Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

Cette page explique comment contrôler Ardour avec Open Stage Control.




Open Stage Control


Rappels : Open Stage Control est une interface OSC sous licence libre, pour une surface de contrôle bidirectionnelle.
Open Stage Control est construit avec HTML, JavaScript & CSS et se lance comme un serveur web Node / Electron acceptant des connections de clients Chrome / Chromium / Electron. (Utilisable aussi depuis Firefox)

Installation


Téléchargez et installez la version correspondant à votre architecture depuis cette page Image .

Lancement


Depuis un terminal, tapez :
open-stage-control
ou créez vous un raccourci ou une entrée de menu à cette fin.
On arrive alors dans la fenêtre de lancement d'open stage control :

Image

Quelques explications s'imposent ici :
  • La ligne sync : inscrire ici le nom de notre serveur sur le réseau, ou son adresse IP sur celui ci (si on ne la connaît pas, on peut l'obtenir en tapant ipconfig dans un terminal), suivi de : et du port à utiliser (ici, c'est le 3819). On renseignera de la même manière ardour pour ce qui est du port OSC (mais nous verrons cela plus loin).
  • la ligne load : en cliquant sur cette ligne, une interface de choix de fichier nous permet de charger l'interface que nous aurons créée pour contrôler Ardour. Si vous désirez en créer une nouvelle (parce que que vous démarrez à 0 ou que vous n'avez pas de trouvé d'interface existante à votre goût), ne mettez rien ici.
  • la ligne custom module : idem
  • la ligne port : mettre ici le port utilisé pour communiquer entre Open-Stage-Control et ardour (ici le 3819), le même qu'indiqué sur la ligne sync.
  • la ligne osc-port : surtout ici ne pas mettre le même port, ni le laisser à la valeur par défaut, qui utiliserait alors la même valeur que dans port, rien ne fonctionnerait. Il ne s'agit pas du port de retour d'informations d'ardour. Ici, ai mis 3920 juste pour que ce soit une valeur différente, ce port ne me sert à rien (quelque chose m'a sûrement échappé dans l'utilité de ce port).
  • tout le reste ici ne nous sert pas pour le moment, si ce n'est peut être le mode debug qui permet d'afficher les informations de messages OSC reçus dans la console qui a servi à lancer open-stage-control
  • le bouton start lancera le serveur, et créera un client local, soit en chargeant le fichier indiqué dans load soit avec une interface vide prête à être éditée.

Voici l'exemple maison téléchargeable de surface de contrôle crée pour ardour : 2017-05-26_15-38.js
Il permettant de contrôler jusqu'à 16 tranches de console, et contient un transport complet :

Image

Je conseille de partir de cet exemple, déjà prêt à l'emploi, et qui montre beaucoup de façons d'utiliser open-stage-control.
Le nombre de tranche devrait largement suffire, car, comme nous le verrons plus loin, il s'agit non du nombre total de tranches, mais du nombre de tranches visibles dans la console de mixage d'ardour.
Mais si cela ne suffisait quand même pas, il est possible dans open-stage-control, d'éditer ce fichier d'exemple, et de copier une tranche entière et de la dupliquer avec un numéro de tranche incrémenté automatiquement, il restera simplement à changer le numéro de tranche visée (nous verrons cela plus loin)


Coté ardour

  • Première chose à regarder : la version d'ardour.
Il est vivement recommandé d'utiliser ardour 5.4 ou plus récent, les fonctionnalités osc ont été améliorées, et certains problèmes liés aux numéros de tranches ont été éliminés). Dans ce tuto, c'est la version 5.9 qui est utilisée.

Paramétrage d'ardour


Après avoir chargé le projet sur lequel on désire travailler, dans le menu Edition, se rendre à Préférences :

Image

activer Open Sound Control (OSC), puis cliquer sur le bouton afficher les paramètres de protocole. Remplir comme suit les cases à cocher :

Image Image

Rendez vous alors dans la console de mixage d'ardour.

Selon l'organisation donnée au projet, il apparaît différents groupes qu'on peut afficher ou non dans la console de mixage.
En cochant/décochant l'affichage de ces différents groupe, on peut voir changer dans open stage control les réglages des tranches : c'est l'ordre des tranches affiché dans la console de mixage d'ardour qui sera pris en compte pour le contrôle, la piste 1 étant la plus à gauche.

Notez que le affranchissement des contrôles dans open stage control est parfois erratique.
S'agit il d'un problème du coté d'open stage control qui reçoit mal ou traite mal les information reçues, ou du coté d'ardour qui les envoie mal, ou autre chose quelque part entre les 2 ? aucune idée !
toujours est il que parfois, en insistant, en décochant/re-cochant les groupes à afficher, les choses rentrent parfois dans l'ordre, et sinon, il faudra recaler manuellement chaque valeur avant se voir synchronisé (laborieux), ou bien retourner dans les préférences d'ardour décocher le contrôle OSC, puis le re-cocher, puis remettre les paramètres de protocole, et enfin revenir dans open stage control bouger très légèrement un des contrôles pour que tout soit réinitialisé correctement...


Coté tablette


Il vous faut lancer votre navigateur préféré, puis dans la barre d'adresse, taper la même chose que ce que vous avez saisi dans open stage control dans la ligne sync. Si tout fonctionne correctement, vous voyez alors se charger notre interface de contrôle.
Notons qu'alors tous les contrôles sont remis à 0 et qu'il faut recommencer la manip de rafraîchissement vue juste au dessus.
On peut lancer autant d'occurrences du contrôleur que l'on veut sur autant d'appareils distants que l'on veut, ils seront tous synchronisés.

Si rien ne s'affiche, 2 possibilités :
  • Les appareils ne sont pas sur le même réseau : il faut passer par la connexion au même réseau des machines (votre box à la maison, un spot wifi ou un téléphone portable sur scène par exemple)
  • Votre firewall n'est pas paramétré pour autoriser les connections entrantes : lancez votre gestionnaire de firewall préféré et ouvrez l'accès sur votre serveur.


Divers



[+]

Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , olof et sub26nico .
Page dernièrement modifiée le Mardi 19 septembre 2017 13:27:37 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

sub26nico, 21:08, jeu. 19 Oct 2017: salut et bienvenue à rosjjim :-)
olinuxx, 15:28, mer. 18 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Gopherlechien :-)
olinuxx, 08:46, mer. 18 Oct 2017: @Respire : contacte moi à l'adresse info HATTE linuxmao POINGT org
sub26nico, 23:46, mar. 17 Oct 2017: Salut et bienvenue à Fonky62 :-)
Pascal, 21:03, mar. 17 Oct 2017: Je crois qu'on peut y aller àdonf maintenant ;)
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: avec un coreI5 on peut faire ca sans soucis :-) crash test ben pas de crash ! renoise + ardour + reaper + bitwig + fusion + lightworks + resolve. j'ai pas réussi a planter le PC !!!!
Pascal, 21:02, mar. 17 Oct 2017: Merci sans doute à Apple qui tourne en rond...
Pascal, 21:01, mar. 17 Oct 2017: Pendant des années Linux en MAO vidéo c'était un peu la galère... et puis...
olinuxx, 18:36, mar. 17 Oct 2017: bonjour et bienvenue à Respire :-)
bluedid29, 14:28, mar. 17 Oct 2017: Perso je suis passé (au moins en MAO) sur l'excellente distribution Debian Librazik réalisé par le talentueux olinuxx ! :-)
bluedid29, 23:06, lun. 16 Oct 2017: Voilà, je ne fais que relayer l'info... ;) Inscription ici : /
bluedid29, 23:05, lun. 16 Oct 2017: Hello ! Ubuntu-fr organise une ubuntu party et recherche à Paris à la cité des sciences et de l'industrie (25 et 26 nov.) des personnes qui pourraient y proposer une conférence, un atelier