Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]





Spécifications SoundFont SFZ

informationinfo
Ce document est une traduction réalisée à partir de cet article Image par ardoisebleue.
Fil de discussion lié ...
Tu peux améliorer la traduction, amener des infos manquantes ou
otre korexions sur photes d'or-tôt-graf


  • Version: 1.02, Dernière mise à jour de la spécification : 10/1/2010


Qu'est-­ce que le format SFZ ?


Voir la page dédiée SFZ.
Le format SFZ est un fichier qui décrit comment arranger une collection d'échantillons performante.
L'objectif derrière le format SFZ est de fournir un format libre, simple, minimaliste et extensible à organiser, distribuer et utiliser des échantillons audio avec la meilleure qualité possible et la flexibilité la plus élevée possible.
Un fichier de format SFZ peut être joué dans notre « freeware SFZ player » . (concerne cake)
Les développeurs de soundware, logiciels et le matériel peuvent créer, utiliser et distribuer les fichiers au format SFZ gratuitement, que les applications soient gratuites ou commerciales.
Certaines des caractéristiques du format SFZ sont :
  • supporte les échantillons 8/16/24/32-bit, mono ou stéréo.
  • échantillons de n'importe quel taux d'échantillonnage (c. 44,1, 48, 88,2, 96, 176.4k, 192k, 384k)
  • échantillons compressés et non compressés peuvent être combiné
  • échantillons bouclés
  • splits et layers de clavier illimités
  • splits et layers de vélocité illimitée
  • régions illimitées de lecture d'échantillon basée sur des contrôleurs MIDI (contrôleurs continus,pitch bend, canaux et aftertouch polyphonique, commutateurs de clavier) et les générateurs internes (compteurs aléatoires, séquences)
  • lecture de l'échantillon sur les événements de contrôle MIDI
  • régions unidirectionnelles et bidirectionnelles exclusives illimités (groupes de mute)
  • régions de déclenchement de relâche illimité avec commande d'atténuation de relâche
  • commandes de crossfade illimités
  • déclenchement sur la première note et notes legato.
  • lecture d'échantillon synchronisée sur le tempo de l'hôte. (concerne les greffons)
  • générateurs d'enveloppe dédiés pour pitch, filtre et amplification.
  • générateurs LFO dédié pour pitch, le filtre et amplification.



Structure du format SFZ


Le format SFZ est une collection de fichiers d'échantillon et d'un ou plusieurs fichiers de définition SFZ. Cette structure, qui contient plusieurs fichiers à la place d'un fichier unique est défini comme non-monolithique.
Deux types de fichiers d'échantillons ont été choisis pour être inclus dans le format SFZ : un format de base non compressé PCM (fichiers wave standard de Windows) et un format compressé libre de droits, réglable en qualité, (fichiers encodés ogg Vorbis).
L'inclusion d'un format compressé permet aux développeurs d'échantillons et les créateurs de SOUNDWARE de créer facilement des fichiers d'aperçu ou de démonstration dans un petit paquet afin qu'ils puissent être transférés avec une bande passante minimum, tout en conservant la fonctionnalité de performance complète.
Les deux formats sont 100% libre de droits, afin que les utilisateurs puissent les recréer ou copier.
Ils peuvent également être distribués librement sur le web (à condition que le contenu des fichiers soit libre de droit d'auteur).
Chaque fichier de définition .Sfz représente un ou une collection d'instruments. Un instrument est défini comme un ensemble de régions. Les régions comprennent la définition des contrôles d'entrée, les échantillons (fichiers WAV / OGG) et les paramètres de performance pour jouer ces échantillons.



Création d'un fichier de définition SFZ


Un fichier de définition. Sfz est juste un fichier texte. Par conséquent, il peut être créé en utilisant n'importe quel éditeur de texte (par exemple Notepad, Gedit).
Pourquoi non monolithique?
Alors que les deux formats monolithiques et non-monolithique présentent des avantages et des inconvénients, il y a plusieurs raisons pour que nous adoptions un exemple de format non monolithique. Des raisons technologiques et conceptuels peuvent difficilement être séparés, alors voici une explication de base :

La raison la plus importante est la limitation de taille de fichier d'un fichier non-­monolithique sur des partitions FAT32.Les échantillons sont de très gros fichiers aujourd'hui, avec des milliers d'échantillons individuels recueillis dans des instruments solos, et déclenché selon de nombreuses combinaisons de commande d'entrée. Des échantillons avec une résolution élevée de bits (c'est ­à ­dire : des échantillons 24­bit) et les paramètres d'échantillonnage élevé (96kHz, 192kHz) augmente la taille de la collection. Dans le cas d'un format non monolithique, la limitation s'applique toujours, mais elle s'applique à chaque échantillon au lieu de la somme de tous les échantillons, ce qui rend la limite pratiquement inatteignable. Bien que cette restriction ne s'applique pas au format NTFS, les partitions NTFS sont moins efficaces que les disques FAT32 en termes de performance de disque brut pour les applications de streaming.En outre, la modification d'un seul échantillon dans un fichier monolithique implique le chargement du fichier entier, et après édition, à nouveau enregistrer le fichier en entier sur le disque. Lorsque la taille de la collection est grande, l'opération de chargement et la sauvegarde est très chronophage.

Cependant, nous n'avons pas éludé la possibilité d'intégrer un format monolithique pour le format SFZ, dès que la structure du format est complètement mis en œuvre. De petits ensembles de son (ou les utilisateurs NTFS) pourraient choisir entre les deux options.



Pourquoi pas XML?


XML était en fait le premier choix pour le fichier de définition Sfz, principalement en raison de la simplicité du point de vue du développement que l'analyseur XML et le code de la transaction est déjà disponible.
Toutefois, XML a été conçu pour échanger des données sur le web. Musiciens, acteurs, compositeurs, concepteurs de SOUNDWARE et techniciens audio ne connaissent généralement pas XML.
En outre, une information de format d'échange universel conçu pour les applications générales, XML est inefficace (en termes d'information au sujet de la totalité des conditions de données), et l'édition d'un fichier XML nécessite l'utilisation d'un éditeur XML au lieu d'un éditeur de texte.
Un fichier SFZ est extrêmement explicite. La plupart des fonctionnalités d'un instrument peut être facilement comprises par la simple lecture du fichier.



Existe­-t-­il un éditeur SFZ ?


De rgc:audio, pas encore ... et pas de sitôt.

Cependant, nous travaillons avec plusieurs développeurs de l'industrie, les créateurs des logiciels de conversion d'échantillon pour implémenter le format SFZ dans leurs convertisseurs et éditeurs.

La nature du format permet de créer des instruments à l'aide d'autres logiciels à usage général, comme tableurs, traitements de texte, des langages de script simple et d'autres applications logicielles sur mesure personnalisés.



La mise en œuvre


Comment définir un instrument?


La composante de base d'un instrument est une région . Un instrument est défini par une ou plusieurs régions. Plusieurs régions peuvent être organisés dans un groupe. Les groupes permettent d'entrer des paramètres communs à plusieurs régions.
Une région peut inclure trois éléments principaux: la définition d'un échantillon, un ensemble de contrôles d'entrée et un ensemble de paramètres de performance.


Échantillon


L'op-code de l'échantillon définit quel fichier échantillon sera lu lorsque la région est définie.
Si un op-code de l'échantillon n'est pas présent dans la région, la région va jouer l'échantillon défini dans le dernier <groupe>. S'il n'y a pas de groupe précédemment défini, ou si le groupe précédent ne spécifie pas un op-code de l'échantillon, la région sera ignoré.



Les contrôles d'entrée


Les contrôles d'entrée définissent quand jouera l'échantillon défini dans une région, sur la base des valeurs de « real-world controller » et/ou des valeurs calculées en interne.
Les real-world controller sont les éléments que les joueurs, musiciens ou compositeurs utilisent réellement pour jouer la musique. Les valeurs internes sont calculés par le lecteur, comme les compteurs de séquence et les générateurs aléatoires.
Le format SFZ repose dans la spécification standard MIDI pour tous les contrôles d'entrée. Les contrôleurs de performance disponibles en MIDI, et c'est toujours la spécification qui prédomine pour les séquenceurs audio de logiciels dans toutes les plateformes.
Les contrôleurs de clavier sont l'exemple le plus significatif d'un générateur de contrôles d'entrée. Les autres générateurs pourraient être des guitares et des instruments MIDI à cordes, des contrôleurs à vent , des tambours et des contrôleurs de percussion. Avec des différences individuelles, ils génèrent tous un ensemble commun de messages définis dans la norme MIDI.
Un ensemble de contrôles d'entrée sont donc la combinaison d'une note MIDI jouée avec sa vélocité, de contrôleurs continus, du pitch bend, du canal et de l'«aftertouch polyphonique», etc.
Quand un ensemble de contrôles d'entrée correspond à la définition d'une région, l'échantillon spécifié dans cette région joue, en utilisant un ensemble de paramètres de performance lui-même défini dans la région.
A l'intérieur du fichier de définition, une région commence avec l'entête de <region>. Une région est définie entre deux entêtes de <région>, ou entre un entête <région> et un entête <group>, ou entre un en-tête de <région> et la fin du fichier.
À la suite de l'entête <region> un ou plusieurs opcodes peuvent être définis. Les opcodes sont des mots clés spéciaux qui indiquent au lecteur sur quoi, quand et comment jouer un échantillon.
Des opcode dans une région peuvent apparaître dans n'importe quel ordre, mais ils doivent être séparés par un ou plusieurs espaces ou de contrôles de tabulation. Des opcodes peuvent apparaître dans des lignes séparées d'une même région.

L' opcode et sa valeur assignée sont séparés par le signe égal (=), sans espace entre l'opcode et le signe. Par exemple:
échantillon=trombone_a4_ff.wav
échantillon=cello_a5_pp premier take.wav
sont des exemples valides, alors que:
échantillon = cello_a4_pp.wav
ne l'est pas (notez les espaces sur les côtés du signe =).
Les opcode de contrôles d'entrée et paramètres de performance sont facultatifs, ils risquent de ne pas être présent dans le fichier de définition. Une valeur par défaut «expectable» pour chaque paramètre est pré-définie, et sera utilisée si il n'y a pas de définition.

Exemple de définition de région :
<region> sample=440.wav

Cette définition de région programme le lecteur pour jouer le fichier échantillon 440.wav sur la totalité du clavier.
<region> lokey=64 hikey=67 sample=440.wav

Cette définition de région est un ensemble très basique de paramètres d'entrée (lokey et hikey, représentent les notes basses et hautes du clavier), et de définition de l'échantillon.
Celle-ci indique au lecteur de jouer l'échantillon 440.wav si une touche de l'intervalle 64 à 67 est jouée.
Il est très important de noter que tous les contrôles d'entrée définis dans une région utilise l’opérateur booléen ET (AND). En conséquence, toutes les conditions doivent être réunis pour que la région soit jouée.
Par exemple :
<region> lokey=64 hikey=67 lovel=0 hivel=34 locc1=0 hicc1=40 sample=440.wav

Cette définition de région ordonne au lecteur de jouer l'échantillon 440.wav si un événement note reçu est l'intervalle 64-67 ET a une vélocité dans l'intervalle 0-34 ET que le dernier message MIDI «modulation wheel» (cc1) était dans l'intervalle 0-40.



Paramètres de Performance


Les paramètres de performances définissent comment l'échantillon spécifié doit être jouer, une fois que la région est définie pour jouer.
Un simple exemple de paramètre de performance est le volume. Il définit à quel niveau sonore l'échantillon sera joué quand la région sera joué.



Groupes


Comme indiqué précédemment, les groupes permettent d'entrer des paramètres communs à plusieurs régions. Un groupe est défini avec l'opcode <group> et les paramètres énumérés après ce dernier jusqu'au prochain opcode <group>, ou jusqu'à la fin du fichier.
''<group>"
ampeg_attack=0.04 ampeg_release=0.45
<region> sample=trumpet_pp_c4.wav key=c4
<region> sample=trumpet_pp_c#4.wav key=c#4
<region> sample=trumpet_pp_d4.wav key=d4
<region> sample=trumpet_pp_d#4.wav key=d#4
<group>
<region> sample=trumpet_pp_e4.wav key=e4 // previous group parameters reset



Commentaires


Les lignes de commentaires peuvent être insérés n'importe où dans le fichier. Une ligne de commentaire commence par une barre oblique ("/"), et elle s'étend jusqu'à l'extrémité de la ligne.
<region>
sample=trumpet_pp_c4.wav
// middle C in the keyboard
lokey=60
// pianissimo layer
lovel=0 hivel=20 // another comment



Où les fichiers doivent-­ils être stockés?


Les fichiers d'échantillon peuvent être stockés dans le même dossier où le fichier de définition .sfz réside, ou dans tout autre endroit, il faut préciser relativement l'emplacement du fichier de définition. En conséquence :
sample=trumpet_pp_c3.wav text''
''sample=samples\trumpet_pp_c3.wav""
sample=..\trumpet_pp_c3.wav
sont des noms d'échantillons valides.
Sinon, le lecteur peut spécifier un ou plusieurs «dossiers utilisateur», où il va chercher des échantillons si elle ne les trouve pas dans le même dossier que le fichier de définition.



Que peut faire le format SFZ


Le format SFZ vise à permettre à d'organiser une collection d'échantillons de manière flexible et extensible. C'est au lecteur de décider quelle fonctionnalité il veut mettre en œuvre.

Unités

Toutes les unités dans le format SFZ sont des valeurs réelles. Les fréquences sont exprimées en Hertz, pitches en cents, des amplitudes en pourcentage et les volumes en décibels.
Les notes sont exprimées en numéros de note MIDI, ou dans les noms des notes en fonction de la convention de notation internationale (IPN). Selon ces règles, le milieu C dans le clavier est C4 et le numéro de note MIDI 60.



Liste des Opcodes


Définition de l'échantillon


Opcode Description Type Default Range
sample (échantillon Image ) Cet opcode définit quel fichier échantillon jouera la région.
La valeur de cet opcode est le nom du fichier de l'échantillon, y compris l'extension.
Le nom du fichier doit être stocké dans le même dossier que le fichier de définition et/ou spécifié en chemin relatif par rapport au fichier de définition.
Si le fichier échantillon n'est pas trouvé, le lecteur va ignorer tout le contenu de la région.
Les noms longs et des noms avec des espaces vierges et autres caractères spéciaux (à l'exception du caractère =) sont autorisés dans la définition de l'échantillon.
ATTENTION : il est possible que le synthétiseur en interprètant le fichier SFZ fasse une différence entre les majuscules et les minuscules d'où la chaine de caractères doit correspondre parfaitement au nom du fichier son.
L'échantillon jouera sans changement tant qu'une note égale à la valeur de l'opcode pitch_keycenter sera jouée. Si pitch_keycenter n'est pas défini pour la région, l'échantillon sera jouer par rapport à la note 60 (milieu C).
Exemples:
sample=guitar_c4_ff.wav
sample=dog kick.ogg
sample=out of tune trombone (redundant).wav
sample=staccatto_snare.ogg
string
(filename)




Contrôles d'entrée


Opcode Description Type Default Range
lochan
hichan
Si les notes reçues ont un canal MIDI entre lochan et Hichan, la région sera jouée.
Exemples: lochan=1 hichan=5
entier lochan=1
hichan=16
1 à 16
lokey
hikey
key
Si une note supérieure ou égale à lokey et égale ou inférieure à hikey est jouée la région sera jouée.
lokey et hikey peuvent être données avec des numéros de note MIDI (0 à 127) ou
par les noms de note MIDI (C-1 to G9)
L'opcode key place lokey, hikey et pitch_keycenter sur la même note.
Exemples:
lokey=60 // middle C
hikey=63 // middle D#
lokey=c4 // middle C
hikey=d#4 // middle D#
hikey=eb4 // middle Eb (D#)
entier lokey=0,
hikey=127
0 à 127
C-1 à G9
lovel
hivel
Si une note avec une valeur de vélocité midi supérieure ou égale à lovel et égale ou inférieure à hivel est pressée la région sera jouée. entier Lovel=0,
hivel=127
0 à 127
loccN
hiccN
Définit la plage du dernier message de contrôle continu N pour que la région soit jouée, N désignant un numéro de contrôle continue MIDI. entier LoccN=0,
hiccN=127
pour tout les
contrôleurs
0 à 127
lobend
hibend
Définit la plage du dernier message de Pitch Bend nécessaire pour que la région soit jouée.
Exemples:
lobend=0 hibend=4000
La région ne jouera que si le dernier message de Pitch Bend reçu est dans la gamme
0 ~ 4000.
entier lobend=-8192,
hibend=8192
-8192 à 8192
lochanaft
hichanaft
Définit la plage du dernier message «Channel Aftertouch» nécessaire pour que la région soit jouée.
Exemples:
lochanaft=30 hichanaft=100
La région ne jouera que si le dernier message est dans la gamme de 30 ~ 100.
entier lochanaft=0,
hichanaft=127
0 à 127
lopolyaft
hipolyaft
Définit la plage du dernier message «Polyphonic Aftertouch» nécessaire pour la région à jouer.
Les informations de la note reçue dans le message «Polyphonic Aftertouch» n'est pas pertinent.
Exemples:
lopolyaft=30 hipolyaft=100
La région ne jouera que si le dernier message reçu est dans la gamme de 30 ~ 100.
entier lopolyaft=0,
hipolyaft=127
0 à 127
lorand
hirand
Valeurs aléatoires. Le joueur va générer un nouveau nombre aléatoire sur chaque événement NOTE, dans la gamme 0 ~ 1.
La région va jouer si le nombre aléatoire est égale ou supérieure à Lorand, et inférieure à hirand.
Exemples:
lorand=0.2 hirand=0.4
lorand=0.4 hirand=1
décimale lorand = 0
hirand = 1
0 à 1
lobpm
hibpm
Valeur du tempo. La région sera jouée si le tempo de est >= lobpm <= hibpm.
Exemples:
lobpm=0 hibpm=100
lobpm=100
hibpm=200.5
décimale lobpm = 0
hibpm = 500
0 à 500 bpm
seq_length Longueur de séquence. Le lecteur conservera un compteur interne créant une séquence d'évènements consécutifs "note-on" pour chaque région. Cette séquence commence à 1 et se réinitialise après "seq_length".
Exemples:
seq_length=3
entier 1 1 à 100
seq_position Position de la séquence. La région jouera si le compteur interne de séquence = seq_position.
Exemples:
seq_length=4 seq_position=2
Dans l'exemple ci-dessus, la région sera jouée sur la deuxième note tous les quatre notes.
entier 1 1 à 100
sw_lokey
sw_hikey
Définit la plage du clavier utilisable comme sélecteur de déclenchement pour l'opcode sw_last.sw_lokey et sw_hikey peuvent être données avec des numéros de note MIDI (0 à 127) ou par les noms de note MIDI (C-1 à G9).
Exemples:
sw_lokey=48 sw_hikey=53
entier sw_lokey=0,
sw_hikey=127
0 à 127
C-1 à G9
sw_last Autorise la région à jouer si la dernière touche enfoncée dans la gamme spécifiée par sw_lokey et sw_hikey = sw_last.sw_last peuvent être données avec des numéros de note MIDI (0 à 127) ou par les noms de note MIDI (C-1 à G9)
Exemples:
sw_last=49
entier 0 0 à 127
C-1 à G9
sw_down Autorise la région à jouer si la touche = sw_down est enfoncée. Cette touche doit être dans la gamme spécifiée par sw_lokey et sw_hikey.sw_down peut être donnée avec un numéro de note MIDI (0 à 127) ou par un nom de note MIDI (C-1 à G9)
Exemples:
sw_down=Cb3
entier 0 0 à 127
C-1 to G9
sw_up Autorise la région à jouer si la touche = sw_up n'est pas enfoncée. Cette touche doit être dans la gamme spécifiée par sw_lokey et sw_hikey.sw_up peut être donné avec un numéro de note MIDI (0 à 127) ou par un nom de note MIDI (C-1 à G9)
Exemples:
sw_up=49
entier 0 0 à 127
C-1 to G9
sw_previous Valeur de la note précédente. La région jouera si le dernier message de note = sw_previous.
sw_previous peut être donné avec un numéro de note MIDI (0 à 127) ou par un nom de note MIDI (C-1 à G9)
Exemples:
sw_previous=60
entier none 0 à 127
C-1 to G9
sw_vel Cet opcode permet de forcer velocity pour la région avec la vélocité de la note précédente. Les valeurs peuvent être:
current : Région utilise velocity de la note actuelle.
preview : Région utilise velocity de la note précédente.
Exemples:
sw_vel=previous
texte current Current,
previous
trigger Définit le déclecheur qui sera utilisé pour l'échantillon à jouer. Les valeurs peuvent être:
Attack : (par défaut): Région jouera la note.
Release : Région jouera sur la fin de note. La velocity utilisée pour jouer l'échantillon de la fin de note est la valeur de velocity du (précédent) message de fin de note correspondante.
First : Région jouera la note, mais s'il n'y a pas d'autre note passée (staccato, ou la première note dans une phrase legato).
legato : Région jouera la note, mais seulement si il y a une note en cours (notes après la première note dans une phrase legato).
Exemples:
trigger=release
texte attack attack,
release,
first,
legato
group Numéro de groupe exclusif pour cette région.
Exemples:
group=3
group=334
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
off_by Désactiver région selon groupe. Quand une nouvelle région avec un certain numéro de groupe joué = off_by, cette région sera arrêtée.
Exemples:
off_by=3
off_by=334
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
off_mode Mode de désactivation de région. Cet opcode déterminera comment une région est arrêtée avec un opcode off_by. Les valeurs peuvent être:
fast : La voix sera éteinte immédiatement. Les paramètres de sortie n'auront aucun effet.
normal : La région passera en phase de release. Tous les générateurs d'enveloppe entreront en phase de release, et la région prendra fin avec la fin du générateur d'enveloppe de l'amplification.
Exemples:
off_mode=fast
off_mode=normal
text fast fast,
normal
on_loccN
on_hiccN
Déclencheur de l'échantillon sur le contrôle continu MIDI N, N désignant un numéro de contrôle continue MIDI. Si un message de contrôle MIDI avec une valeur comprise entre on_loccN et on_hiccN est reçu, la région sera jouée.
Exemples:
on_locc1=0 on_hicc1=0
La région jouera à la réception d'un message MIDI CC1 (modulation wheel) avec une valeur=0.
entier -1 (unassigned) 0 à 127




Lecteur d'échantillon (Sample Player)


Opcode Description Type Default Range
delay Délai en seconds pour démarrer la région.
Si une valeur est donnée, la région sera jouée après le temps spécifié. Si la région reçoit un message fin de note avant la fin du délai, la région ne sera pas jouée.
Toutes phases de delay des générateurs d'enveloppe ne commence à compter qu'après le temps de delay de la région.
Exemples:
delay=1
delay=0.2
décimale 0 0 à 100 seconds
delay_random Délai aléatoire pour une région, en secondes.Si la région reçoit un message note-off avant que le délai soit terminé, la région ne jouera pas.
Exemples:
delay_random=1
delay_random=0.2
décimale 0 0 à 100 seconds
delay_ccN Temps de retard de la région après que des messages de contrôle continu MIDI N soient reçus. Si la région reçoit un message note-off avant la fin du délai, la région ne jouera pas.
Exemples:
delay_cc1=1
delay_cc2=.5
décimale 0 0 à 100 seconds
offset Décalage utilisé pour jouer l'échantillon audio, en nombre d'échantillon. Le lecteur va reproduire les échantillons en commençant par le premier échantillon dans le fichier, sauf si le décalage est spécifié. Dans ce cas, il commencera la lecture du fichier à partir de l'échantillon dont le numéro = offset.
Exemples:
offset=3000
offset=32425
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
offset_random Décalage aléatoire ajouté au décalage de la région.
Exemples:
offset_random=300
offset_random=100
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
offset_ccN Décalage utilisé pour jouer l'échantillon selon la dernière position du contrôle continu MIDI N.
Cet opcode est utile pour préciser un point de départ alternatif de l'échantillon basé sur les contrôleurs MIDI.
Exemples:
offset_cc1=3000
offset_cc64=1388
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
end Le point final de l'échantillon audio, en nombre d’échantillon. Le lecteur va reproduire l'ensemble de l'échantillon si la fin n'est pas précisée.
Si la valeur finale est égale à -1, l'échantillon ne jouera pas. Marquer une fin de région avec -1 peut être utile pour définir une région silencieuse et désactiver d'autres régions à l'aide des opcodes group et off_by.
Exemples:
end=133000
end=4432425
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
count Le nombre de fois où l'échantillon sera joué. Si cet opcode est spécifié, l'échantillon va redémarrer autant de fois que défini. Les générateurs d'enveloppe ne seront pas déclenchées à nouveau au redémarrage de l'échantillon. Lorsque cet opcode est défini, loop_mode est automatiquement réglé sur one_shot.
Exemples:
count=3
count=2
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
loop_mode Mode en boucle. Si le mode en boucle n'est pas spécifié, chaque échantillon sera lu selon son mode de boucle prédéfinie. Autrement dit, le joueur devra jouer l'échantillon en boucle en utilisant la première boucle définie, si disponible. Si aucune boucle n'est définie, le son jouera sans bouclage. L'opcode loop_mode permet de jouer dans le mode non-bouclé des échantillons avec des boucles définies. Les valeurs possibles sont:
no_loop : pas de boucle. Le sample se jouera du début à la fin, ou jusque une fin de note.
one_shot : le sample sera lu du début à la fin, en ignorant les fin de note. Ce mode est activé automatiquement si l'opcode de comptage est défini.
loop_continuous : une fois que le lecteur atteint point de boucle du sample, la boucle jouera jusqu'à l'extinction de la note, c'est à dire jusqu'a la fin de la phase de relâchement.
loop_sustain : le lecteur lira la boucle tant que la note est tenue, en maintenant la touche enfoncée ou en utilisant la pédale de sustain (CC64). Le reste de l'échantillon audio sera lu après le relâchement de la note.
Exemples:
loop_mode=no_loop
loop_mode=loop_continuous
text no_loop pour les samples définis sans boucle,
loop_continuous pour les samples avec boucles
n/a
loop_start Point de départ de la boucle.
Si loop_start n'est pas spécifié et que l'échantillon possède une boucle, le point de départ de l'échantillon sera utilisé.
Si loop_start est spécifié, il remplace le départ de boucle défini dans le sample.
Cet opcode n'aura aucun effet si loop_mode est initialisé à no_loop.
Exemples:
loop_start=4503
loop_start=12445
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
loop_end Le point de fin de boucle. Cet opcode n'aura aucun effet si loopmode est initialisé sur no_loop. Si loop_end n'est pas spécifié et que le sample contient une boucle, le point de fin de boucle du sample sera utilisé. Si loop_end est spécifié, il remplace le point de fin de boucle définie dans l'échantillon.
Exemples:
loop_end=34503
loop_end=212445
entier 0 0 à 4Gb (4294967296)
sync_beats Région jouant en synchronisation avec la position de l'hôte (concerne les greffons). Quand sync_beats est spécifié et, après des instructions de contrôles d'entrée pour jouer la région, la lecture sera reportée jusqu'à ce que le prochain multiple de la valeur spécifiée soit rencontré.
Exemples:
sync_beats=4
Dans cet exemple, si la note est enfoncée dans le 2e temps de la piste actuelle, cette note ne sera lue qu'après le 4° battement. Cet opcode ne fonctionne que dans des hôtes contenant des informations de position dans le morceau (vstTimeInfo ppqPos).
décimale 0 0 to 32 beats
sync_offset Décalage de la région jouant en synchronisation avec la position de l'hôte.
Quand sync_beats est spécifié et après des instructions de contrôles d'entrée pour jouer la région, la lecture sera reportée à la valeur sync_beats + sync_offset.
Exemples:
sync_beats=4
sync_offset=1
Dans cet exemple, si la note est enfoncée dans le 2e temps de la piste actuelle, cette note ne sera lue qu'après le 5° battement. Cet opcode ne fonctionne que dans des hôtes contenant des informations de position dans le morceau (vstTimeInfo ppqPos).
décimale 0 0 à 32 beats




Pitch


Opcode Description Type Default Range
transpose Valeur de transposition pour la région, qui doit être appliquée au sample.
Exemples:
transpose=3
transpose=-4
Entier 0 -127 à 127
tune Accordage fin pour le sample. La portée est de ±1 demi-ton, entre -100 et 100. Seule les valeurs négatives doivent être précédées de leur signe.
Exemples:
tune=33
tune=-30
tune=94
Entier 0 -100 à 100
pitch_keycenter Touche de référence (root key) pour l'échantillon.
Exemples:
pitch_keycenter=56
pitch_keycenter=c#2
Entier 60 (C4) -127 à 127
C-1 à G9
pitch_keytrack Dans la région, cette valeur définit comment le pitch change à chaque note. La valeur par défaut est de 100, ce qui signifie changement de hauteur de cent cents (un demi-ton) par note jouée.Définir cette valeur à zéro signifie que toutes les notes de la région joueront le même pitch, particulièrement utile lors du mappage des sons de batterie.
Exemples :
pitch_keytrack=20
pitch_keytrack=0
Entier 100 cents -1200 à 1200
pitch_veltrack Suivi de la vélocité par le pitch, représente comment le pitch change avec la vélocité de la note reçue, en cents.
Exemples:
pitch_veltrack=0
pitch_veltrack=1200
entier 0 -9600 à 9600 cents
pitch_random Variation aléatoire du pitch pour la région, en cents. Le pitch aléatoire sera centré, avec des valeurs positives et négatives.
Exemples:
pitch_random=100
pitch_random=400
entier 0 0 à 9600 cents
bend_up Plage de variaton du pitch lorsque la molette de variation ou manette est déplacée vers le haut
Exemples:
bend_up=1200
bend_up=100
entier 200 -9600 à 9600 cents
bend_down Plage de variation de la hauteur lorsque la molette de variation ou manette est déplacée vers le bas
Exemples:
bend_up=1200
bend_up=100
entier -200 -9600 à 9600 cents
bend_step Pas de variation du pitch, en cents.
Exemples:
bend_step=100 // glissando en demiton
bend_step=200 // glissando en ton
Entier 1 1 à 1200




Pitch EG


Opcode Description Type Default Range
pitcheg_delay Temps du délai pitch EG, en secondes. C'est le temps écoulé depuis le début de la note jusque la phase d'attaque.
Exemples:
pitcheg_delay=1.5
pitcheg_delay=0
décimale 0 sec 0 à 100
pitcheg_start Niveau de début du Pitch EG, en pourcentage.
Exemples:
pitcheg_start=20
pitcheg_start=100
décimale 0,00% 0 à 100 %
pitcheg_attack Durée de attack du Pitch EG, en secondes.
Exemples:
pitcheg_attack=1.2
pitcheg_attack=0.1
décimale 0 sec 0 à 100
pitcheg_hold Durée du Pitch EG, en secondes. Pendant la phase de maintien, la sortie EG restera à cette valeur maximale.
Exemples:
pitcheg_hold=1.5
pitcheg_hold=0.1
décimale 0 sec 0 à 100
pitcheg_decay Temps de décroissance du pitch, en secondes.
Exemples:
pitcheg_decay=1.5
pitcheg_decay=3
décimale 0 sec 0 à 100
pitcheg_sustain Temps de maintien du pitch EG (après le relachement de la note), en pourcentage.
Exemples:
pitcheg_release=1.34
pitcheg_release=2
décimale 0,00% 0 à 100 %
pitcheg_release Temps de release du pitch EG (après le relachement de la note), en secondes.
Exemples:
pitcheg_release=1.34
pitcheg_release=2
décimale 0 sec 0 à 100
pitcheg_depth Profondeur du pitch EG, en cents.
Exemples:
pitcheg_depth=1200
pitcheg_depth=-100
Entier 0 cents -12000 à 12000
pitcheg_vel2delay Effet de la vitesse sur le temps de délai de pitchEG, en secondes
Exemples:
pitcheg_vel2delay=1.2
pitcheg_vel2delay=0.1
Le temps du délai sera calculé comme suit :
delay time = pitcheg_delay+pitcheg_vel2delay*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
pitcheg_vel2attack Effet de la vitesse sur le temps d'attack de pitchEG, en secondes
Exemples:
pitcheg_vel2attack=1.2
pitcheg_vel2attack=0.1
Le temps d'attack sera calculé comme suit:
attack time = pitcheg_attack+pitcheg_vel2attack*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
pitcheg_vel2hold Effet de la vitesse sur le temps de maintien de pitchEG, en secondes
Exemples:
pitcheg_vel2hold=1.2
pitcheg_vel2hold=0.1 Le temps de maintien sera calculé comme suit :
hold time = pitcheg_hold+pitcheg_vel2hold*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
pitcheg_vel2decay Effet de la vitesse sur le temps de décroissance du pitchEG, en secondes
Exemples:
pitcheg_vel2decay=1.2
pitcheg_vel2decay=0.1
Le temps de décroissance sera calculé comme suit:
decay time = pitcheg_decay+pitcheg_vel2decay*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
pitcheg_vel2sustain Effet de la vitesse sur le maintien du niveau du pitchEG, en pourcentage
Exemples:
pitcheg_vel2sustain=30
pitcheg_vel2sustain=20
Le maintien de niveau sera calculé comme suit :
sustain level = pitcheg_sustain+pitcheg_vel2sustain
décimale 0,00% -100 à 100 %
pitcheg_vel2release Effet de la vitesse sur le temps de release du pitchEG, en secondes
Exemples:
pitcheg_vel2release=1.2
pitcheg_vel2release=0.1
Le temps de release sera calculé comme suit :
release time = pitcheg_release+pitcheg_vel2release*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
pitcheg_vel2depth Effet de la vitesse sur la profondeur du pitchEG, en cents
Exemples:
pitcheg_vel2depth=100
pitcheg_vel2depth=-1200
Entier 0 cents -12000 à 12000




Pitch LFO


Opcode Description Type Default Range
pitchlfo_delay Le temps avant le départ de l'oscillation LFO du pitch, en secondes.
Exemples:
pitchlfo_delay=1
pitchlfo_delay=0.4
décimale 0 0 à 100
pitchlfo_fade Temps de l'effet de fade-in du pitch LFO.
Exemples:
pitchlfo_fade=1
pitchlfo_fade=0.4
décimale 0 0 à 100
pitchlfo_freq Fréquence du pitch LFO, en hertz
Exemples:
pitchlfo_freq=0.4
pitchlfo_freq=1.3
décimale 0 0 à 20 Hertz
pitchlfo_depth Profondeur du Pitch LFO, en cents.
Exemples:
pitchlfo_depth=1
pitchlfo_depth=4
entier 0 cents -1200 à 1200
pitchlfo_depthccN Profondeur du pitch LFO à la réception d'un message de controleur continu MIDI, en cents.
Exemples:
pitchlfo_depthcc1=100
pitchlfo_depthcc32=400
entier 0 cents -1200 à 1200
pitchlfo_depthchanaft Profondeur du pitch LFO à la réception d'un message de canal aftertouch MIDI, en cents.
Exemples:
pitchlfo_depthchanaft=100
pitchlfo_depthchanaft=400
entier 0 cents -1200 à 1200
pitchlfo_depthpolyaft Profondeur du pitch LFO à la réception d'un message de polyphonie aftertouch MIDI, en cents.
Exemples:
pitchlfo_depthpolyaft=100
pitchlfo_depthpolyaft=400
entier 0 cents -1200 à 1200
pitchlfo_freqccN Changement de fréquence du pitch LFO à la réception d'un message de controleur MIDI N, en hertz.
Exemples:
pitchlfo_freqcc1=5
pitchlfo_freqcc1=-12
décimale 0 Hertz -200 à 200
pitchlfo_freqchanaft Changement de fréquence du pitch LFO à la réception d'un message de canal aftertouch MIDI, en hertz.
Exemples:
pitchlfo_freqchanaft=10
pitchlfo_freqchanaft=-40
décimale 0 Hertz -200 à 200
pitchlfo_freqpolyaft Changement de fréquence du pitch LFO à la réception d'un message de polyphonie aftertouch MIDI, en hertz.
Exemples:
pitchlfo_freqpolyaft=10
pitchlfo_freqpolyaft=-4
décimale 0 Hertz -200 à 200




Filtre


Opcode Description Type Default Range
fil_type Type de filtre. Les dénominations légales sont:
lpf_1p : one-pole low pass filter (6dB/octave).
hpf_1p : one-pole high pass filter (6dB/octave).
lpf_2p : two-pole low pass filter (12dB/octave).
hpf_2p : two-pole high pass filter (12dB/octave).
bpf_2p : two-pole band pass filter (12dB/octave).
brf_2p : two-pole band rejection filter (12dB/octave).
Exemples:
fil_type=lpf_2p
fil_type=hpf_1p
text lpf_2p lpf_1p,
hpf_1p,
lpf_2p,
hpf_2p,
bpf_2p,
brf_2p
cutoff La fréquence de coupure de filtre, en hertz. Si cutoff n'est pas spécifié, le filtre sera désactivé, avec pour conséquence la chute de CPU dans le lecteur. (with the consequent CPU drop in the player.)
Exemples:
cutoff=343
cutoff=4333
décimale filter disabled 0 à SampleRate/2
cutoff_ccN Variation de la fréquence de coupure du filtre à la réception d'un message d'un controleur continu MIDI, en cents.
Exemples:
cutoff_cc1=1200
cutoff_cc2=-100
entier 0 cents -9600 à 9600
cutoff_chanaft Variation de la fréquence de coupure du filtre à la réception d'un message d'un canal aftertouch MIDI, en cents.
Exemples:
cutoff_chanaft=1200
cutoff_chanaft=-100
entier 0 cents -9600 à 9600
cutoff_polyaft Variation de la fréquence de coupure du filtre à la réception d'un message de polyphonie aftertouch MIDI, en cents.
Exemples:
cutoff_polyaft=1200
cutoff_polyaft=-100
entier 0 cents -9600 à 9600
resonance Valeur de la résonance de la fréquence de coupure du filtre, en décibels.
Exemples:
resonance=30
décimale 0 dB 0 to 40 dB
fil_keytrack tracking du filtre du clavier (changement de coupure pour chaque touche) en cents.
Exemples:
fil_keytrack=100
fil_keytrack=0
entier 0 cents 0 à 1200
fil_keycenter Touche centrale pour le tracking de filtre du clavier. Dans cette touche, le tracking du filtre du clavier n'aura aucun effet
Exemples:
fil_keycenter=60
fil_keycenter=48
entier 60 0 à 127
fil_veltrack Tracking de vitesse du filtre, représente la façon dont la fréquence de coupure varie avec la vitesse de la note reçue.
Exemples:
fil_veltrack=0
fil_veltrack=1200
entier 0 cents -9600 à 9600
fil_random Cutoff aléatoire ajouté à la région, en cents.
Exemples:
fil_random=100
fil_random=400
entier 0 cents -9600 à 9600




Filtre EG


Opcode Description Type Default Range
fileg_delay Temps du délai du Filtre EG. C'est le temps écoulé depuis la note jusqu'au début de la phase d'attaque.
Exemples:
fileg_delay=1.5
fileg_delay=0
décimale 0 sec 0 à 100
fileg_start Niveau de départ du filtre EG, en %.
Exemples:
fileg_start=20
fileg_start=100
décimale 0 % 0 à 100 %
fileg_attack Temps d'attack du flitre EG.
Exemples:
fileg_attack=1.2
fileg_attack=0.1
décimale 0 sec 0 à 100
fileg_hold Temps d'attent du filtre EG. Pendant la phase de maintien, la sortie EG restera à sa valeur maximale.
Exemples:
fileg_hold=1.5
fileg_hold=0.1
décimale 0 sec 0 à 100
fileg_decay Temps de décroissance du filtre EG.
Exemples:
fileg_decay=1.5
fileg_decay=3
décimale 0 sec 0 à 100
fileg_sustain Niveau de maintien du filtre EG.
Exemples:
fileg_sustain=40.34
fileg_sustain=10
décimale 0 % 0 à 100 %
fileg_release Temps de release du filter EG ( après relachement de la note).
Exemples:
fileg_release=1.34
fileg_release=2
décimale 0 sec 0 à 100
fileg_depth Profondeur pour le filtre EG, en cents.
Exemples:
fileg_depth=1200
fileg_depth=-100
entier 0 cents -12000 à 12000
fileg_vel2delay Effet de la vitesse sur le délai du filtre EG.
Exemples:
fileg_vel2delay=1.2
fileg_vel2delay=0.1
le temps du délai est calculé comme suit :
delay time = fileg_delay+fileg_vel2delay*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
fileg_vel2attack Effet de la vitesse sur le temps d'attack du filtre EG.
Exemples:
fil_vel2attack=1.2
fil_vel2attack=0.1
le temps d'attack est calculé comme suit :
attack time = fileg_attack+fileg_vel2attack*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
fileg_vel2hold Effet de la vitesse sur le temps de maintien du filtre EG.
Exemples:
fileg_vel2hold=1.2
fileg_vel2hold=0.1
le temps de maintien est calculé comme suit :
hold time = fileg_hold+fileg_vel2hold*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
fileg_vel2decay Effet de la vitesse sur le temps de décroissance du filtre EG.
Exemples:
fileg_vel2decay=1.2
fileg_vel2decay=0.1
le temps de décroissance est calculé comme suit :
decay time = fileg_decay+fileg_vel2decay*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
fileg_vel2sustain Effet de la vitesse sur le niveau de sustain du filtre EG.
Exemples:
fileg_vel2sustain=30
fileg_vel2sustain=-30
le niveau de sustain est calculé comme suit :
sustain level = fileg_sustain+fileg_vel2sustain
Le résultat doit être entre 0 et 100%.
décimale 0 % 0 à 100 %
fileg_vel2release Effet de la vitesse sur le temps de release du filtre EG.
Exemples:
fileg_vel2release=1.2
fileg_vel2release=0.1
le temps de release est calculé comme suit :
release time = fileg_release+fileg_vel2release*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
fileg_vel2depth Effet de la vitesse sur la profondeur du filtre EG. entier 0 cents -12000 à 12000




Filter LFO


Opcode Description Type Default Range
fillfo_delay Délai avant le départ des oscillations du LFO.
Exemples:
fillfo_delay=1
fillfo_delay=0.4
décimale 0 sec 0 à 100
fillfo_fade Durée de l'effet de fade-in du Filtre LFO .
Exemples:
fillfo_fade=1
fillfo_fade=0.4
décimale 0 sec 0 à 100
fillfo_freq Fréquence du filtre LFO.
Exemples:
fillfo_freq=0.4
fillfo_freq=1.3
décimale 0 hertz 0 to 20 hertz
fillfo_depth Profondeur du filtre LFO.
Exemples:
fillfo_depth=1
fillfo_depth=4
entier 0 cents -1200 à 1200
fillfo_depthccN Profondeur de filtre LFO à la réception d'un message de contrôle MIDI.
Exemples :
fillfo_depthcc1=100
fillfo_depthcc32=400
entier 0 cents -1200 à 1200
fillfo_depthchanaft Profondeur de filtre LFO à la réception d'un message aftertouch MIDI.
Exemples :
fillfo_depthchanaft=100
fillfo_depthchanaft=400
entier 0 cents -1200 à 1200
fillfo_depthpolyaft Profondeur de filtre LFO à la réception d'un message polyphonie aftertouch MIDI.
Exemples :
fillfo_depthpolyaft=100
fillfo_depthpolyaft=400
entier 0 cents -1200 à 1200
fillfo_freqccN Changement de fréquence du filtre LFO, à la réception d'un message de controleur MIDI N.
Exemples :
fillfo_freqcc1=5
fillfo_freqcc1=-12
décimale 0 hertz -200 to 200
fillfo_freqchanaft Changement de fréquence du filtre LFO, à la réception d'un message de canal aftertouv MIDI.
Exemples :
fillfo_freqchanaft=10
fillfo_freqchanaft=-40
décimale 0 hertz -200 to 200
fillfo_freqpolyaft Changement de fréquence du filtre LFO, à la réception d'un message polyphonie aftertouv MIDI.
Exemples :
fillfo_freqpolyaft=10
fillfo_freqpolyaft=-4
décimale 0 hertz -200 to 200




Amplification


Opcode Description Type Default Range
volume Le volume de la région, en decibels.
Exemples:
volume=-24
volume=0
volume=3.5
décimale 0.0 dB -144 à 6
pan Position stéréophonique de la région.
Si un sample mono est utilisé, pan situe le sample dans l'espace stéréo.
Quand un sample stéréo est utilisé, la valeur de pan relativise l'amplitude d'un canal par rapport à l'autre. La valeur 0 est le centre, négatif situe à gauche, positif situe à droite.
Exemples :
pan=-30.5
pan=0
pan=43
décimale 0.0 % -100 à 100
width N'agit que sur les sample stéréo, width définit la quantité de mélange des canaux a appliquer pour jouer le sample. La valeur 0 effectue un jeu d'échantillons stéréo comme pour agir en mono (en ajoutant les deux canaux et compensant la variation de volume qui en résulte). Une valeur de 100 jouera l'échantillon stéréo d'origine. Toute valeur intermédiare mélangera les canaux gauche et droit en partie entre eux (suivant la valeur), créant une image spatiale stéréo plus étroite. Une valeur négative intervertit les canaux.
Exemples:
width=100 // stereo
width=0 // play this stereo sample as mono
width=50 // mix 50% of one channel with the other
décimale 0.0 % -100 à 100
position N'agit que sur les samples stéréo, position définit la position dans le champ stéréo d'un signal stéréo, après un mélange des canaux tel que défini l'opcode width. La valeur 0 place au centre, les valeurs négatives déplace le panoramique vers la gauche, positif vers la droite.
Exemples :
// mixer les deux canaux et placer le résultat à gauche
width=0 position=-100
// faire un image stéréo médiane et la placer légérement à droite
width=50 position=30
décimale 0.0 % -100 à 100
amp_keytrack Tracking de l'amplifacation du clavier (change l'amplitude par touche)
Exemples :
amp_keytrack=-1.4
amp_keytrack=3
décimale 0 dB -96 à 12 dB
amp_keycenter Touche centrale pour le tracking de l'amplification de clavier. Sans cette touche, le tracking n'a aucun effet.
Exemples:
amp_keycenter=60
amp_keycenter=48
entier 60 0 à 127
amp_veltrack Tracking de la vitesse de l'amplification, représente de combien l'amplitude varie suivant la vitesse de la note reçue. Les changements de volume avec la vitesse d'entrée ont une forme concave en fonction de l'expression suivante:
Amplitude(dB) = 20 log (127² / Velocity²)
Les opcodes amp_velcurve_N permettent la substitution de la courbe de vélocité par défaut.
Exemples :
amp_veltrack=0
amp_veltrack=100
décimale 100 % -100 à 100
amp_velcurve_1
amp_velcurve_127
Courbe de vélocité de l'amplification définie par l'utilisateur. Cette gamme d'opcode permet de définir une courbe particulière pour la vitesse de l'amplification. La valeur de l'opcode indique l'amplitude normalisée (0 à 1) à la vitesse spécifiée. Le lecteur va interpoler lineairement entre opcodes spécifiques pour ceux non précisés:
amp_velcurve_1=0.2
amp_velcurve_3=0.3
// amp_velcurve_2 est calculé à 0.25
Si amp_velcurve_127 n'est pas spécifié, les lecteur lui assignera la valeur 1.
Exemples :
// linéaire, gamme dynamiquement compressée
// l'amplitude change de 0.5 à 1
amp_velcurve_1=0.5
décimale standard curve (voir amp_veltrack) 0 à 1
amp_random Volume aléatoire pour la région, en décibels
Exemples:
amp_random=10
amp_random=3
décimale 0 0 à 24 dB
rt_decay Valeur de la chute de volume lorsque la région joue dans la phase de déclenchement du release, en décibels par seconde à partir du message note-off.
Exemples:
rt_decay=6.5
décimale 0 dB 0 à 200 dB
output Le nombre de sortie stéréo pour cette région. Si le lecteur ne dispose pas de sorties multiples, cet opcode est ignoré.
Exemples:
output=0
output=4
entier 0 0 à 1024
gain_ccN Gain appliqué au contrôle MIDI N.
Exemples:
gain_cc1=12
décimale 0 dB -144 to 48 dB
xfin_lokey
xfin_hikey
Contrôle du fade-in. xfin_lokey et xfin_hikey définissent la zone du clavier fade-in pour la région. Le volume de la région sera nulle pour les clés <= xfin_lokey et maximales (tel que défini par l'opcode volume) pour les touches >= xfin_hikey.
Exemples:
xfin_lokey=c3 xfin_hikey=c4
entier xfin_lokey=0
xfin_hikey=0
0 to 127
C-1 to G9
xfout_lokey
xfout_hikey
Contrôle de fade-out. xfout_lokey et xfout_hikey définissent la zone du clavier fade-out pour la région. Le volume de la région sera maximale (tel que défini par l'opcode volume) pour les clés <= xfout_lokey, et zéro pour les touches >= xfout_hikey.
Exemples:
xfout_lokey=c5 xfout_hikey=c6
entier xfout_lokey=0
xfout_hikey=0
0 to 127
C-1 to G9
xf_keycurve Courbe de fondu enchaîné du clavier pour la région. Les valeurs peuvent être:
gain : fondu en gain linéaire. Ce réglage est idéal pour un fondu enchaîné d'éléments peu différents. Le fondu en gain linéaire garde l'amplitude constante pendant le fondu enchaîné, empêchant le clipping.
power : fondu avec égalité de puissance RMS. Ce paramètre fonctionne mieux pour mélanger des éléments très différent, parce qu'un niveau de puissance constant est maintenu pendant la durée du fondu enchaîné.
texte power gain,
power
xfin_lovel
xfin_hivel
Contrôle du fade-in. xfin_lovel and xfin_hivel définissent lintervalle de la vitesse du fade-in pour la région. Le volume de la région est égale à zéro pour des vitesses inférieures ou égales à xfin_lovel et maximales (telle que définie par le opcode en volume) pour des vitesses supérieures ou égales à xfin_hivel.
Exemples:
xfin_lovel=0 xfin_hivel=127
entier xfin_lovel=0
xfin_hivel=0
0 to 127
xfout_lovel
xfout_hivel
Contrôle du fade-out. xfout_lokey and xfout_hikey définissent lintervalle de la vitesse du fade-in pour la région. Le volume de la région sera maximale (tel que défini par l'opcode volume) pour des vitesses inférieures ou égales à xfout_lovel, et zéro pour des vitesses supérieures ou égales à xfout_hivel.
Exemples:
xfout_lovel=0 xfout_hivel=127
entier xfout_lokey=127
xfout_hikey=127
0 to 127
xf_velcurve Courbe de fondu enchaîné de la vitesse pour la région. Les valeurs peuvent être:
gain : fondu en gain linéaire. Ce réglage est idéal pour le fondu enchaîné d'élément peu différents. Le fondu en gain linéaire garde l'amplitude constante pendant le fondu enchaîné, empêchant le clipping.
power : fondu avec égalité de puissance RMS. Ce paramètre fonctionne mieux pour mélanger des éléments très différent, parce qu'un niveau de puissance constant est maintenu durant le fondu enchaîné.
texte power gain,
power
xfin_loccN
xfin_hiccN
Contrôle du fade-in. xfin_loccN et xfin_hiccN définissent la plage de valeurs dans les contrôleurs MIDI N qui vont effectuer un fade-in de la région. Le volume de la région sera de zéro pour les valeurs du contrôleur MIDI N inférieur ou égal à xfin_loccN, et maximum (tel que défini par l'opcode volume) pour des valeurs supérieures ou égales à xfin_hiccN.
Exemples:
xfin_locc1=64 xfin_hicc1=127
entier 0 0 à 127
xfout_loccN
xfout_hiccN
Contrôle du fade-in. xfout_loccN et xfout_hiccN définissent la plage de valeurs dans les contrôleurs MIDI N qui vont effectuer un fade-in de la région. Le volume de la région sera maximale (tel que défini par l'opcode de volume) pour des valeurs du contrôleur MIDI N inférieur ou égal à xfout_loccN, et zéro pour les valeurs supérieures ou égales à xfout_hiccN.
Exemples:
xfout_locc1=64 xfout_hicc1=127
entier 0 0 à 127
xf_cccurve courbe de fondu enchaîné des contrôleurs MIDI pour la région. Les valeurs peuvent être:
gain : fondu en gain linéaire. Ce réglage est idéal pour un fondu enchaîné d'éléments peu différents. Le fondu en gain linéaire garde l'amplitude constante pendant le fondu enchaîné, empêchant clipping.
power : fondu avec égalité de puissance RMS. Ce paramètre fonctionne mieux pour mélanger des éléments très différents, parce que le niveau de puissance est maintenu constant pendant le fondu enchaîné.
texte power gain,
power




Amplification EG


Opcode Description Type Default Range
ampeg_delay Retard de l'amplification EG. C'est le temps écoulé depuis note-on sur le début de la phase d'attaque.
Exemples:
ampeg_delay=1.5
ampeg_delay=0
décimale 0 sec 0 à 100
ampeg_start Niveau de départ de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_start=20
ampeg_start=100
décimale 0 % 0 à 100 %
ampeg_attack Durée d'attack de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_attack=1.2
ampeg_attack=0.1
décimale 0 sec 0 à 100
ampeg_hold Durée de maintien de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_hold=1.5
ampeg_hold=0.1
décimale 0 sec 0 à 100
ampeg_decay Durée de décroissance de l'amplificationEG.
Exemples:
ampeg_decay=1.5
ampeg_decay=3
décimale 0 sec 0 à 100
ampeg_sustain Niveau de maitien de l'amplification EG
Exemples:
ampeg_sustain=40.34
ampeg_sustain=10
décimale 0 % 0 à 100 %
ampeg_release Temps de release (après le relachement de la note (note-off))
Exemples:
ampeg_release=1.34
ampeg_release=2
décimale 0 sec 0 à 100
ampeg_vel2delay Effet de vélocité sur la durée de retard de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_vel2delay=1.2
ampeg_vel2delay=0.1
Le temps de retard sera calculé comme suit :
delay time = ampeg_delay+ampeg_vel2delay*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_vel2attack Effet de vélocité sur la durée de l'attack de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_vel2attack=1.2
ampeg_vel2attack=0.1
Le temps de l'attack sera calculé comme suit :
attack time = ampeg_attack+ampeg_vel2attack*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_vel2hold Effet de vélocité sur la durée de maintien de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_vel2hold=1.2
ampeg_vel2hold=0.1
Le temps de maintien sera calculé comme suit :
hold time = ampeg_hold+ampeg_vel2hold*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_vel2decay Effet de vélocité sur la durée de décroissance de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_vel2decay=1.2
ampeg_vel2decay=0.1
Le temps de décroissance sera calculé comme suit :
decay time = ampeg_decay+ampeg_vel2decay*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_vel2sustain Effet de vélocité sur le niveau de maintien de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_vel2sustain=30
ampeg_vel2sustain=-30
Le niveau de maintien sera calculé comme suit :
sustain level= ampeg_sustain+ampeg_vel2sustain
Le résultat doit être compris entre 0 et 100 %
décimale 0 % 0 à 100 %
ampeg_vel2release Effet de vélocité sur la durée de release de l'amplification EG.
Exemples:
ampeg_vel2release=1.2
ampeg_vel2release=0.1
Le temps de release sera calculé comme suit :
release time = ampeg_release+ampeg_vel2release*velocity/127
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_delayccN Temps de retard de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_delaycc20=1.5
ampeg_delaycc1=0
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_startccN Niveau de départ de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_startcc20=20
ampeg_startcc1=100
décimale 0 % -100 à 100 %
ampeg_attackccN Durée de l'attack de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_attackcc20=1.2
ampeg_attackcc1=0.1
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_holdccN Durée de maintien de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_holdcc20=1.5
ampeg_holdcc1=0.1
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_decayccN Durée de décroissance de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_decaycc20=1.5
ampeg_decaycc1=3
décimale 0 sec -100 à 100
ampeg_sustainccN Niveau de maintien de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_sustaincc20=40.34
ampeg_sustaincc1=10
décimale 0 % -100 à 100 %
ampeg_releaseccN Durée de release de l'amplification EG ajoutée au contrôle MIDI N.
Exemples:
ampeg_releasecc20=1.34
ampeg_releasecc1=2
décimale 0 sec -100 à 100




Amplification LFO


Opcode Description Type Default Range
amplfo_delay Temps avant le départ de l'oscillateur de l'amplification LFO.
Exemples:
amplfo_delay=1
amplfo_delay=0.4
décimale 0 sec 0 à 100
amplfo_fade Durée de l'effet fade-in de l'amplification LFO
Exemples:
amplfo_fade=1
amplfo_fade=0.4
décimale 0 sec 0 à 100
amplfo_freq Fréquence de l'amplification LFO.
Exemples:
amplfo_freq=0.4
amplfo_freq=1.3
décimale 0 Hertz 0 à 20 Hertz
amplfo_depth Profondeur de l'amplification LFO.
Exemples:
amplfo_depth=1
amplfo_depth=4
décimale 0 dB -10 à 10 dB
amplfo_depthccN Profondeur de l'amplification LFO à la réception d'un message d'un controleur MIDI N.
Exemples:
amplfo_depthcc1=100
amplfo_depthcc32=400
décimale 0 dB -10 à 10 dB
amplfo_depthchanaft Profondeur de l'amplification LFO à la réception d'un message aftertouch d'un canal MIDI.
Exemples:
amplfo_depthchanaft=100
amplfo_depthchanaft=400
entier 0 cents -1200 à 1200
amplfo_depthpolyaft Profondeur de l'amplification LFO à la réception d'un message polyphonique aftertouch MIDI.
Exemples:
amplfo_depthpolyaft=100
amplfo_depthpolyaft=400
entier 0 cents -1200 à 1200
amplfo_freqccN Changement de fréquence de l'amplification LFO à la réception d'un message de controleur MIDI N.
Exemples:
amplfo_freqcc1=5
amplfo_freqcc1=-12
décimale 0 Hertz -200 à 200
amplfo_freqchanaft Changement de fréquence de l'amplification LFO à la réception d'un message aftertouch d'un canal MIDI.
Exemples:
amplfo_freqchanaft=10
amplfo_freqchanaft=-40
décimale 0 Hertz -200 à 200
amplfo_freqpolyaft Changement de fréquence de l'amplification LFO à la réception d'un message polyphonique aftertouch MIDI.
Exemples :
amplfo_freqpolyaft=10
amplfo_freqpolyaft=-4
décimale 0 Hertz -200 à 200




Égaliseur


Opcode Description Type Default Range
eq1_freq
eq2_freq
eq3_freq
Bondes de fréquence de l'égaliseur.
Exemples :
eq1_freq=80 eq2_freq=1000 eq3_freq=4500
décimale eq1_freq=50
eq2_freq=500
eq3_freq=5000
0 à 30000 Hz
eq1_freqccN
eq2_freqccN
eq3_freqccN
Changement de la bande de fréquence de l'égaliseur à la réception d'un message de controleur MIDI N.
Exemples:
eq1_freqcc1=80
décimale 0 0 à 30000 Hz
eq1_vel2freq
eq2_vel2freq
eq3_vel2freq
Changement de la bande de fréquence de l'égaliseur avec une vélocity MIDI.
Exemples:
eq1_vel2freq=1000
décimale 0 Hz -30000 à 30000
eq1_bw
eq2_bw
eq3_bw
Largeur de la bande de fréquence de l 'égaliseur, en octaves.
Exemples:
eq1_bw=1 eq2_bw=0.4 eq3_bw=1.4
décimale 1 octave 0.001 à 4 octaves
eq1_bwccN
eq2_bwccN
eq3_bwccN
Changement de largeur de bande de l'égaliseur à la réception d'un message de controleur MIDI N.
Exemples :
eq1_bwcc29=1.3
décimale 0 octave -4 à 4 octaves
eq1_gain
eq2_gain
eq3_gain
Gain d'une bande de fréquence de l'égaliseur.
Exemples :
eq1_gain=-3 eq2_gain=6 eq3_gain=-6
décimale 0 db -96 à 24 dB
eq1_gainccN
eq2_gainccN
eq3_gainccN
Changement de gain d'une bande de fréquence de l'égaliseur à la réception d'un message de controleur MIDI N.
Exemples :
eq1_gaincc23=-12
décimale 0 db -96 à 24 dB
eq1_vel2gain
eq2_vel2gain
eq3_vel2gain
Changement de gain d'une bande de fréquence de l'égaliseur avec la velocity MIDI.
Exemples :
eq1_vel2gain=12
décimale 0 db -96 à 24 dB




Effets


Opcode Description Type Default Range
effect1 Niveau d'entrée de l'effet 1, en % (réverbération dans SFZ).
Exemples :
effect1=100
décimale 0 % 0 à 100 %
effect2 Niveau d'entrée de l'effet 2, en % (chorus dans SFZ).
Exemples :
effect2=100
décimale 0 % 0 à 100 %




Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

olinuxx, 13:17, dim. 15 Sep 2019: Bonjour et bienvenue à wwp et à Kraod cool
sub26nico, 22:18, sam. 14 Sep 2019: Salut et bienvenue à Gretsh56 :-)
olinuxx, 13:44, sam. 14 Sep 2019: Bonjour et bienvenue à T-Yo cool
PenZyh, 16:09, mar. 10 Sep 2019: Merci ^^
olinuxx, 16:08, mar. 10 Sep 2019: Bienvenue e bonjour également à PenZyh cool
olinuxx, 14:47, mar. 10 Sep 2019: Bonjour et bienvenue à SKUNKLOAD cool
sub26nico, 10:29, lun. 09 Sep 2019: Salut et bienvenue à aldepr :-)
olinuxx, 09:01, dim. 08 Sep 2019: Bonjour et bienvenue à nuka cool
sub26nico, 20:21, jeu. 05 Sep 2019: Salut et bienvenue à smo :-)
olinuxx, 10:31, jeu. 05 Sep 2019: Il est tout beau, il est tout chaud, c'est l'édito de linuxmao ! [Lien]
olinuxx, 20:15, dim. 01 Sep 2019: Bonjour et bienvenue à Gordus cool
olinuxx, 01:46, ven. 30 Aug 2019: Bonjour et bienvenue à leouiche et à Bellus cool