Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]


Introduction

Nous connaissons maintenant la > nature du son. On va pouvoir s'intéresser à : comment l'enregistrer pour pouvoir le travailler !

Le monde analogique

Pour les vrais puristes, les accros du son vintage façon revival, il n'y a que l'analogique qui vaut ! Mais d'abord ça veut dire quoi ? Rassurez-vous, eux-mêmes ne le savent pas toujours, mais vous, vous allez le savoir !

Définition

Comme le nom l'indique, on parle d'un signal analogique lorsque celui-ci varie de la même manière que la source.
Pour expliquer, notre source est l'onde sonore et on va chercher à enregistrer un signal qui va varier exactement de la même manière sauf qu'il pourra s'agir d'un signal d'amplitude comme le sillon d'un vinyle, ou un signal électrique comme avec un micro. Voici un exemple.

Dans le principe, l'audio analogique est d'une simplicité enfantine! Pour comprendre, il suffit de regarder l'un des premiers appareils analogiques qui ait existé : le phonographe ! Lorsque qu'une personne parle dedans, un petit stylet va graver la vibration sur une plaque d'étain ou de cire ; exactement de la même manière qu'un sismographe enregistre les secousses. L'empreinte une fois gravée correspond quasi exactement aux mouvements de la membrane et donc au son qui l'a faite vibrer.


(source : wikipédia )


Pour restituer le son, rien de plus simple : il suffit de faire l'exact inverse. On pose une pointe sur l'empreinte pour faire vibrer une membrane... Il y a pas besoin de décodage, c'est la même information qui change simplement de forme, c'est pour cela qu'on parle d'analogie.


Transformer le son (mécanique) en signal électrique

Pour l'électricité, c'est exactement la même chose qu'avec un phonographe, mais au lieu de graver la vibration, on va la communiquer à une tension électrique. Le moyen le plus répandu, qui équipe la plupart des microphones, se compose simplement d'une membrane reliée à un aimant situé au milieu d'une bobine de cuivre. Lorsque le son frappe la membrane, celle-ci se déplace et entraîne l'aimant dans le même mouvement. Or, déplacer un aimant dans une bobine crée un courant et une tension induites donc un signal électrique dans cette bobine.

Si l'on regarde comment vibrent les molécules de l'air et comment varie la tension dans le câble sur un oscilloscope, on constate qu'ils ont exactement le même comportement. En effet la tension varie de la même manière que l'aimant, donc de la même manière que le son. On a bien affaire à un signal électrique analogique car on a simplement transformé une variation de pression, le son, en une variation de tension électrique.



L'immense avantage d'un courant électrique, c'est qu'on sait très bien comment le canaliser, le diriger... et lui appliquer toutes sortes de misères ! Or, vu qu'on est dans de l'analogique, toutes les modifications apportées au courant électrique vont être traduites directement dans le son qui va sortir du haut-parleur.

La chose la plus simple que l'on puisse faire est d'augmenter la puissance du courant pour amplifier le son.... Mais certains composants électriques ont des propriétés étranges, comme atténuer voire annuler des fréquences, distordre le signal... Lorsque vous entendez parler d'effets ou de synthétiseur analogique, il s'agit de cela : d'une modification directe du signal électrique.

De manière générale, un signal électrique qui entre dans un composant ne ressort jamais tout à fait le même, que ce soit un ampli, un filtre ou même un fil. Aucun composant n'est neutre et tous colorent légèrement le signal. Les dispositifs analogiques ont largement dominé le 20ème siècle et continuent encore à nous servir !
Voici quelques exemples :
  • K7
  • bandes magnétiques
  • microphone (statique ou dynamique)
  • haut-parleur
  • ampli à lampes pour guitare

Avantages et inconvénients de l'analogique

Si les puristes s'attachent à dire qu'il ne faut pas la moindre puce numérique dans la musique, c'est parce que le son analogique a la réputation d'être plus "vivant" plus "chaud". Effectivement, analogie oblige, on va retrouver un signal qui correspond vraiment à l'original, en théorie les moindres petites subtilités seront reproduites. Néanmoins, le son numérique réputé glacial et synthétique (pensez aux synthétiseurs des années 80) est loin derrière nous, et le numérique à largement rattrapé la course.... pourtant l'analogique conserve cette réputation!

Côté inconvénients : l'analogique est très sensible aux parasites et autres altérations du temps, que ce soit un câble qui capte des ondes de GSM ou un vinyle qui s'use.
Autre problème : le stockage. On aura beau faire, mais des bandes magnétiques ou des disques vinyles, ça prend de la place... Beaucoup de place ! Imaginez la place que ça prendrait si on devait mettre toutes les vidéos du net en bande magnétique !

Le prix du matériel analogique est très élevé. Les circuits électriques permettant de réaliser les différentes fonctions de traitement du son étaient complexes donc coûteux. Aujourd'hui, un logiciel comme Ardour 3 remplace un très grand nombre d'appareils analogiques qui servaient en studio.

Enfin, l'analogique ne permet pas le multimédia car chaque signal aura sa forme spécifique. En codant tout dans le même langage, le monde numérique va permettre à une seule machine d'avoir accès à tous les médias et va pouvoir les travailler ensemble...

Toutefois, il ne faut pas oublier que l'analogique constitue toujours les points d'entrée, les points de sortie et le transfert de signal de tout matériel audio :
  • point d'entrée avec les micros
  • points de sortie avec les haut-parleurs, casques, ...
  • transfert de signal par les câbles

La suite...

Les technologies analogiques ont fait leur temps mais restent pour beaucoup le summum de la qualité audio. On trouvera encore aujourd'hui du matériel analogique comme des amplis à lampe ou des chaînes hi-fi mais dans une catégorie haut de gamme.
Bien qu'aujourd'hui en grande partie remplacées par des logiciels voire des cartes électroniques dédiées, elles restent encore le point d'entrée et de sortie inévitable de tout système audio !
Nous allons justement aller voir du > côté numérique pour voir comment ça se passe par là-bas !


Dossier - Le Son
< page précédente page suivante >


[+]

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]


Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 14:53, mar. 24 Jan 2017: bonjour et bienvenue à deskajetan :-)
olinuxx, 13:17, mar. 24 Jan 2017: bonjour et bienvenue à alexandre2612 :-)
zebassprophet, 10:14, lun. 23 Jan 2017: retour de gamejam, ;) compte rendu sur le site
onirom, 00:25, lun. 23 Jan 2017: hello à tous! merci :-)
olinuxx, 23:53, dim. 22 Jan 2017: bonjour et bienvenue à onirom :-)
Long Sam Silver, 15:19, dim. 22 Jan 2017: @ zebassprophet [Lien]
olinuxx, 12:52, dim. 22 Jan 2017: bonjour et bienvenue à thecakeisaspy, à Dubrasseix, et à AMoMusic :-)
zebassprophet, 16:25, sam. 21 Jan 2017: yo je cherche nu taiko en sf2 quequ'un a ca?
tenryu, 11:40, sam. 21 Jan 2017: @zebassprophet: ça va être une tuerie ;-)
zebassprophet, 03:06, sam. 21 Jan 2017: yo tenryu, j'ai finit ta ligne de basse j'etait prti sur nu truc a moi puis j'ai vu ta part je t'envoi la piste demain (3 herue du mat a la gamejam, ca c'est du devouement. je go dodo à a demain ;)
xaccrocheur, 01:14, sam. 21 Jan 2017: Hiya! Présentation d'un nouveau plugin de batterie: [Lien]
zebassprophet, 21:52, ven. 20 Jan 2017: je vais essayer de voir ça.