Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]


Avant-propos : par principe, la MAO sous Linux est modulaire. En résumé, les composants existants (éditeurs, séquenceurs, synthétiseurs, effets, etc...) se connectent et s'inter-connectent tous autour de JACK.







Principe


En logiciels libres, et donc sous GNU/linux, les développeurs appliquent au mieux le principe du K.I.S.S..

Non non, c'est pas pour dire qu'on est dans un monde de Bisounours !

K.I.S.S. = Keep It Simple, Stupid ! Traduction libre : "le plus simple est le mieux" !
Cela veut dire qu'on ne se complique pas la vie, et qu'on essaie pas de faire un logiciel avec tout dedans mais plutôt un logiciel qui rempli une tâche et qui la rempli bien. Ensuite, on fait en sorte que ces différents logiciels puissent coopérer entre eux.

C'est une grande différence d'approche entre les logiciels propriétaires (Mac ou Win) et la plupart des logiciels libres.


JACK


Sous GNU/Linux, pour faire de la MAO, on va utiliser un serveur son prévu pour cela : il s'appelle JACK (Jack Audio Connection Kit) et il va devenir le point central de ton studio et ton meilleur ami (un peu comme ton guitariste mais sans odeur wink).

Ensuite, tu vas utiliser tes logiciels, un enregistreur multi-pistes, un synthétiseur virtuel, une boîte à rythme... et JACK va te servir à inter-connecter tous ces logiciels entre eux.

En gros, tu te fais ton studio aux petits oignons comme un ingénieur-son fait son patch.


Exemple


Citation :
J'ai un riff de guitare en tête avec un texte, et je veux faire une maquette rapide

Bien ! C'est un bon début !

Paf, on lance JACK (le serveur son).
Hop, on branche un micro pour le chant et un autre pour la piste de guitare sur notre belle carte pour la MAO qui a 2 entrées XLR ou Jack (sinon, on fait ça en 2 fois !)
On lance notre enregistreur multi-pistes, on va dire Ardour.
On se dit qu'avec une piste d'accompagnement de batterie ça serait mieux. Allez hop, va pour Hydrogen.

Et tout ce petit monde se retrouve autour de JACK.

On prépare 3 pistes dans notre enregistreur multi-pistes :
  • une pour le chant,
  • une pour la guitare,
  • et une pour la boîte à rythme, et même 2 pour elle comme ça on aura une belle stéréo !

Et tu vas obtenir ce genre de truc :
avec, à gauche, les sorties de tes logiciels et à droite, les entrées.

Ensuite, y'a plus qu'à dire : la sortie de truc rentre sur machin et la sortie de machin va sur bidule.
Les connexions dans JACK
Les connexions dans JACK



Et c'est le même principe pour la gestion du MIDI.


Exemple en vidéo


Voici une petite vidéo d'Hitmuri (qui est développeur de logiciels) qui présente les principes de la MAO sous Linux en image et son :




Outro


La MAO en logiciel libre se résume à ça ! Elle est pas belle la vie ?

Dans l'univers des logiciels propriétaires, l'équivalent du serveur son JACK existe en interne, c'est à dire que les Cubase, Protools et autre FruityLoops en ont chacun un à l'intérieur. Là où ça se complique, c'est qu'ils communiquent difficilement entre eux.

En MAO libre, on en a un, et un seul, il est externe et on y a donc accès ! Et tous les logiciels libres de MAO qui se respectent sont capables de parler avec lui ! Et donc de partager leurs flux (audio et MIDI) !

Du coup, ne cherche pas un logiciel équivalent à un que tu connais ailleurs, mais pense plutôt à relier les logiciels existant sous GNU/linux entre eux.


Bonne découverte à toi ! Et n'hésites pas, si besoin, à venir poser tes questions dans les FORUMS, ils sont là pour ça !

Mus-amicalement,
olinuxx pour l'équipe de LinuxMAO.org





PS : bon, j'ai menti tout le long de cet article ! En fait, on utilise pas JACK directement, car JACK est un logiciel en ligne de commande, et c'est relou ! À la place, la grande majorité des gens utilise QjackCtl, certains l'utilisent conjointement avec Patchage et d'autres préfèrent ladish ou cadence suivant les distributions utilisées.
Ces interfaces reposent toutes sur JACK et sont bien plus intuitives qu'une vieille ligne de commande.

Autre mensonge : des logiciels "qui-font-tout" il y en a aussi sous GNU/Linux, seulement ils ne sont pas forcément les plus conseillés car pas forcément les plus stables, et/ou très complexes. Si tu y tiens vraiment, regarde du coté de :
  • LMMS (comparable - à certains degrés - avec fruityloop)
  • Qtractor (comparable - à certains degrés - avec logic)
  • Ardour (comparable - à certains degrés - avec cubase/protools)
Mais je te préviens : je t'aurai prévenu ! wink




Débuter
< page précédente page suivante >






Collaborateur(s) de cette page : olinuxx , romain_bar , anonymous , utilisateur_anonyme , Admin temporaire et pianolivier .
Page dernièrement modifiée le Vendredi 22 avril 2016 15:25:51 par olinuxx.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

xzu, 21:18, lun. 26 Jun 2017: @samuel: Testée? waw, c'est du usb3?
olinuxx, 13:43, lun. 26 Jun 2017: bonjour et bienvenue à emmanuelbriche :-)
olinuxx, 14:37, dim. 25 Jun 2017: bonjour et bienvenue à JamesBonze :-)
olinuxx, 09:24, sam. 24 Jun 2017: bonjour et bienvenue à DeuxMainsGauches :-)
Samuel, 15:58, ven. 23 Jun 2017: Et qui permet d'enregistrer les 24 canaux en autonome sur support usb
Samuel, 15:52, ven. 23 Jun 2017: Interface 24 canaux class compliant pour 375€[Lien]
sub26nico, 10:31, mar. 20 Jun 2017: Salut et bienvenue à Skys :-)
sub26nico, 18:39, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à Nono480 :-)
bluedid29, 13:53, dim. 18 Jun 2017: Chouette thème pour la joute ! Bon dimanche :-)
sub26nico, 03:33, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à guechi :-)
zebassprophet, 20:57, sam. 17 Jun 2017: bon bah y'apuka
programLyrique, 20:26, sam. 17 Jun 2017: C'est ce qu'on m'a demandé, de commencer dès maintenant !