latence dans Jack: n'importe quel HD récent même PATA avec 8 mega de cache.
  • > Pour avoir un peu mieux: considérer un disque SATA 16mega de cache avec NCQ, sur une interface SATA avec support NCQ (mais l'intérêt reste à prouver). Le MAXTOR DiamondMAX10 250giga a de très bonnes reviews.
  • > Toujours en IDE, considérer un Rapor (36 ou 72 giga) qui est en 10000tr/m. Ce disque est un peu ancien mais définitivement plus véloce.
  • > La même chose en SCSI, serait une carte controlleur UW2/3 et un disque 10000 tr/m
  • > Enfin le top est un disque SCSI 15000 tr/m
  • > Pour des très gros travaux avec travail à l'image (édition vidéo avec cinelerra ) ce qui demande beaucoup de bande passante, il faudrait considérer les cartes contrôleurs conjuguant SATA ou SCSI, et le HardRAID 0.

En fait la vitesse de rotation du disque est un des facteurs les plus déterminant. On peut parfaitement choisir un bon disque (même de petite taille) pour les données, voir aussi pour le système, et se reposer sur un disque externe de grosse capacité pour les sauvegardes.


> Portail Matériel
< page précédente page suivante >




Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 10:48, jeu. 27 Apr 2017: bonjour et bienvenue à arcencia2a :-)
olinuxx, 20:37, mar. 25 Apr 2017: bonjour et bienvenue à mojokeeoper :-)
tenryu, 16:22, mar. 25 Apr 2017: @zebassprophet: un Big up pour toi !
zebassprophet, 15:07, mar. 25 Apr 2017: nan, cremaillere en France, le luxo c'est trop cher :-D
Nolwen, 14:42, mar. 25 Apr 2017: @zebassprophet : Félicitations !!! Crémaillère au Luxembourg de prévu, du coup !
sub26nico, 13:35, mar. 25 Apr 2017: Merci et félicitations ZBP!
zebassprophet, 13:28, mar. 25 Apr 2017: et qui c'est qui a eu le poste de prof de gratte au luxembourg??? FUCK YEAH !!! Moi :-D
zebassprophet, 13:27, mar. 25 Apr 2017: @sub26nico, profite bien ;)
sub26nico, 12:39, mar. 25 Apr 2017: Salut à tous des plages de Stes Marie de la mer :-)
sub26nico, 08:11, mar. 25 Apr 2017: Nouvelle version de Rosegarden, [Lien]
sub26nico, 21:12, lun. 24 Apr 2017: @Nolwen! Y'a besoin de s'inscrire si on veut assister aux conférences ? Je croyais que c'était pour y participer..
Nolwen, 20:43, lun. 24 Apr 2017: @sub26nico : Et oui, "La participation à LAC2017 est gratuite (mais nécessite une inscription)." dixit leur site !! Un peu comme les RMLL, il me semble.