Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]


1. Présentation


Toutes les distributions Linux sont livrées avec ALSA installé et pré-configuré. La plupart du temps, votre carte son sera donc reconnue et correctement installée par le service d'auto-détection du matériel. Si c'est le cas, cette page ne vous apportera pas grand chose !
Cette page donne cependant des informations utiles si vous avez besoin d'installer ALSA ou simplement de le mettre à jour. Par exemple :
  • L'installation de votre carte son a échouée faute de pilote adéquat, mais le site d'ALSA vous informe qu'une version plus récente d'ALSA intègre ce pilote.
  • Votre carte son fonctionne, mais une version plus récente d'ALSA apporterait de nouvelles fonctionnalités ou une meilleure stabilité, un meilleur fonctionnement, etc. C'est notamment le cas des cartes récentes dont les pilotes subissent des mises à jour et autres corrections.

Remarques importantes :
  1. Si vous avez déjà une version ALSA installée sous forme de paquet (.deb, .rpm, ...), il est impossible de la désinstaller sans désinstaller tous les programmes qui en dépendent ! Dans ce cas il est plus sage d'attendre une mise à jour de la distribution ou alors il faudra écraser les fichiers des paquets ALSA (ceux ci sont conservés mais ne correspondront plus aux versions montrées par le gestionnaire de paquets).
  2. ALSA se compose de différents éléments : les drivers proprement dit (alsa-drivers), des utilitaires (alsa-utils) très pratiques, des outils (alsa-tools) tels que mixers spécifiques à certaines cartes son, et des firmwares (alsa-firmware) indispensables pour faire fonctionner certaines cartes. Par contre, évitez d'installer des versions différentes pour les différents éléments d'ALSA.
  3. Il y a deux manières d'installer ALSA-drivers, mais ces deux méthodes sont incompatibles ! Il vous faudra choisir en fonction de vos besoins : soit l'installation manuelle d'ALSA, soit l'utilisation d'ALSA intégré au noyau.
  4. Dans tous les cas, vous devrez au préalable installer les sources de votre noyau (commande uname -r pour connaitre la version de votre noyau). Les sources du noyau sont généralement disponibles sur le CD de votre distribution. On trouve aussi les sources sur le site http://www.kernel.org ou sur un des miroirs français . Décompactez l'archive dans le répertoire /usr/src et créez manuellement un lien vers le répertoire des sources. Par exemple :
    ln -s /usr/src/linux_2.6.15 /usr/src/linux
  5. Il vous faudra aussi savoir si votre carte son est bien reconnue par ALSA, et quels sont les modules nécessaires. Rendez-vous sur la page ALSA Soundcard Matrix . Sélectionnez le constructeur de votre carte son, et si votre carte son apparait sur la page suivante, cliquez sur Details pour avoir toutes les informations relatives à l'installation de votre carte son. Notez soigneusement ces informations, et notez en particulier le pilote (driver) nécessaire. Ainsi, par exemple, pour une carte de la marque Creative Labs, et de modèle SoundBlaster 16, la page d'ALSA indique que le module "sb16" sera nécessaire.
  6. Pour découvrir plus d'informations sur le matériel audio présent sur votre système, vous pouvez également utiliser les commandes :
    lspci -v | grep -i audio : pour les cartes de normes PCI,
    lsusb | grep -i audio : pour les cartes de normes USB.
  7. Pour info :
    • alsa-drivers est la dernière étape de la chaine audio du côté informatique, c'est lui qui va parler au matériel
    • alsa-lib donne accès à ceux qui l'utilise (pulse, jack ,etc..) pour parler avec alsa-drivers (qui communique avec alsa-lib) quand ils veulent parler à une interface son.



2. ALSA-Drivers, méthode n°1 : Intégration dans le noyau


2.1. Présentation

Depuis la série des noyaux 2.6.x ALSA fait partie intégrante du noyau. Il suffit alors de l'activer lors de l'étape "configuration" du noyau (les sources du noyau doivent évidemment être préalablement installées). C'est la méthode qui est privilégiée dans la plupart des distributions, ALSA étant en général compilé sous forme de module.


2.2. Avantages/Inconvénients

D'une façon générale, c'est la méthode à privilégier, surtout si votre carte est bien reconnue par ALSA et que vous n'utilisez par un noyau trop ancien !
  • Bonne stabilité, installation facile (il s'agit simplement d'intégrer).
  • Solution "définitive", ALSA sera mis à jour automatiquement à chaque mise à jour du noyau.
  • Les développements d'ALSA et du noyau ne sont pas synchrones : il est donc possible de trouver sur le site d'ALSA une version plus récente pas encore intégrée au noyau. Cette méthode ne conviendra donc pas si vous avez besoin de la toute dernière version d'ALSA.
  • Si vous souhaitez simplement mettre à jour ALSA, vous pouvez ne pas vouloir installer l'intégralité de la dernière version du noyau (pour des raisons de stabilité ou autre ...).


2.3. Installation

Il vous faut simplement recompiler votre noyau activer le support ALSA lors de l'étape "configuration" du noyau. Au préalable, une mise à jour des sources du noyau vous permettra d'avoir une version d'ALSA récente.
cd /usr/src/linux
make menuconfig
ou
make xconfig


Sélectionnez ensuite dans la section "Device Drivers ---> Sound" les options suivantes (des variations sont possibles selon la version du noyau installé) :
OPTIONS								COMMENTAIRES
-------								------------

Device Drivers --->

  Sound --->
    <*> Sound card support				(INDISPENSBLE)
      <*> Advanced Linux Sound Architecture --->	(INDISPENSBLE, c'est cette option qui active ALSA)
        <*> Sequencer support
          <M> Sequencer dummy client
        <M> OSS Mixer API			(Utile pour la compatibilité avec le système obsolète OSS)
        <M> OSS PCM (digital audio) API		(idem)
        [*] OSS Sequencer API			(idem)
        <M> RTC Timer support
          [*] Use RTC as default sequencer timer
        [*] Support old ALSA API
	    
	    
        Generic devices --->
          <M> Virtual MIDI soundcard			(utile si vous n'avez pas de carte midi)
          < > MOTU MidiTimePiece AV multiport MIDI	(à mettre en module si vous avez besoin
          < > UART16550 serial MIDI driver		de ces périphériques. Ex : ports MIDI
          < > Generic MPU-401 UART driver 		compatibles avec interfaces RolandMPU-401)
	       
	       
        ISA devices --->		(mettre en module le(s) driver(s) pour VOTRE/VOS carte(s) son ISA)
        PCI devices --->		(mettre en module le(s) driver(s) pour VOTRE/VOS carte(s) son PCI)
        USB devices --->		(mettre en module le(s) driver(s) pour VOTRE/VOS carte(s) son USB)
	    
	    
    < > Open Sound System (DEPRECATED)	(à désactiver, puisqu'on vous dit qu'OSS est obsolète (:rolleyes:))

La partie essentielle est le choix du/des device ISA/PCI/USB : activez les modules indiqués par le site d'ALSA (voir remarque n°4 en haut de cette page). Poursuivez ensuite la compilation de votre noyau comme d'habitude ("make && make modules_install" etc.)



3. ALSA-Drivers, méthode n°2 : Installation indépendante


Dans ce cas, l'installation sera indépendante de celle du noyau, ALSA sera alors intégré sous forme de module. Vérifiez au préalable que votre distribution ne propose pas déjà de nouveaux paquets logiciels ALSA tout prêts, cela vous éviterait une tâche inutile wink. Si c'est la cas, utilisez préférentiellement le gestionnaire de paquet de votre distribution. Recherchez donc des paquets du style "alsa-driver", sinon, il faudra tout compiler "à la main".


3.1. Avantages/Inconvénients

C'est la méthode à utiliser en cas de problème, surtout si votre carte nécessite la dernière version d'ALSA pour bien fonctionner.
  • C'est la méthode qui vous assure d'avoir la toute dernière version d'ALSA.
  • L'installation est peut-être plus complexe (dans le cas d'une installation manuelle par exemple). Toutes les distributions ne proposent en effet pas de paquet "alsa-driver" et imposent donc une installation manuelle.
  • Si vous optez pour cette solution vous devrez ensuite réinstaller ALSA à chaque mise à jour du noyau.


3.2. Préparation avant l'installation


IMPORTANT : l'installation "indépendante" d'ALSA et l'activation d'ALSA dans le noyau sont INCOMPATIBLES. Pour faire une installation manuelle, vous devez donc au préalable vous assurer que le support ALSA est désactivé dans votre noyau.

La procédure d'installation manuelle exige en plus que vous ayez les outils de compilation installés sur votre système (gcc, g++, etc), et d'autre part que vous disposiez des sources du noyau (vérifiez la version du votre avec cat /proc/version) installées dans /usr/src/linux.

L'intégration d'ALSA doit être désactivée dans le noyau, c'est à dire que les options CONFIG_SOUND_PRIME (support intégré de OSS) et CONFIG_SND (support intégré de ALSA) doivent être désactivées. Vérifiez-le avec les commandes suivantes :
cd /usr/src/linux
grep SOUND .config
(1. Ok)
CONFIG_SOUND=y
(2. Ok)
CONFIG_SOUND_PRIME is not set
grep SND .config
(Et 3. Ok)
CONFIG_SND is not set

Si ce n'est pas le cas, il faudra au préalable re-compiler le noyau en retirant les supports OSS et ALSA, puis redémarrer avec ce nouveau noyau "allégé". À l'étape "make menuconfig" ou "make xconfig" de la compilation du noyau, il vous faut donc :
  • activer l'option "Sound --> Sound card support"
  • désactiver "Sound --> Advanced Linux Sound Architecture"
  • désactiver "Open Sound System"


3.3. Installation


Si vous utilisez le gestionnaire de paquet de votre distribution, utilisez simplement les commandes habituelles.
Exemple pour Gentoo :
ALSA_CARDS="votre_driver" emerge alsa-driver


Vous éviterez ainsi les étapes de compilation manuelle.

Si vous devez utiliser l'installation manuelle, la procédure est relativement simple. Téléchargez sur le site ALSA les archives des différents éléments dans la section à droite (Current versions ):
  • Driver: les pilotes pour les cartes. INDISPENSABLE
  • Lib: la bibliothèque libasound utilisée par les programmes. Très utile (sera surement requise pour l'installation d'autres programmes).
  • Utils : des petits programmes de base (amix/aplay/arec, alsaconf, etc).
  • Tools : des autres petits programmes propres à certaines cartes (chargeurs de patch, mixeurs dédiés, etc...).
  • Firmware : des micrologiciels nécessaires pour certaines cartes son. À installer selon votre carte son.
  • Plugins: des PlugIns étendant les possibilités des pilotes.
  • OSS compat. Library: Une bibliothèque permettant l'émulation d'OSS. Important si vous utilisez des programmes ne reconnaissant qu'OSS.
  • pyalsa : une boîte à outils pour parler facilement en langage Python à ALSA.

Vous installerez dans l'ordre :les drivers, puis les libs, et enfin les utils, puis le reste si vous en avez besoin.


3.4. Compilation manuelle des drivers


Le comportement par défaut du paquet "Drivers" est de compiler tous les pilotes pour toutes les cartes. Comme il est inutile de compiler ALSA en intégrant les pilotes de toutes les cartes son supportés, vous préciserez le support de la ou des carte(s) à compiler. Cela est très pratique (il arrive que la compilation de certains drivers occasionne des problèmes), et réduira considérablement le temps de compilation !

Pour connaitre toutes les options de compilation disponibles, faire :
./configure --help

Quelques options importantes :
  • with-cards= : Vous permet de préciser la/les carte(s) son pour laquelle (lesquelles) vous désirer compiler un pilote/module. Si sous avez plusieurs cartes, séparez les noms des modules par une virgule ("with-cards=CARTE1,CARTE2").
  • --with-sequencer=yes : compile les modules du séquenceur pour les cartes son que vous avez indiquées. À activer.
  • --with-oss=yes : compile les modules d'émulation OSS. Il est préférable de l'activer, pour préserver la compatibilité avec certains programmes anciens.

Consultez la page http://www.alsa-project.org/main/index.php/Matrix:Main pour connaitre la liste des options et la syntaxe exacte pour votre/vos carte son. Par exemple, pour une SoundBlaster 16, et conformément aux instructions ALSA pour cette carte , vous utiliserez les commandes :
./configure --with-cards=sb16 --with-sequencer=yes
make
make install




4. Installation des outils ALSA (alsa-utils, alsa-tools, alsa-firmware)


Quelle que soit la méthode d'installation choisie pour les drivers, il faudra ensuite installer les outils d'ALSA très utiles pour la configuration, voire même indispensables selon les cartes (firmware...). Là encore, privilégiez le gestionnaire de paquets de votre distribution. Cherchez des paquets nommés "alsa-utils", ""alsa-tools", "alsa-firmware". D'une distribution à l'autre, ces parties peuvent être empaquetées de façon différente. Pour Debian, vous n'oublierez pas le paquet "alsa-base".
Le cas échéant, une installation manuelle est toujours possible : pour chaque archive, décompactez-là, lisez le fichier "READ-ME" puis entrez les classiques commandes ("./configure", puis "make", et enfin "make install").

4.1. alsa-utils ou ALSA utilities

Ce paquet offre des petits programmes de base, il est quasiment indispensable :
  • aconnect: pour connecter/lister les ports ALSA
  • alsaconf: outil de configuration automatique
  • alsactl: outil de sauvegarde des réglages du mixer
  • alsamixer: le mixeur d'ALSA en ligne de commande
  • amidi: lis depuis et écrit sur les ports ALSA RawMIDI
  • amixer: commande pour modifier les réglages du mixer
  • aplay, arecord: commande pour lire/enregistrer des sons
  • aplaymidi, arecordmidi: commande pour lire/enregistrer des évènements MIDI
  • aseqnet, aseqdump: commandes pour contrôler le séquenceur MIDI
  • etc. Voir http://alsa.opensrc.org/AlsaUtils .

4.2. alsa-tools

Ce paquet, à installer selon votre carte son, offre d'autres petits programmes propres à certaines cartes (chargeurs de patch, mixeurs dédiés, etc...) :
  • ac3dec : décodeur libre de flux AC-3
  • as10k1 : assembleur pour les chipsets emu10k1
  • cspctl : programme de contrôle Sound Blaster 16 ASP/CSP
  • echomixer : mixeur pour les cartes son Echo Audio
  • envy24control : outil de contrôle pour les cartes son basées sur le chipset Envy24 (ice1712)
  • hdspconf : outil de contrôle pour les cartes Hammerfall HDSP
  • hdsploader : chargeur de firmware pour les cartes RME Hammerfall cards
  • hdspmixer : mixeur pour les cartes DSP RME Hammerfall
  • mixartloader : chargeur de firmware pour les miXart de Digigram
  • pcxhrloader : chargeur de firmware pour les cartes PCX-HR (High resolution) de Digigram.
  • rmedigicontrol : panneau de contrôle pour les cartes RME Hammerfall
  • sbiload : chargeur d'instruments FM OPL2/3 pour le séquenceur ALSA
  • sscape_ctl : outil de contrôle pour ALSA SoundScape (?)
  • us428control : outil de contrôle pour les cartes Tascam US-112, US-224 et US-428
  • usx2yloader : chargeur de firmware pour les cartes son USB Tascam USX2Y
  • vxloader : chargeur de firmware pour les cartes VX de Digigram
  • etc. Voir http://alsa.opensrc.org/alsa-tools

4.3. alsa-firmware

Ce paquet, à installer selon votre carte son, offre certains firmwares pour diverses cartes son :


Ce paquet nécessite l'installation préalable de "alsa-tools". En cas d'installation manuelle, vous devrez l'installer après "alsa-tools" et avec le même "prefix" (au même endroit, quoi (!).
Le firmware peut alors être chargé de 2 façons :
  • par le chargeur associé (mixartloader, vxloader, etc.)
  • chargement automatique par hotplug et/ou UDEV



5. Liens

Voici quelques liens utiles vous présentant les procédures d'installation pour certaines cartes et/ou certaines distributions. Vous constaterez que la démarche est évidemment la même que celle présentée ci-dessus. Ces liens vous permettront de vous assurer que vous n'avez rien oublié !






[+]

Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , allany , utilisateur_anonyme , xzu et pianolivier .
Page dernièrement modifiée le Jeudi 14 septembre 2017 13:59:21 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

sub26nico, 15:25, lun. 21 Oct 2019: Salut et bienvenue à plouf et olm :-)
sub26nico, 17:49, ven. 18 Oct 2019: Salut et bienvenue à grotul et letit69 :-)
sub26nico, 22:33, jeu. 17 Oct 2019: Salut et bienvenue à Beru :-)
olinuxx, 22:29, mer. 16 Oct 2019: Bonjour et bienvenue à Gm4Off cool
sub26nico, 22:39, lun. 14 Oct 2019: Salut et bienvenue à samaudio :-)
sub26nico, 11:04, dim. 13 Oct 2019: Salut et bienvenue à benoitf :-)
sub26nico, 17:56, ven. 11 Oct 2019: Des greffons proprios portés sous GNU/Linux : [Lien]
sri_raoul, 16:50, ven. 11 Oct 2019: The sonaremin: un projet synthé modulaire porté pour arm [Lien]
sub26nico, 22:37, jeu. 10 Oct 2019: Salut et bienvenue à nickythomas :-)
sub26nico, 10:34, jeu. 10 Oct 2019: Salut et bienvenue à Kiara, shadows, flofloy100 et Do_done :-)
r1, 17:24, mer. 09 Oct 2019: Moi aussi j'ai revu olinuxx avec grand plaisir !
allany, 08:37, mer. 09 Oct 2019: Merci, bluedid29, pour toute l'équipe de l'édito !