Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]



Avant-propos : bon et bien voilà, les premières pages et leurs quelques principes ayant été assimilés, passons à la mise en œuvre pratique de tout ça en rentrant dans le vif du sujet avec notre pingouin favori.





Pour débuter


Si vous êtes un complet débutant en MAO, vous pouvez commencer par prendre en main des logiciels qui fonctionnent seuls comme :

Mais le gros avantage de la MAO avec un système GNU/linux, nous allons le voir plus bas, s'appelle JACK.


Les spécificités de la MAO Linuxienne


Chaque distribution GNU/linux utilise ses propres recettes et, bien que les règles de bases soient les mêmes, cela peut poser des incompréhensions pour des débutants. Aussi, il est utile de prendre connaissance de la page spécifique à votre distribution et, lorsque vous poserez une question dans le forum, vous préciserez quelle distribution vous utilisez.

Certaines de ces distributions sont plus faciles d'accès que d'autres, ces autres possédant d'autres avantages par rapport à celle-ci.

Si vous optez pour une distribution orientée MAO et que vous n'avez pas encore choisi de distribution, il vous est conseillé de venir en parler dans le forum dédié : "Les distributions et les noyaux", afin de quérir des conseils de la part des membres de LinuxMAO.org et de glaner des informations sur les distribution actuelles après avoir lu la page distribution. Il est à noter que 2 distributions dédiées à la MAO sous GNU/linux sont développées par des membres de linuxmao.

Il conviendra également de bien définir quel est votre objectif : si vous souhaitez simplement brancher votre guitare pour enregistrer une ligne "vite fait" de temps en temps, inutile de vous plonger dans une installation complexe d'une distribution spécialisée en MAO. Prenez simplement un logiciel comme Audacity par exemple, et ne vous embêtez pas avec tout le reste ! Ce logiciel étant de plus disponible sous Windows, vous trouverez sur internet une foultitude de documentations.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous découvrirez alors les spécificités de la MAO GNU-linuxienne, dont l'approche est sensiblement différente des autres systèmes dont l'approche MAO repose en général sur des applications regroupant un très grand nombre de fonctionnalités, souvent complétées par des greffons (VST, etc.), l'inter-opérabilité et l'inter-connectivité entre ces différentes "usines à gaz" est quasi inexistante (ou alors, il faut payer...). Ces programmes propriétaires tout-en-un n'existent que peu sous GNU/linux, les sociétés éditrices ne jugeant souvent pas le "marché linuxien" comme étant porteur, et les différentes technologies étant jalousement protégées par des licences et brevets divers (notons que ces protections n'empêchent que très inefficacement le piratage, mais bon...).

La MAO GNU-linuxienne tourne autour du couple JACK (le serveur son temps réel) / QjackCtl (l'interface graphique pour piloter JACK). Ce duo permet de router en temps réel les flux audio et MIDI, ainsi que les informations de transport (lecture, pause, etc.) d'un programme à l'autre, mais également depuis ou vers les entrées et sorties de la carte son. Chaque application peut ainsi venir s'interconnecter aux autres. Cette approche modulaire rappelle le principe de la "boîte à outils" souvent rencontré sous GNU/linux : des programmes faisant une chose mais le faisant bien et étant capable de "causer" entre eux.

Vous pourrez ainsi monter votre studio "à la carte" en fonction de vos besoins : utiliser tel synthé logiciel piloté par tel séquenceur et auquel vous associerez tel effet... Vous ne trouverez donc pas de "clone de Cubase" (par exemple) sous GNU/linux. Cependant, vous pourrez mettre en place des solutions légères en chaînant des logiciels et surtout, elles seront plus adaptées à vos besoins tout en consommant moins de ressources, hé oui... vous n'aurez pas besoin du dernier ordinateur à la mode pour faire tourner un logiciel dont vous n'utilisez que 15% des capacités !

Nous venons de parler de temps réel, prenez bien soin d'aller lire sa définition dans le dictionnaire de LinuxMAO.org et de bien comprendre qu'il y a 2 acceptions du temps-réel sur un système de MAO sous Linux :
  • le temps réel mou : qui est une réservation de ressources pour certains logiciels (JACK dans notre cas et donc, tous les logiciels s'y connectant), que nous allons voir plus bas grâce à l'utilisation de PAM,
  • le temps réel dur : qui est un noyau linux modifié pour être encore plus rapide, que vous pourrez aller voir plus bas grâce à l'utilisation d'un noyau RT.

Si vous utilisez une distribution spécialisée MAO (option souvent recommandée) vous n'aurez alors pas grand chose à faire car votre système sera normalement directement opérationnel ! Si vous utilisez une distribution généraliste, il faudra alors vérifier les quelques points suivants pour vous lancer dans de bonnes conditions.


La mise en œuvre - les grandes étapes


Voici les grandes étapes qui vous permettront d'obtenir un système MAO fonctionnel. Prenez les étapes dans l'ordre, car il est inutile de s'acharner à installer JACK ou un noyau basse latence sur un système où la carte son n'est pas correctement reconnue/installée ! À chaque étape, et en cas de problème, nous vous donnerons quelques conseils qui vous permettront d'affiner le diagnostic avant de poster éventuellement dans les FORUMS.


1) Reconnaissance du matériel - pilotes des interfaces audio-numériques



Pour les interfaces audio/MIDI en : PCI, USB ou intégrée à la carte mère : ALSA


Cette partie sera la plus rapide : dans la plupart des cas, vous n'aurez pas grand chose à faire ! ALSA assure la prise en charge du son et du MIDI. C'est l'équivalent des pilotes sous Windows. Quelques remarques importantes :
  • ALSA sera dans la plupart des cas installé et configuré comme il faut dès l'installation de votre distribution. Si votre système a déjà produit du son, c'est plutôt bon signe wink.
  • Si vous ne savez pas quelles cartes son sont supportés sous GNU/linux et laquelle choisir, regardez la page Cartes son et la documentation concernant ALSA.
  • ALSA est intégré au noyau, et suit son cycle développement. Si vous possédez une interface son récente, peut être vous faudra-t'il trouver un noyau récent également.
  • Il peut arriver que vous ayez une ou deux choses à régler quand même. Vous trouverez les commandes pour faire ces différents réglages sur la page ALSA Premiers pas de la documentation générale d'ALSA.
Quoi qu'il en soit, une lecture précise de la documentation concernant ALSA est plutôt conseillée à partir du moment où vous voulez approfondir la MAO sous GNU/linux.


Pour les interfaces firewire : FFADO


(FFADO s'appelé par le passé : FreeBob)

Historiquement, ALSA ne prenait pas en charge les interfaces firewire, mais un projet nommé FFADO comblait ce manque. Avec FFADO, il faut obligatoirement faire appel à JACK. FFADO étant plus délicat à installer et à configurer, privilégiez les distributions spécialisées MAO pour une configuration simplifiée, voir pour ceci la page des distributions.

Il est à noter que le travail d'intégration de FFADO au sein même d'ALSA a débuté en 2014/2015. Ce qui veut dire que certaines interfaces firewire fonctionnent à présent avec ALSA et sans FFADO.


2) JACK


Ce qui suit est un résumé du tutoriel dédié : Premier lancement de jack.


QjackCtl


C'est sans doute le logiciel le plus important à installer, puisque tout tournera autour du couple JACK / QjackCtl.
Avec la plupart des distributions, installer QjackCtl (Q Jack Control, parfois appelé JACK Control) installera automatiquement JACK qui en dépend, et il ne vous restera plus qu'à le configurer correctement (voir les pages QjackCtl pour le détail des réglages).

Pour pouvoir fonctionner, JACK a besoin d'une seule condition : avoir un accès exclusif de l'interface audio (carte son). Il faut donc bien penser à couper le serveur son de votre environnement de bureau (voir la pages des serveurs son). Il est possible de configurer QjackCtl pour que cette opération se fasse automatiquement au démarrage de JACK).

Ceci dit, pour fonctionner pleinement, il est bon que JACK puisse disposer de droits particuliers pour fonctionner en mode Temps Réel (T.R., ou R.T. comme "Real Time" Image ). Voir le paragraphe PAM ci-dessous


PAM


Si le bouton "T.R." (Temps Réel) est coché dans la configuration de qJackCtl (le choix par défaut dans la plupart des cas), vous devrez configurer votre système pour permettre à JACK de disposer des droits suffisants pour obtenir l'accès temps-réel.

Pour se faire, veuillez lire attentivement la page PAM. wink
C'est une étape cruciale pour faire de la MAO en temps-réel sous GNU/linux !

Si vous ne suivez pas cette documentation, JACK ne démarrera pas et vous obtiendrez à coup sûr un beau message d'erreur comme ceux présents dans la page Jack te parle.


3) Le noyau (facultatif)


Éventuellement, vous pouvez, pour diverses raisons, être amené à vouloir installer/configurer un noyau basse-latence ou bien encore un noyau temps-réel (RT) sur votre système.
  • Si vous ne savez pas pourquoi, laissez tomber, vous n'en avez pas besoin, les noyaux de base sont actuellement très performants et il n'y a aucune raison que cela change, et ils vous permettront d'aborder la MAO tranquillement,
  • si vous savez pourquoi mais que vous ne savez pas comment ça fonctionne, commencer par regarder du côté de la page sur le noyau Linux,
  • si vous savez pourquoi et que vous savez comment fonctionne une compilation et tout le toutim, regardez du côté de la page du noyau temps-réel.

Il est à noter que certaines distributions fournissent de tels types de noyaux et que vous n'avez donc pas besoin de le compiler vous même.

Note : profitons-en ici pour casser une légende urbaine coriace qui traîne sur la toile : un noyau RT n'est pas absolument nécessaire pour aborder la MAO sur un système GNU/linux ! Cela dépend vraiment de votre utilisation. De plus, il n'y a pas besoin d'un noyau temps-réel pour avoir accès au temps réel pour les applications comme dit (par exemple) sur le site officiel de JACK . Image


4) Vérifier que tout fonctionne


Vous avez installé JACK / QJackCtl, configuré PAM, vous vous êtes déconnecté puis reconnecté (ou vous avez redémarré suite à l'installation d'un nouveau noyau). Reste à vérifier que tout fonctionne :
  • lancez QjackCtl, et réglez une latence un peu élevée pour commencer avec le bouton "Réglages" (ou "Setup") ...,
  • appuyer sur Démarrer (ou "Start") ... tout devrait fonctionner ...
  • essayez ces quelques tests de connexions.
Tout fonctionne ? Parfait, vous pouvez recommencer en baissant progressivement la latence, tant que vous n'obtenez aucun Xrun, ni aucun craquement. Sinon, on se retrouve dans les pages de JACK ou dans les FORUMS wink.

En ce qui concerne la latence, c'est sûr qu'avoir la latence la plus basse possible peut être utile, ceci dit, il faut savoir que l'oreille humaine ne perçoit la latence qu'à partir de 20 à 25 ms. Descendre en deçà, pour débuter, n'est donc pas essentiel et est réservé à des besoins vraiment très spécifiques. Cela pourra devenir plus important par la suite dans certains cas d'utilisation MAO.
La latence annoncée dans l'onglet "Réglages" de QjackCtl est seulement la latence théorique (vous remarquerez d'ailleurs qu'elle ne varie pas si vous "branchez" votre carte son interne ou votre module externe). Pour connaître la latence réelle mesurée par JACK, rendez-vous dans l'onglet "Statut" de QjackCtl au bout de la ligne intitulée "Délai d'ordonnancement maximal". Pour les utilisateurs d'Ardour elle est aussi indiquée sur la barre tout en haut du séquenceur. D'autres logiciels l'indiquent également.


5) Autres Applications


Une fois que JACK fonctionne, vous l'aurez compris pour le reste, c'est ... à la carte ! Le portail des logiciels de la colonne de gauche de notre site propose une série d'applications rangées par catégories et vous permettra de faire votre choix ! Les logiciels de cette rubrique sont censés être des logiciels récents (ie : pas des bouts de code qui datent de Mathusalem (!).

Si jamais vous en voyez un qui y est mais qui est vieux et instable, ou qui n'y est pas mais devrait y être, merci de venir le signaler et en discuter dans le forum dédié : "Le site : philosophie, organisation, problèmes, ...", et bienvenue dans ce bout collaboratif de la toile ! wink


Système non-fonctionnel


Si jamais ton système n'est pas fonctionnel, avant de venir en parler dans les forums de discussion tu peux aller voir et vérifier les parties de ton système dans cet ordre :
Tu y trouveras beaucoup d'informations et des liens vers les forums dédiés en cas de problème.



Débuter
< page précédente page suivante >








Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]


Mégaphone [Afficher / Cacher]

Samuel, 14:55, lun. 27 Feb 2017: Participation de qualité pour tous les musiciens de la joute 10. Bravo!
tenryu, 10:48, lun. 27 Feb 2017: a voté !
pierrotlo, 09:08, lun. 27 Feb 2017: J'ai v0té
programLyrique, 23:15, dim. 26 Feb 2017: Formulaire de vote pour la joute 10 ! [Lien]
olinuxx, 11:14, dim. 26 Feb 2017: bonjour et bienvenue à jacky33380, à Sweenu, et à jeanbruno2005@yahoo.fr :-)
Long Sam Silver, 17:22, sam. 25 Feb 2017: Salut MrKebab J'ai testé ta précédente mouture et je l'ai même donnée sur clé bootable à quelques jeunes têtes lycéennes (pas toutes raides) là où je bosse. Je leur parlerai de ta nouvelle mouture.
sub26nico, 10:52, sam. 25 Feb 2017: @MrKebab: n'hésites pas à faire une nouvelle pour décrire les nouveautés!
MrKebab, 10:15, sam. 25 Feb 2017: Bien le bonjour ça faisait longtemps.. je reviens avec une mise à jour. Bon week-end ;) /
sub26nico, 10:03, sam. 25 Feb 2017: bonjour et bienvenue à Sweenu :-)
alandave36, 12:18, ven. 24 Feb 2017: Merci pour la bienvenue sub26nico. En fait, ça faisait longtemps que je n'étais pas venu :-)
zebassprophet, 09:01, ven. 24 Feb 2017: @napz je pense que si mais je met en 1/8 de temps
napz, 17:00, jeu. 23 Feb 2017: @zebassprophet : t'es sûr qu'il ne superpose pas les notes trop proches ?