Chargement...
 
[Voir/Cacher menus de gauche]
[Voir/Cacher menus de droite]

Image

Image
Trisquel avec le bureau gnome-shell


Trisquel est une ubuntu dérivée, débarrassée de logiciel-espions, avec un noyau 100% libre (sans pépins ou autres bouts de code propriétaires).




Informations:


Site officiel : http://trisquel.info . Image
Auteur : Ruben Rodriguez.
Dernière version : 7.0 Belenos.
Lien de téléchargements : https://trisquel.info/fr/download . Image


Description


Son principe est de fournir une alternative 100% libre à ubuntu. Pour plus de détails sur le mouvement du logiciel libre, voir https://www.gnu.org/distros/distros.fr.html . Image
Elle est orientée grand public, petites entreprises et centres éducatifs, et est aussi adaptée à la MAO car elle comprend un noyau basse-latence.


Éditions


  • Trisquel - est destinée à un usage personnel, à la maison, et inclut les applications nécessaires : réseau, multimédia, bureautique, jeux, etc.
  • Trisquel Mini - est destinée aux ordinateurs portables, aux systèmes réseau, aux ordinateurs vieillissant et aux autres systèmes de faible puissance.
  • Trisquel Sugar TOAST - est destinée aux enfants.
  • Trisquel NetInstall - permet l'installation de Trisquel via un réseau, ce qui permet d'avoir un média d'installation très léger, le plus approprié pour un serveur.

Toutes les éditions sont proposées pour les architectures 32 et 64 bits.

Il existe une variante appelée Trisquel Gamer Image qui inclut des jeux libres préinstallés dans une iso bootable.
Le développement est arrêté et je n'ai pas pu télécharger le torrent (plus de seed apparemment), n'hésitez pas à le rajouter ici si vous le trouvez.

Installation


Trop facile ! Télécharger l'iso qui va bien et suivre la méthode ubuntu classique :continuer, continuer, clic, clic, terminé.
Penser, comme toujours, à bien noter son identifiant et son mot de passe ! C'est d'autant plus vrai que sous Trisquel, on ne peut pas se logger en tant que root. Il faudra donc toujours donner son mot de passe pour réaliser des tâches sensibles.

Dans un premier temps il faut déjà mettre à jour son système :
sudo apt-get update
(rafraîchit la liste des différents dépôts et établit une liste de paquets qui y sont disponibles)
sudo apt-get dist-upgrade
(télécharge et installe les mises à jour)
sudo reboot
(redémarrage de la machine)



La plupart des logiciels les plus connus de MAO sont dans les dépôts officiels (ardour 2 et 3, audacity, lmms, jack et ses greffons, etc.). Vous pouvez sélectionner vous-même vos logiciels préférés ou bien installer en une commande une sélection complète d'outils mao que vous trouverez dans la partie optimisation.


Intégration des PPA de la KXStudio sans soucis. Certaines bibliothèques statiques demandent à être installées avec le méta-paquet "audio plugins"... etc
Prise en charge de wine RT en 64bits. Bref du bon.
Attention toutefois en ajoutant des PPA, soyez parcimonieux et sachez-ce que vous faites. Un manque d'attention de ce côté là amène parfois à réinstaller le système qui bogue. Notez aussi qu'en ajoutant des dépôts tiers vous risquez de compromettre la liberté de votre système.

Optimisation pour la M.A.O


Après avoir installé Trisquel sur la machine, votre principal objectif sera sûrement de le configurer le plus vite possible à des fins de création et traitement sonore.
Commencez par vous assurer que le système soit à jour en utilisant les commandes apt-get indiquées précédemment.

Optimisations système


P.A.M est déjà configuré pour l'accés temps-réel. Cett étape n'est donc pas nécessaire.
Vous pouvez toutefois installer rtirq et suivre les indications sur la page de manuel correspondante.

sudo apt-get install rtirq


Installation de logiciels


Ensuite vient la partie la plus intéressante, l’installation de nos logiciels proprement liés au son et cela directement depuis les dépôts de Trisquel, c'est à dire que tout ce que vous installerez à partir de ce qui va suivre sera 100% libre selon les termes de la FSF . Image

Vous pouvez sélectionner vos logiciels préférés ou bien suivre la méthode suivante.

Voici, une longue commande qui permet de faire passer Trisquel d'un simple système d'exploitation généraliste à un véritable studio numérique. Cette commande permet d'installer des logiciels phares tels que Ardour, LMMS et des tonnes de greffons et autres applications. De plus, il y a aussi plusieurs paquets utilitaires pour de meilleures performances et contrôle de sa machine, tel que preload (créer automatiquement un cache pour les programmes les plus utilisés, augmentant ainsi la vitesse de leur exécution), zram-config (qui "compresse" automatiquement la mémoire vive lorsque celle-ci arrive à saturation, notamment utile sur les système moins performant, permet en gros d'avoir en théorie un peu plus de RAM) ou bien encore indicator-cpufreq (qui nous permet de changer le profil du processeur et sa fréquence).
Mais avant de procéder à l'installation de ces paquets, il faudra noter que ces paquets nécessiteront environ 1 Gio d'espace libre sur votre support de stockage principal et que le téléchargement peut être assez long (en fonction de la vitesse de connexion à internet), il en va de même pour l'installation qui peut-être assez longue en fonction de sa machine.
Ceci étant dit, voici la commande :
sudo apt-get install zram-config preload indicator-cpufreq gparted p7zip-full unrar-free lzma htop lm-sensors vlc audacious audacity ardour ardour3 tap-plugins amb-plugins so-synth-lv2 calf-plugins lv2fil swh-lv2 fil-plugins qtractor lmms musescore fluidsynth-dssi nekobee wsynth-dssi whysynth ghostess zynaddsubfx-dssi hexter zynadd zynaddsubfx yoshimi zynjacku x42-plugins zam-plugins slv2-jack vocproc abgate eq10q jalv fomp ir.lv2 avw.lv2 drumkv1 invada-studio-plugins-lv2 lv2vocoder mda-lv2 naspro-bridges samplv1 synthv1 ams autotalent blepvco blop bs2b-ladspa guitarix invada-studio-plugins-ladspa jackeq jamin ladspa-foo-plugins mcp-plugins omins rev-plugins rubberband-ladspa swh-plugins terminatorx vco-plugins wah-plugins pulseaudio-module-jack zita-at1 zita-bls1 zita-mu1 zita-rev1 hydrogen meterbridge jack-rack rakarrack vmpk pavucontrol aeolus caps foo-yc20 phasex qsynth petri-foo specimen parole baobab catfish k3b soundconverter gsmartcontrol


La liste des logiciels proposés :
Pour ne pas installer un paquet de la liste supprimez le simplement de la commande plus haut. Veillez à respecter les espaces si vous le faites sans quoi la commande ne fonctionnera pas.


  • zram-config : "compresse" automatiquement la mémoire vive lorsque celle-ci arrive à saturation, notamment utile sur les système moins performant, permet en gros d'avoir en théorie un peu plus de RAM
  • preload : créer automatiquement un cache pour les programmes les plus utilisés, augmentant ainsi la vitesse de leur exécution
  • indicator-cpufreq : permet de modifier à la volée la fréquence de votre processeur ainsi que son profi
  • gparted : c'est très utile, ne manquez pas de l'installer si vous débutez. Il permet de redimensionner ses partitions en interface graphique. Si votre pc plante vous en aurez besoin.
  • p7zip-full : décompresser plusieurs formats d'archives
  • unrar-free : décompressser les archives .rar
  • lzma : Algorithme de compression compatible avec le gestionnaire d'archive par défaut (file-roller)
  • htop : Moniteur système pour terminal, très utile lorsque le monde graphique a planté (a utilisé, notamment depuis un tty)
  • lm-sensors : Service qui fourni des informations sur la température des composants (avec la commande "sensors").
  • vlc : on ne le présente plus, il a fait ses preuves sur tous les OS. Compatible avec jack.
  • audacious : C'est un lecteur performant qui est en plus compatible, utile par pour écouter quelque chose quand on Jack de lancé : pour se donner l'inspi par exemple
  • ardour : moins complet que la version 3 mais plus stable à ce qu'il paraît
  • ardour 3 : plus complet que le 2 (gestion de l'édition midi) mais moins stable à ce qu'il paraît.
  • tap-plugins : Un pack de plug-in au format LADSPA.
  • amb-plugins : Ensemble de plug-in ambisonics.
  • so-synth-lv2 : Petit pack de synthétiseur logiciel au format LV2.
  • calf-plugins : une liste de plugins de bonne qualité
  • LMMS : Séquenceur logiciel semi-pro, plus ou moins clone de FL-Studio, facile a prendre en main.
  • Qtractor : Séquenceur Audio/MIDI avancé.
  • Musescore : Éditeur de partition (musicale) libre et ergonomique.
  • Yoshimi/Zynadd?/Zynaddsubfx : Un synthétiseur logiciel Libre pour les gouverner tous !



Trisquel 7 contient par défaut un noyau linux-libre basse latence (low-latency), ce qui permet d'obtenir de très bonnes performances avec Jack. Si vous souhaitez mettre un noyau temps réel (realtime), ça se passe içi Image .
Voir le sujet linux-libre rt sur le forum.

En plus du noyau libre-rt, il est possible de gérer les performances de son système via la commande
indicator-cpufreq
Après avoir taper cette commande (si bien entendu l'utilitaire "indicator-cpufreq" est installé au préalable) dans le terminal, cela lancera désormais automatiquement (du moins à partir du prochain redémarrage de la machine) "indicator-cpufreq" dans la zone de notification. Cela vous sera, par la suite, sûrement très utile. En effet, cet outil permet de modifier à la volée la fréquence de votre processeur ainsi que son profil.
Attention : il est important de noter que cette méthode n'est en rien de l'overclocking, car celle-ci utilise les pré-réglages de votre processeur. C'est à dire que vous pouvez affecter toute fréquence prévue par votre processeur. Cela peut s'avérer utile par exemple pour économiser de l'énergie et augmenté de fait la durée de vie du CPU (mettre le processeur à la plus basse fréquence) lorsque la machine est au repos ou, à l'inverse, lorsque par exemple durant un enregistrement, vous avez besoin de beaucoup de puissance pour garantir une faible latence sur une certaine durée.
Attention tout de même sur certain modèle de processeur dernière génération (tel que certains AMD FX), il se peut que le ventilateur d'origine ne soit pas assez performant pour le faire tourner à la fréquence maximum sur une trop longue durée, vérifiez donc, dans un terminal, avec la commande
sensors
que le processeur ne surchauffe pas (si lm-sensors est installé). Normalement tous les processeurs plus ou moins récents devraient gérer nativement ce genre de changement de fréquence. Pour faire agir votre processeur comme à l'origine, il suffit de le régler sur "ondemand".


Obtenir de l'aide


La documentation Image de Trisquel est accessible sur le site officiel sous la forme de wiki éditable par tous les membres du site. Il n'y a pas de restriction à l'inscription sur le site.

Le forum Image est aussi accessible à tous les membres avec une communauté polyglotte (français, anglais, allemand et italien). On peut y obtenir de l'aide rapidement.

Il faut veiller à respecter les lignes directrices de la communauté Trisquel Image , notamment en ce qui concerne les logiciels privateurs, ceux-ci ne devant pas être présentés comme une solution.
Par exemple, la communauté fait le choix de ne pas intégrer ou conseiller flash player pour des raisons éthiques et de sécurité, il est donc inutile de le proposer comme solution à des personnes qui ont des problèmes avec son alternative Gnash, encore en développement et donc moins performante.


La reconnaissance du matériel


Trisquel n'incluant pas de pilotes ou de micrologiciels propriétaires (blobs), il existe beaucoup de matériel non -ou partiellement- supportés. En effet, ces bouts de code incluent parfois des "portes-dérobées" (backdoors) qui permettent d'accéder à vos données. De tels dispositifs sont malheureusement présents de manière quasi-irréversible dans la plupart des cartes mères récentes (http://korben.info/computrace-lojack-absolute.html Image ).

Le mauvais support du matériel concerne surtout les cartes graphiques et wifi. Les puces Intel sont généralement bien reconnues par le logiciel libre. Pour les cartes graphiques, il s'agit généralement des marques ATI/AMD et Nvidia qui laissent leur code caché et obligent les développeurs de logiciels libres à faire de la rétro-ingénierie.
Pour les cartes et dongle wifi, c'est au petit bonheur la chance.

Pour savoir votre matériel est correctement supporté, le mieux est encore d'essayer la distribution. Il existe aussi un site qui liste le matériel testé avec des pilotes libres :https://www.h-node.org/hardware/catalogue/fr . Image

Notez qu'il est aussi possible d'améliorer la reconnaissance du matériel en installant des versions plus récentes du noyau. http://jxself.org/linux-libre/ . Image


Collaborateur(s) de cette page : Sasaki , olinuxx , Dogers et utilisateur_anonyme .
Page dernièrement modifiée le Samedi 05 novembre 2016 15:06:50 par Sasaki.
Le contenu de cette page est licencié sous les termes licence.

Documentation [Afficher / Cacher]

Connexion
[Afficher / Cacher]



Mégaphone [Afficher / Cacher]

zebassprophet, 15:22, mar. 27 Jun 2017: allez, aujourd'hui je fais de la musique
xzu, 21:18, lun. 26 Jun 2017: @samuel: Testée? waw, c'est du usb3?
olinuxx, 13:43, lun. 26 Jun 2017: bonjour et bienvenue à emmanuelbriche :-)
olinuxx, 14:37, dim. 25 Jun 2017: bonjour et bienvenue à JamesBonze :-)
olinuxx, 09:24, sam. 24 Jun 2017: bonjour et bienvenue à DeuxMainsGauches :-)
Samuel, 15:58, ven. 23 Jun 2017: Et qui permet d'enregistrer les 24 canaux en autonome sur support usb
Samuel, 15:52, ven. 23 Jun 2017: Interface 24 canaux class compliant pour 375€[Lien]
sub26nico, 10:31, mar. 20 Jun 2017: Salut et bienvenue à Skys :-)
sub26nico, 18:39, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à Nono480 :-)
bluedid29, 13:53, dim. 18 Jun 2017: Chouette thème pour la joute ! Bon dimanche :-)
sub26nico, 03:33, dim. 18 Jun 2017: Salut et bienvenue à guechi :-)
zebassprophet, 20:57, sam. 17 Jun 2017: bon bah y'apuka